28 C
Bamako
dim 28 Fév 2021 - 22:44
Accueil Nord-Mali

Mali: Kidal accueille la première réunion du Comité de suivi de l’accord d’Alger depuis 2015

2
Le CSA, le Comité de suivi de l’accord d’Alger doit se réunir à Kidal ce jeudi 11 février. C’est la première fois, depuis 2015, date de la signature de ce texte qui a mis un terme à la guerre civile, que ce comité se retrouve dans cette ville du nord du Mali. Avec ce CSA, Bamako veut envoyer le signal d’une normalisation.

Le statut de Kidal est un sujet sensible. Fief de l’ex-rébellion, certains estiment qu’aujourd’hui encore la ville est aux mains de la CMA, la Coalition des mouvements de l’Azawad, signataire de l’accord d’Alger. Cette réunion intervient quelques semaines après la visite d’une délégation ministérielle à Kidal.

Et à Kidal on l’assure, tout est prêt pour le CSA. « Cette réunion, marque une grande avancée », s’enthousiasme un membre de la CMA. Pour lui, elle est entre autre l’occasion de clarifier la situation de la ville.

« Les populations sont là, le gouverneur et l’embryon de l’armée reconstituée aussi. Il n’y a aucune mainmise de la CMA, assure-t-il, les autorités et les forces armées maliennes doivent seulement accepter de se conformer à l’accord d’Alger. »

Une analyse que ne partage pas la Plateforme. Pour Fahad Ag Almahmoud, son président, tout cela n’est que poudre aux yeux. « On fait beaucoup de tapage pour une réunion qui durera à peine une heure. Nous n’avons même pas reçu d’ordre du jour », ironise-t-il.

Pour Fahad Ag Almahmoud, ce CSA s’inscrit dans la perspective du sommet du G5 Sahel à Ndjamena, la semaine prochaine. « Bamako veut seulement faire croire à la communauté internationale que la paix progresse au Mali », conclut-il.

Les représentants de la Plateforme seront pourtant bien présents à Kidal cet après-midi. La dernière tentative de tenir un CSA dans cette ville, remonte à septembre 2019 et s’était soldée par un échec.

SOURCE: RFI.FR

Commentaires via Facebook :

2 COMMENTAIRES

  1. McROND MANU SODO SAVAIT DEPUIS LONGTEMPS QU' IL NE PEUT PAS ALLER AU TCHAD, DE PEUR D' Y RESTER Á JAMAIS...

    COMPRENDRE LE DESSOUS DES CARTES DE LA QUESTION “KIDAL”:

    LA FRANCE A ÉCHOUÉ, LA FRANCE A TOUT PERDU AU MALI….LA FRANCE LE SAIT….

    CE QUE LA FRANCE FAIT C’ EST TROUVER UNE SORTIE TOUT SIMPLEMENT, ET CHERCHE LE TEMPS DE LE FAIRE….McROND MANU SODO A DES PRÉOCUPATIONS INTERNES BRULLANTES , VOIRE MORTELLES : LES FRANCAIS DE SOUCHE “IRONT LE CHERCHER”…

    MDR…!!! MDR…!!! MDR…!!!

    SURTOUT APRES LA CONVOCATION Á TOUR DE ROLE, CHEZ McROND MANU SODO, DES GARCONS NEGRES AUX CHEVEUX BLANCS, DES ÉTERNELS BLAN’KORO…….ÉTERNELS ASSISTÉS MENTAUX, INCAPABLES DE SE PRENDRE EN CHARGE…

    ET MAINTENANT NOS ILLUSTRES BLA’NKORO NATIONAUX VONT FIGURER Á N’DJAMÉNA….AU G5-SAHEL SIMULACRE DE LUTTE ANTI-TERRORISTE, SANS LA MACRONNIE COVIDée Á LA PUISSANCE 19, 20 ET 21 ….

    LA FRANCE SE CHERCHE, ET TROQUE DÉSESPÉRAMENT SES POSITIONS GÉOPOLITIQUES NÉO-COLONIALES ET ESCLAVAGISTES…

    LE CEMOC EST DE RETOUR…..LA FRANCE A TRES MAL JOUÉ…ET LE MNLA VOIT AUSSI LE VENT TOURNER DE DIRECTION, ET LA TRAHISON FRANCAISE AUSSI…

    LE G5-SAHEL SE TIENT QUAND MEME……

    CAR IL FAUT FIGURER…..
    FIGURER…..FIGURER…..FIGURER…..TEL EST LA DÉVISE DES NEGRES DE SALON…..

    LE SIMULACRE….LE SIMULACRE….LE SIMULACRE….TEL EST LA CROYANCE DE NOS NEGRES INVERTÉBRÉS Á LA TETE DE NOS PSEUDO-ÉTATS….

    EN SOMME , McROND MANU SODO A PEUR DE QUITTER SA CACHE SÉCURISÉE….

    N’ AVAIT-IL PAS DÉCLARÉ AU BRAVE PEUPLE DE FRANCE “..QU’ ON VIENNE ME CHERCHER…” ….?

    EH BIEN CE TEMPS EST VENU…ET McROND MANU SODO RISQUE BEAUCOUP EN FRANCE…RISQUE DE SE FAIRE KADHAFFIser PAR LES PEUPLES DE FRANCE , CEUX DE SOUCHE….!!!!!!

    LA DÉFLAGRATION POPULAIRE FRAPPE DÉJÁ AUX PORTES DES PALAIS….

  2. Aujourd’hui, sentant ses interêts en danger, la france pédo-sataniste met tout en oeuvre pour appliquer l’accord d’Alger et découper le MALI !

    Ainsi, même si le pouvoir centrale de BAMAKO mettait un terme à l’intervention impérialiste française au MALI, Il en serait autrement avec l’accord d’Alger.

    Celui ci en place, le pouvoir décentralisé dans le nord pourrait alors décider, sans l’aval de BAMAKO, de négocier une coopération avec la france et les installer durablement dans le nord du MALI, avec pour objectif, la découpe du pays.

    Dans le NORD de notre pays, là ou la france pédo-sataniste de se plait à tuer les notres, se trouvent LE PETROLE, LE GAZ, L’OR, L’URANIUM, LE LITHIUM et tant d’autres richesses !

    À MORT LA FRANCE !
    À BAS LA FRANCE !
    À BAS L’IMPERIALISME !

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here