Discours du représentant de la MINUSMA à Kidal : L’hémicycle condamne et dénonce « un comportement irresponsable de l’agent »

15

Les propos du représentant de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) qualifiant les représentants de l’Etat  « des membres de la délégation venue du Mali » lors du 4ème congrès du MNLA à Kidal n’ont pas passé inaperçu à l’Assemblée nationale du Mali.

Maliweb.net Dans une déclaration, l’hémicycle indique que ces propos sont contraires à l’objectif de la mission de paix et de stabilisation  comme annoncé dans la résolution qui définisse le mandat de la MINUSMA. «  Ces propos ne sauraient être tolérés »,  préviennent les élus nationaux.  Ainsi, ils ont condamné les propos du Chef du bureau de la mission de l’ONU à Kidal avant de dénoncer  l’attitude et la position affichée par lui qui, selon l’hémicycle, est en totale contradiction avec la mission qui est la sienne.  Les députés demandent au gouvernement « de mettre en garde la MINUSMA pour le comportement irresponsable de son agent ».

Par ailleurs, ils ont profité de cette occasion pour réaffirmer leur soutien aux Forces armées maliennes, tout en exhortant le gouvernement à veiller au respect de l’intégrité territoriale auprès de tous les partenaires du Mali.

Auparavant, le parti APM-MALIKO avait  dénoncé énergiquement ces propos. Ce parti a indiqué qu’ils  portent  « au suprême degré l’empreinte d’une déstabilisation puissante en cours contre la Nation malienne ». Il a également invité  les organisations politiques et de la société civile à se dresser comme un seul homme pour dire «  STOP à ces artifices et manœuvres digne d’une autre époque ».

Dans ce sillage des condamnations, le Front pour la sauvegarde de la démocratie soutient que le représentant de la MINUSMA à Kidal « outrepasse largement sa mission de facilitateur dans la crise malienne ». Il a interpellé la MINISMA à prendre toutes les mesures requises pour s’acquitter de son mandat. Lequel est relatif, faudrait-il le rappeler,  à la « contribution à l’application de la feuille de route pour la transition, y compris le dialogue national et le processus électoral, la protection des civils et du personnel des Nations unies, la promotion et défense des droits de l’homme, le soutien de l’action humanitaire, l’appui à la sauvegarde du patrimoine culturel et l’action en faveur de la justice nationale et internationale ».

Siaka DIAMOUTENE/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

15 COMMENTAIRES

  1. Honte aux décideurs politiques,ou est la dignité!
    J’invite tous les MALIENNES et MALIENS,
    à se lever de faire des sittings devant le consulat français,jusqu’à ce que
    NOS FORCES ARMES RENTRENT A KIDAL!
    LA corse n’est pas interdite aux forces française,
    Aucun accord n’est signé entre la France et LE FNLC,
    DE quel droit ils nous privent de kidal sur notre territoire?

  2. L AGENT DE LA MINUSMA FAIT LA POLITIQUE DE LA MINUSMA QUI EST EN REALITE LA MINUDMA POUR( MISSION INTERCOLONIALE DES NATIONS UTOPISTES POUR LA DESTABILISATION DU MALI)

    LE CHEF DU BUREAU DE LA MINUSMA A SON DISCOUR VISE,CORRIGE,AMENDE PAR LA MINUSMA! ALORS VOUS SAVEZ CE QUI SE TRAME! PARTI POLITIQUE, CHANTEURS POUR ENDOSSER,DISCOURS INFLAMMATOIRES DES AGENTS ETRANGERS VENUS “STABILISER” COMPRENDRE DESTABILISER! L ONU N A STABILISE QUE L OCCUPATION DU GOLAN SYRIEN! VOILA UN EXAMPLE DE COLONISATION QUI SE FAIT AU 21 IEME SIECLE AU VU ET SU DE TOUTE L HUMANITE AU ROND-POINT DES CONTINENTS!

    • C’est avec la lâcheté des autorités maliennes qu’il se permet, c est au peuple malien de pendre sa responsabilité pour se faire respecter, et demander le départ immédiat de ce type du territoire malien.

    • monsieur christophe CIVILLON chargée politique de la MINUSMA, Ce diplomate ONUSIEN s est permis de tenir de propos qui mérite de clarification de la par des responsables de cette institution, c est pas une premiere, ni une erreur de certains individus du milieu diplomatique, ils ne font que confirmé ceux que tout les lmaliens pensent tout haut, l’ingérence, stratégie de partition du pays d une façon raciste, coloniale, diviser pour mieux regner, le pompier pyromane, ce pays vivra de ce complot de certaines puissances avec l aide des vrais amis du peuple malien, face a cette provocation humiliante, IBK doit prendre sa responsabilité pour demander son départ immédiat du sol malien, si cela n est pas fait le peuple malien le fera partir, il faut que tout les maliens reagisse. que ces voyous qui ne respecte pas le code diplomatique quitte immédiatement notre pays

  3. SI NOUS ARMONS 500 000 HOMMES ET FEMMES AVEC 500 000 KALACHNIKOVS? QUEL COUT ET QUELLE EFFECTIVITEE?

    L ONU A PROTEGE JOHN GARANG,
    L ONU A RAVITAILLE JOHN GARANG,
    L ONU A ARME JOHN GARANG,
    L ONU A DONNE L INDEPENDENCE A JOHN GARANG,
    L ONU , SES AGENTS AU SUD SUDAN ONT OEUVRE A LA DIVISION DU SUDAN!
    L ONU A ELIMINE JOHN GARANG!
    L ONU MAINTIENT LE CHAO ET LA DEBAUCHE AU SUD SOUDAN!
    DES MEMBRES DE L ONU ONT LA MAIN MISE SUR LE PETROLE DU SUD SUDAN!

  4. On attend voir. C’est regrettable pour nous. Quel est l’objectif premier de la MINUSMA au Mali ????

    Où est son Excellence DRAME ??? Qu’en penses tu ? Que doit il faire ?? L’histoire vous rattrapera un jour les dirigeants maliens ??

  5. C’est dommage de voir Tiébilé DRAME se taire face à cette bévue de la MINUSMA, cet méchant homme est à la solde de la France et des Touareg séparatistes, cela est sans équivoque, il fallait le faire quitter le Mali immédiatement après ce discours inapproprié, indigne, exécrable, honteux , irresponsable, mal inspiré, mais il a dit tout haut ce que la communauté internationale, les Nations Unies et la France disent tout bas, c’est regrettable, car quand on est faible avec responsables incompétents et irresponsables, le monde entier se joue de vous, c’est le jeu des adolescents (bilakoro) dont les plus forts s’imposent aux plus faibles qui acceptent tout sans broncher et sans murmurer. Ce qui fait encore plus mal, aucun média français et européen n’a pas daigné mettre un accent sur ce fait, cela prouve à suffisance que le Mali est dans un complot international, une trahison sans équivoque.

  6. Il doit être dans les secondes qui suivent. C’est un manque de respect à la nation malienne. Cela montre une fois de plus que ce monsieur ne mérite pas du tout ce poste qu’il occupe.

  7. Le petit Monsieur du Gouvernement, précisément T.DRAME doit être digne en chassant le représentant de la minusma à Kidal dès aujourd’hui suite à ses propos injurieux ,irresponsables , partisans et séparatistes !

    • C’est une gaffe vraiment?? Peut être c’est l’heure de l’hypocrisie qui a sonné dans le Maliba. Quand les mêmes touaregs et autres arabes ont partagé les terres de la majorité noire entre eux sous la houlette de l’algerie en juin 2015, on a dit que c’est l’accord pour la réconciliation d’alger Quand le même accord a remplacer les élus noirs au nord par des autorités intérimaires composées de touaregs et d’arabes on dit que c’est pour la réconciliation. Autrement dit il ne peut avoir réconciliation que quand les noirs se soumettent aux touaregs et arabes ( ensemble moins de 5% de la population du Nord). Hypocrisie de l’assemblée.
      L”assemblée doit reprendre l’accord d’alger des mains de l’algerie qui n’a pas compris jusqu’à que la colonisation meme la francaise est vouée à l’echec.

  8. Pour cette insulte à la nation malienne, le gouvernement devra donner 48 h à ce chef de bureau de la Minusma pour quitter le territoire national. Il faut nous respecter.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here