Ousmane Ag Rhissa repond aux détracteurs d’IBK : « Il faut être aveugle ou de mauvaise foi pour ne pas voir les réalisations d’IBK… »

27

Dans les coulisses du lancement la Zone Economique Spéciale (ZES) à Sikasso, qui a réuni les chefs de gouvernement du Mali, du Burkina et de la Côte d’Ivoire, nous avons rencontré pour vous l’’ambassadeur du Mali en Côte d’Ivoire, Son Excellence, Ousmane Ag Rhissa, cadre du RPM (Parti présidentiel) et ancien ministre du Mali. Imperturbable, avec un calme olympien et un regard d’innocent, Ag Rhissa nous parle de la récente visite d’IBK en Côte d’Ivoire, défend son bilan, répond aux détracteurs du chef de l’Etat et parle de la symbolique du couronnement d’IBK comme ‘’Roi Boto’’ lors de sa visite du 10 au 11 mai dernier à Abidjan par la chefferie traditionnelle Ebrié. Lisez plutôt.

Peut-on savoir la raison votre présence au lancement de la zone économique spéciale ? 

Il faut saluer l’initiative de ce projet fédérateur. C’est une initiative malienne. Il faut la saluer. Il faut également saluer l’adhésion du Burkina Faso et de la Cote d’Ivoire à cette idée novatrice. Quand vous regardez à l’intérieur de chaque pays, chacun à sa zone spéciale, sa zone franche. Mais, avoir une zone économique spéciale à l’échelle de trois pays, c’est le tout premier projet à ma connaissance. C’est ça qui fait sa force et son importance. Ensuite l’homogénéité de cette zone, la zone de Korhogo, la zone de Sikasso, la zone de Bobo-Dioulasso, c’est une zone homogène historiquement, c’était le même royaume, celui du Kénédougou, le même peuple, les mêmes cultures, c’est une réserve de richesses importantes à tout point de vue. Au plans agricole, minier, culturel, touristique…, une zone qu’il suffit d’organiser et d’encadrer, créer des mécanismes pour faciliter les investissements pour qu’on en fasse vraiment un véritable pays frontière entre les trois pays. Une zone d’émergence, une zone de prospérité pour nos peuples qui vivent dans cette région.  Le lancement a été un franc succès vivement le reste. Il faut mettre la coordination en place, des outils, mener des études, les coûts du projet pour opérationnaliser ce projet. Les Premiers ministres ont réaffirmé leur détermination et ont pris l’engagement d’aller très vite et ont instruit aux différents ministres d’Economie et de Finances de prendre des dispositions pour qu’on puisse opérationnaliser très vite ce projet d’intégration.

Qu’est-ce que l’on peut retenir de la visite du président de la République, IBK, en Côte d’Ivoire la semaine passée?  

Effectivement, les 10 et 11 mai derniers, le président de la République, Son Excellence Ibrahim Boubacar Keita, a effectué une visite officielle sur invitation de son frère et ami Alassane Dramane Ouattara à Abidjan. C’était une visite d’amitié et de travail qui visait à réchauffer les relations déjà excellentes d’amitié, de fraternité et de coopération entre le Mali et la Côte d’Ivoire. Cette visite du président IBK a été un franc succès sur tous les plans et à tout point de vue. D’abord l’honneur qui lui a été fait par son aîné, Son Excellence Alassane Dramane Ouattara. Mais aussi et surtout l’accueil de la communauté malienne a été un accueil à la dimension du respect et de la considération que les Maliens de Côte d’Ivoire ont pour le président IBK. Ça a été un accueil populaire empreint de beaucoup d’amour et beaucoup de considération. Elle a été l’occasion de passer en revue les aspects de la coopération entre les deux pays. Surtout de faire le point sur la situation réelle dans notre pays. Parce que, contrairement à tout ce qui se dit sur les réseaux sociaux par les détracteurs au régime d’IBK, il faut être aveugle ou de mauvaise foi pour ne pas voir ce qu’IBK a fait pour notre pays durant son quinquennat. Depuis l’arrivée d’IBK, les choses ont beaucoup évolué. Pour preuve : sur le plan économique, qui est le fondement de tout Etat, je pense que les signaux sont au vert. Le président Ouattara l’a réaffirmé à Abidjan. Il a félicité le président IBK. Il a félicité le Mali. Il a dit que, dans la zone UEMOA, le Mali est le seul pays à respecter les critères de convergences de l’UEMOA, même la Côte d’Ivoire, qui est un modèle, ne le respecte pas totalement encore moins les autres. Donc, le Mali, sur ce plan, a enregistré une victoire exceptionnelle sur ce plan économique. Au plan sécuritaire, il y a des avancées notoires, il y a des difficultés. C’est vrai ! Mais, le travail que le président IBK a abattu a permis au pays d’être débout. On peut aller et venir malgré l’insécurité dans certaines zones du pays. Le travail de réarmement moral, le travail d’équipement, de formation des forces armées et de sécurité maliennes…. C’est un travail qui n’est pas négligeable. Ce travail est en train de porter ses fruits aujourd’hui et permet de faire revenir notre pays dans le concert des nations. Au plan politique, l’identité de vue entre les présidents Ouattara et Keita sur toutes les grandes questions d’actualité concernant l’Afrique et le reste du monde ont été également évoquées.

Vous savez que la communauté malienne en Côte d’Ivoire est la plus importante et la nombreuse. C’est un bastion électoral sans pareil au niveau de la diaspora, les Maliens de Côte d’Ivoire ont réaffirmé leur soutien au président Ibrahim Boubacar Keita pour qu’il se présente à un deuxième mandat. Ils l’ont assuré de leur soutien et leur accompagnement. On peut dire globalement que la visite du président en Côte d’Ivoire a été un franc succès. Elle a été l’occasion de démentir tous les propos de mauvaise foi distillés sur les réseaux sociaux et dans la presse. Des propos qui cherchaient à noircir le tableau du Mali à la fin du mandat du président. Il a beaucoup travaillé. Les Maliens de Côte d’Ivoire vont l’accompagner pour un second mandat pour qu’il puisse parachever l’œuvre de construction nationale qu’il a entreprise.

En cette veille de la présidentielle au Mali, quel appel avez-vous à lancer à l’endroit de la communauté malienne de Cote d’Ivoire ?

Quand nous sommes nommé ambassadeur ou consul dans un pays, le président de la République nous donne quelque chose qu’on appelle un viatique pour nous mettre en la route. Qui concerne essentiellement la protection des Maliens, la protection de leur travail, la protection de leurs avoirs, la protection de leur honneur et de leur dignité dans le pays d’accueil. Il y a au préalable un certain nombre de règles que nous devons observer et respecter. Je puis vous assurer qu’à la veille de l’élection présidentielle de juillet prochain que la communauté malienne en Côte d’Ivoire dans sa très grande majorité soutient le président IBK.

Durant son séjour abidjanais, IBK a été intronisé « Roi Boto » et citoyen d’honneur de la ville d’Abidjan, qu’est ce que cela représente pour vous ? Quelle est la signification de ces distinctions ?

Ça a été un des moments émouvants de cette visite ! Parce qu’IBK a été fait citoyen d’honneur de la ville d’Abidjan, il a reçu son parchemin, mais il a reçu également la clé de la cité. Cela signifie qu’Abidjan, c’est chez lui. Quand on vous donne la clé de votre maison, vous venez quand vous voulez vous rentrez quand vous voulez et vous sortez comme vous voulez. Ça veut tout dire, l’expression achevée de la bonne entente, de la fraternité et de l’excellente coopération entre les deux pays. Ça a été aussi un moment fort d’échanges, des discours très profonds entre le président de la République, les ministres et le Gouverneur du District d’Abidjan. A cette occasion, la chefferie traditionnelle Ebrié l’a intronisé en lui donnant le titre de Roi comme on l’appelle. Le « Roi Boto ». Le Boto est un nom choisi après concertations de toutes les chefferies. Le Boto est un nom traditionnellement choisi qui veut dire « celui autour de qui il y a la sérénité, il y a l’amour, il y a l’entente ». Un dirigeant autour duquel il y a tout ça, c’est Ibrahim Boubacar Keita. Ça a été un moment très fort, nous avons beaucoup apprécié.

Interview réalisée à Sikasso par Aliou Badara Diarra

 

Commentaires via Facebook :

27 COMMENTAIRES

  1. Très Cher Ag RHISSA, obéissez à cette assertion de ce grand philosophe chinois “Ne parler jamais de vous, ni en bien, car on ne vous croirait pas , ni en mal, car on vous croirait que trop.” fin de citation Confucius. Vous êtes ridicule en faisant cette intervention sans valeur car vous êtes déjà à la soupe. Dépensez vos énergies pour d’autres choses plus utiles pour la réélection de votre poulain, cela vaudrait mieux pour votre parti aveuglé par les richesses que vous amassiez via la sueur du citoyen lambda. Nous sommes dans l’œil du cyclone, cela s’appelle sans équivoque.

  2. S’il ne réagit comme il l’a fait, en trouvant du positif dans un océan de larmes et de désolation, IBK va le virer, ce vendu d’Ousmane Ag Rhissa et il va retomber dans sa misère d’avant où il errait entre le Burkina et le Mali.

    Les cadres touaregs savent chanter des louanges quand il n’ y en a pas, c’est ça leur particularité qui les distingue des autres.
    C’était le cas de feu Nok Ag Atia, des Ag Hamani.

  3. Une minorité qui s’organi pour prendre la majorité en oatage . Les benefiaires de ce sytème frottent les mains

  4. ” … avoir une zone économique spéciale à l’échelle de trois pays, c’est le tout premier projet à ma connaissance. C’est ça qui fait sa force et son importance. Ensuite l’homogénéité de cette zone, la zone de Korhogo, la zone de Sikasso, la zone de Bobo-Dioulasso,… ” … /// …
    :
    C’est un projet important…
    Chaque fois que nos Gouvernants et leurs voisins se rencontrent… Ils parlent de projets d’intégration économique… Des projets nécessaires et utiles à leurs Etats et aux populations. Ils signent des accords pour la réalisation de ces projets, souvent devant micros et caméras de télévisions. Mais l’ennui est que ces projets ne voient jamais le jour… Une fois la fête des cérémonies de signature terminées ces projets sont rangés dans les tiroirs pour n’en plus ressortir. Non pas qu’ils refusent de les réaliser. Mais parce que tout simplement qu’ils n’en ont pas les moyens financiers. Ils signent d’abord des accord de projets intégrateurs économiques…, et c’est ensuite qu’ils vont voir les Investisseurs Européens, Américains, Chinois et les pays Arabes exploitants de pétrole…
    Du coup la réalisation de leurs projets ne dépend plus d’eux. Alors…, ils attendent…, ils attendent… !
    Depuis le temps qu’ils parlent de projets d’Auto-Routes reliant tous les pays de l’UEMOA. Des réseaux de chemins de fer reliant Bamako-Ouagadougou-Niamey-Abidjan-Conakry… Il n’y a jamais rien eu… !

  5. A ce que je sache au Mali surtout en bambara on ne mange pas le Bo a fortiori à To. Je ne sais pas comment un ambassadeur peut être indecent à l’egard des handicapés visuels?

  6. Quelle honte qu’un tamachq parle des problèmes du mali, à présent le drapeau aza……..(je veux pas prononcer le mot)flotte a Kidal. Oui ibk a travaillé en versant des milliards comme prix thé. Tais toi car tu n’es pas malien. Les vrai s aident le pays a faire déposer les armes.

  7. Dans le monde entier,que ca soit aux marches des puces de Silver Springs.les cafes parisiens
    les rues de New York ,tout le monde parle du Mali,comme un pays en voie de perdition.C’est effroyable que ceux qui vivent au Mali ne voient pas cette situation catastrophique:des meurtres criminels politiques,des sacrifices d’enfants,etc, la misere des populations,les maladies ,des deces ,beaucoup de deces,que sais-je encore!Nous sommes tous effondres.Personne ne souhaitait cela pour le Mali.La degradation a ete infernale et deferlande.Les vautours sont assis en haut des baobabs et attendent l’odeur de la mort.Le manqué de poigne,le manqué de force de caractere,d’entetement dans les decisions prises,la passivite frolant l’abandon des affaires dans des mains peu soucieuses,sinon malveillantes ,nous a conduit a cela.Quand on a echoue en politique,il faut s’ecarter. Surtout aux grandes heures de la vie du pays.Cela est vrai aussi pour tous ceux qui jouent a l’opportunistes.Le peuple du Mali doit se dresser dans sa fierte blessee et porter son choix sur celui qui est pret a se sacrifier pour ce pays,Pas celui qui pense a son honneur, sa vanite.pas celui qui reve d’etre milliardaire,qui se soucie d’emmener la prosperite a sa famille ,a sa clientele.Etablir la securite ,les normes morales baffouees,relancer la croissance et meme profiter de l’occasion pour aller a l’emergence economique avec l’accompagnement de nos allies,Ceux qui ont ete a nos cotes dans le passé .

    • Je viens de Sylver Spring, Maryland, rendre visite à cousin qui y vit depuis 1996; je n’ai pas entendu parler du Mali comme un pays en voie de perdition. D’ou tiens-tu ta source?

      LHomme Faust
      Boston, MA. USA

  8. Voilà un yefougué dont la tête fait président sans marabouttage. Alors les inconditionnels d’IBK, cette tete là vaut un fauteuil à koulouba et synonyme de tako kélén
    Couper là et IBK rempilera
    Au lieu de massacrer les enfants d’autrui, mangez vous entre vous. Tous ceux qui tournent autour de IBK portent des têtes à PRESIDENT, facile , cope donc une tous les matins et te voilà massa à vie.

  9. NE LUI ENVIEZ PAS C’EST UN TOUREG MAHAMBE QUI NE PORTE PAS DE PANTALON
    ESPECE DE FAINEANT TOUAREG QUI NE FOUTTE RIEN DU TOUT.
    MAHAMBE VEUT DIRE QUI NE PORTE PAS DE PANTALON

    • Le commentaire réponse à ton suivant Garanké est pour toi, j’ai du me tromper en cliquant sur “répondre”.

      Je présente mes excuses à ce débatteur et je charcute le Toto qui tire le Nama de rien du tout.

  10. Un incendie au Ministere de l’Economie et des Finaces, une petite fille albinos egorgee, des dizzaines de civils sans armes tues a la frontiere Mali-Burkina, meme chose a la Frontiere Niger-mali, IBK ne peut pas mettre ses pieds a Kidal ou a Menaka, ou a Gao, ou a Moptio, ou a Tombouctou pour faire campagne comme il avait fait en 2013, IBK le Mande Zonkeba est un desastre humain, un dirigent nul qui ne sait que mentir sans honte.

    • @Kinguiranke/Garanké zonkéba-zoffolo;

      Tu aurais pu t’empreindre à Ousmane ag Ghissa, avec sa tête de calebasse tondue comme un oeuf d’autruche qu’il aurait du cacher par un gros turban de 10m comme font les tondus chez les touaregs qui ne quittent pas le pantalon de 5m.

      Alors que les Kinguiranke/Garanké zonkéba-zoffolo ne portent que des culottes cache-sexe string des filles comme les pygmées de la forêt équatoriale qui cachent leur sexe par une simple feuille de bananier sauvage.

      En tout état de cause, les touaregs sont plus civilisés que les macaques Kinguiranke/Garanké zonkéba-zoffolo.

  11. Monsieur AG Rhissa n’est pas un diplomate.
    Il méconnait complètement le rôle et les limites d’un ambassadeur.
    La majorité de nos ambassadeurs ne sont pas des diplomates.
    Ce sont des ambassadeurs de complaisance. Ce sont des amis, des proches de la famille, des soutiens inconditionnels du président etc.
    Il est normal que Monsieur AG Rhissa confond l’ambassade du Mali avec une agence de communication dévouée à son candidat.

  12. “Son Excellence, Ousmane Ag Rhissa, cadre du RPM (Parti présidentiel) et ancien ministre du Mali. Imperturbable, avec un calme olympien et un regard d’innocent, Ag Rhissa nous parle de la récente visite d’IBK en Côte d’Ivoire”: calme, imperturbable, regard innocent sont des qualificatifs qui montrent que cet ambassadeur est un vrai moineau mange-mil de Sébénikoro, en villégiature en Côte-d’Ivoire, un touareg qui n’est pas fier et qui fait honte à son ethnie des Braves Hommes Bleus du Sahara. malien

    « Il faut être aveugle ou de mauvaise foi pour ne pas voir les réalisations d’IBK… »: “à beau mentir qui vient de loin!”, dit-on, cet ambassadeur, assez loin des réalités du Mali, croit être plus informé que les maliens de l’intérieur qui savent que le bilan de IBK est nul.

    Sincèrement

  13. Il sait le pourquoi . Cet homme est connu des maliens. Il n’est pas un homme normal, sinon il faut etre un fou pour flatter IBK. Quel est le malien normal qui peut jeter des fleurs sur IBK qui n’a rien fait pour soulager les maliens dans leur souffrance, il a au contraire plonger le pays dans l’abime . Apres le 04 Septembre 2018, cet autre opportuniste viendra se mettre a la disposition du nouveau President de la Republique elu democratiquement . IBK va partir , puisqu’il sera battu lors de l’election presidentielle prevue le 29 Juillet 2018.

    • Cet ancien Ministre est un vrai opportuniste. Comment ose t-il flatter IBK , un homme nul . C’est de bonne guerre , puisque lui est dans toutes les conditions : ancien Ministre, il est bombarde Ambassadeur du Mali en Côte d’Ivoire . Sans oublier son statut de bandit arme, il a de l’argent de partout. Le Nord ou il est originaire, a des milliards de francs CFA, mis a leur disposition qu’ils mangent a volonte . Il est tout a fait normal qu’il soit le griot attitre d’IBK qui n’est Porteur que de malheur pour le peuple meurtri. Mon cher . Tu as interet a te taire. Bientot le 04 Septembre 2018, tu verras si ce que tu dis est vrai ou mensonge. Si IBK a fait quelque chose pour toi, par contre il n’a rien fait pour le Mali. Vouler plus de Mille milliards pour ne realiser que 20 milliards , le reste dans les poches de sa famille et celles des opportunistes comme toi, ce que tu appele realisation ? Malheur et honte a toi.

  14. Quand certains cadres se sentent bien dans leurs peaux,ils pensent que c’est tout le pays.
    Monsieur l’ ambassadeur est satisfait d’Ibk car il lui a permis de manger un tout petit peu du gâteau qu’ IBK et ses proches se partagent depuis 2013.
    L’éloge d’Ibk par ALASSANE DRAMANE OUATARA est celui de la personne d’Ibk ou du président de la république du Mali?
    Le couronnement d’Ibk ROI BOUTO ou le couronnement du président de la république du MALI?
    On a parlé de la visite d’État ça veut dire que c’est L’ÉTAT du MALI qui était présent,pas IBRAHIM BOUBACAR KEITA.
    Si c’est L’ÉTAT du MALI qui était en côte d’Ivoire ,tous les qualificatifs,tous les couronnements…..étaient adressés à l’ ÉTAT du Mali.
    Ibrahim BOUBACAR KEITA représentait le MALI comme monsieur AG représente PERMANEMMENT le MALI en côte d’Ivoire .
    Nos cadres ont cette fâcheuse façon de confondre leurs personnes avec l’institution étatique qu’ ils doivent incarner.
    On constate que quand un ÉTAT fait un cadeau à un président de la république ,premier ministre,un ministre,un ambassadeur,les personnes qui incarnent ces institutions pensent que les cadeaux ont été à leurs personnes.
    C’est L’ÉTAT du MALI qui a été célébré en côte d’Ivoire à cause de la contribution des maliens au développement de ce pays depuis son indépendance.
    AG a oublié qu’ en tant qu’ ambassadeur,il doit garder la neutralité dans la vie politique du MALI,même s’il est cadre du parti au pouvoir.
    AG oublie aussi qu’ en démocratie qu’ un président est jugé sur ses promesses,pas sur ses réalisations.
    François Hollande ne s’est pas représenté à cause de son incapacité à satisfaire une promesse phare de son quinquennat:la diminution du chômage.
    IBK a promis de RAMENER la paix au MALI par un renforcement des capacités de l’ ARMÉE MALIENNE,de LUTTER efficacement contre la corruption….
    Tout homme politique responsable doit se prononcer sur ces promesses ,pas sur les réalisations qui ne sont possibles que quand des réformes sont engagées.
    IBK fait des réalisateurs aujourd’hui à cause du travail de ses prédécesseurs.
    Alpha OUMAR KONARE dont il a été le premier ministre pendant six ans n’a commencé à faire des réalisations qu’ à la fin de son deuxième quinquennat car son prédécesseur a laissé un pays exsangue.
    IBK a été incapable de respecter ses engagements.
    Il doit dégager.

  15. vous vous êtes des idiots et des poltrons des hypocrites la moindre des choses soyez dignes et non des impatriés vive le Mali vive IbK

    • 😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀
      😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀
      😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀

  16. Tu est un voleur comme IBK, c’est de bonne guerre que tu fasse son griot. Oui ! des valises pleines de devises du peuple sont distribuees a tour de bras aux bandits armes dont un en est UN, faire des louanges d’IBK ne doit surprendre personne. Oui ! tu as tout eu et la majorite du peuple ? Tu as interet a ne pas parler . Tu es connu des maliens pour etre un opportuniste. IBK a pille les ressources du pays pour vous faire plaisir . A bas les opportunistes.

  17. Cet homme est un idiot…………… Il faut être aveugle pour ne pas voir la détresse des maliens aujourd’hui!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  18. Il faut être un idiot pour flatté ibk .AG vous etez tous escroc malhonnête. Vous trompé ibk alor vous n avez rien dernier comme électeurs

  19. merci MOUSSA LE BOTOLAIS, nom de DIEU, mais tt ca ce sont des signes de la fin des temps ou koi? BOTO?????? koi, comme si on en a quelque chose a ciré, quand on se fait canardé; attend qu’on t’attrape toi, on va t’en donner du BOTO

    • Poulo a été intronisé bien avant IBK au temps de Bagbo ce n’est qu’honorifique mais c’est bien qu’on lui donne la clé d’une maison car après les élections il ira se reposer a Abidjan dans sa maison comme Blaise

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here