La commission technique mixte de sécurité se réunit à Bamako : Création d’une Equipe Mixte d’Observation et de Vérification (EMOV) à Kidal confirmée

1

La réunion, à laquelle ont pris part des représentants du Gouvernement, de la Coordination des Mouvements de l’Azawad (CMA), de la Plateforme des Mouvements d’Autodéfense et de la Médiation internationale,  s’est déroulée dans une atmosphère constructive.

 

Les discussions ont abouti aux résultats suivants :

L’approbation de recommandations au sujet de quatre (4) allégations de violation du cessez-le-feu qui ont été discutées lors de la réunion.

La décision précédente de la CTMS d’établir une Equipe Mixte d’Observation et de Vérification (EMOV) à Kidal a été confirmée et les trois parties (Gouvernement, CMA et Plateforme) désigneront au courant du mois d’août 2015 leur membres respectifs au sein de cette équipe.

 

Les parties ont convenu que les conditions sont désormais propices pour mettre fin à la CTMS et activer le Comité Technique de Sécurité (CTS) qui est prévu dans l’Accord de Paix et de Réconciliation Nationale et doit rendre compte au Comité de Suivi de l’Accord (CSA). La première réunion du CTS devra se tenir le 1er septembre 2015.

 

Les parties ont reconnu que le cas de Ménaka demeurait un problème. Toutefois, les parties ont toutes été d’accord sur la nécessité d’assurer que ce cas ne se pose pas en obstacle à la progression des travaux du CTS  et de le résoudre par des voies politiques, parallèlement au processus de mise en œuvre de l’Accord de Paix.

Les parties ont convenus qu’il sera hautement important d’assurer dans le cadre des travaux du CTS une prise de décision rapide au sujet des localités où les sites de cantonnement seront établis et de mettre en place le plus tôt possible le Mécanisme Opérationnel de Coordination (MOC) aux fins de faciliter et coordonner les patrouilles conjointes entre les parties.

 

Le Commandant de la Force de la MINUSMA et le Président de la CTMS, qui assure également la présidence du CTS, a exprimé sa satisfaction des progrès réalisés lors de cette réunion. Il a félicité les parties pour l’esprit constructif dont ils ont fait preuve lors des discussions, et qui a fortement démontré la volonté de toutes les parties de se conformer aux échéanciers de mise en œuvre de l’Accord de Paix.

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

1 commentaire

  1. Il est grand temps de commencer le cantonnement et le désarmement si les gens sont de bonne foi. Sans ces mesures on ne peut pas encore croire

Comments are closed.