Week-end sanglant au Nord du Mali : Des membres de la CMA à l’origine de l’attaque au Niger interceptés par Barkhane : 9 morts dont Mohamed Ag Bahanga (CMA)

12
Mali: les circonstances de la mort de Cheikh Ag Aoussa restent incertaines
La voiture de Cheikh Ag Aoussa, l'un des principaux chefs militaires de l'ex-rébellion touareg, tué dans l'explosion aux abords de Kidal, le 8 octobre 2016. © STRINGER / AFP

Mort de Cheikh Ag Aoussa, N° 2 du HCUA – CMA

Des Ifoghas (CMA) enlèvent 4 personnes dans un village Imghad

Le crépitement effréné et ininterrompu du tam-tam, dit-on dans nos terroirs, annonce deux choses : ou la fin de la cérémonie de réjouissance ou celle de l’instrument de percussion lui-même.

Le week-end dernier a été marqué par de nombreux événements dans certaines localités à l’extrême nord du pays. Le plus spectaculaire et, sans nul  doute le plus instructif, est l’interception, par l’opération Barkhane, des présumés auteurs de l’attaque  du camp de réfugiés au Niger le 06 Octobre dernier ayant fait 22 morts dans les rangs des militaires nigériens.

A la suite des affrontements avec Barkhane, nous signale-t-on, au moins 9 narcoterroristes ont été tués et parmi eux, Mossa Ag Khamoud et Mohamed Ag  Bahanga, frère de feu Ibrahim Ag Bahanga. Un enfant soldat de 14 ans a également perdu la vie.

Il nous revient que l’attaque du camp des réfugiés au Niger a été menée par Azbi Ag Fagaga (Iffirgoumissene) et Akwal (Ichaden Harene) tous deux membres de la CMA. Azbi Ag Fagaga, faut-il le rappeler,  est le frère de Hassane Fagaga. Il a été aidé par un arabe nigérien du nom de Hanana. L’on constate, en tout état de cause, que la CMA est en train d’étendre ses tentacules  au Niger dans le funeste dessein d’embraser tout le sahel.

Cette réaction de l’Opération Barkhane, disions-nous, est très instructive puisque révélatrice de l’évolution des mentalités. La mission française avait toujours fait un distinguo entre  séparatistes et narco-jihadistes. L’on constate là, qu’elle a revu et corrigé sa feuille de route. Tant mieux !

Le même week-end (samedi 08 Octobre) a été marqué par la mort de Cheikh Ag Aoussa, numéro 2 du Haut Conseil pour l’unité de l’Azawad (HCUA), membre de la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA). Il était un proche d’Iyad Ag Ghaly, chef du groupe Ançar Dine.  Un gros bonnet du mouvement séparatiste et jihadiste alors !

C’est alors qu’il revenait de la base de la MINUSMA à Kidal que son véhicule, à son bord d’autres combattants, a explosé. Tous les occupants ont été tués. Mine ou tir de drone ? La seconde hypothèse est très plausible dans la mesure où la victime est censée connaître les positions de toutes les mines pour en être l’un des poseurs. C’est certainement pour cette raison que son organisation (le HCUA) a évoqué «un assassinat ciblé». Signalons, en tout état de cause, que le défunt est accusé de nombreux crimes de guerre sur des civiles et militaires maliens.

Durant le même week-end (samedi), un groupe armé composé d’Ifoghas et  d’Iffirgoumissene conduit par un nommé Bohiba a mené un raid dans le village Imghad de Sebene. Ils y ont enlevé quatre (04) personnes.

En récapitulant, l’on constate que la CMA est aujourd’hui en très mauvaise posture et surtout que l’opinion publique internationale à travers Barkhane, sait désormais à quoi s’en tenir.

B.S. Diarra

 

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

12 COMMENTAIRES

  1. Dès le début, nous avons dit qu’il fallait désarmer tous les groupes armés, car ils sont rebelles à kidal, et hors kidal ils font leur banditisme…

  2. Je trouve qu’en cumulant les commentaires de
    TOURE S,
    MOSSAD,
    EL PIPO (lol!)
    et TIGNE, on a un la meilleure illustration qui soit de la BETISE HUMAINE!

    Ca parait presque…….CARICATURAL! lol

    Houbien?

  3. LA FRANCE et USA y pensent que MR POUTINE a trompé sur son chemin en SYRIE et non il connait ce qu’il doit faire là las la CMA est terroriste MNLA est terroriste HCUA est plus terroriste il faut mettre fin au soutien des terroristes à KIDAL ..

  4. Ce week-end sanglant pour CMA : En plus de Ag Awissa les frères de feu Bahanga et de Colonel Fagaga : Mohamed Ag Bahanga et Azbi Ag Fagaga sont tués par Barkhane avec 6 autres membres suite aux massacres de 22 soldats nigériens.

  5. Rien que pour la RÉPUBLIQUE et elle vaincra.

    Selon Master Luther King “I have dream”. Oui. La République.

  6. Week-end sanglant au Nord du Mali : Des membres de la CMA à l’origine de l’attaque au Niger interceptés par Barkhane : 9 morts dont Mohamed Ag Bahanga (CMA)
    Par La Sentinelle -12 Oct 2016

    1- On aura su en même temps pourquoi des rébelles venus de la Libye ont pu traversé aisément les frontières ouvertes de tout le grand sahel pour se retrouver au Nord Mali!

    2- Sans en vouloir à ce pays vraiment Frère du Niger, on peut aller dans ce sens en estimant que la question de l’uranium d’Arlit a été toujours un thème en dessous des tables, malgré le grand brouhaha des Serval, Barkhane et autres phénomènes désertiques au nom des droits de l’Homme, de l’amitié entre les peuples ou d’une quelconque volonté d’incarnation des valeurs républicaines de Paix, de Justice, de Fraternité ou de Liberté…! Faut pas rêver quoi!

    3- En clair, ce combustible nucléaire dans le sous-sol nigérien pèse en effet pour 30 % de l’approvisionnement des centrales nucléaires françaises. Donc la France n’a pas intérêt à ce que le conflit malien s’étende au Niger par des attaques de ce genre.
    Alors résultat: Que les aveugles voyent, dira notre “Guindeba National”

    • “Donc la France n’a pas intérêt à ce que le conflit malien s’étende au Niger ”

      C’est la principale raison de la guerre de la franSS au mali…

  7. La France a terminé son agenda au nord du Mali.
    Il n’ya rien de nouveau pour lui
    Il savait tout ce qui ce passe au nord il a nourri et entretenue et les rebelles et les djihadistes dans ce pays il a même contribué à chasser les militaires maliens de Kidal
    Et aujourd’hui il se retourne contre eux
    Bazar non

  8. Pure fumisterie de la part des français de faire le distinguo Cma/ Djihadistes. Ils passent de lun a l’autre groupe selon leurs intérêts au vu et au su de tout le monde!

  9. Ne perdons pas du temps à croire que Barkane ne savait pas la vérité sur ces Touaregs .Barkane ainsi que la France ont toutes les informations sur le problème du nord.Mais ils ont un agenda et des intérêts à défendre dans notre septentrion. Tant que les autorités maliens resterons dans cette posture de faiblesse organisationnelle et décisionnelle, nous resterons toujours à la merci de ce peuple de brigands sans foie ni loi. Toutes les actions de Barkane sont programmées et planifiées.Quand il sent que l’opinion commence à se poser des questions sur son efficacité, il fait dans la même semaine une action d’éclat. Le problème du terrorisme dans le nord Mali aurait été un lointain souvenir si Barkane et le gouvernement français l’avaient voulu ainsi. La paix ne peu pas revenir au Mali tant que le gouvernement malien fait l’élève assidu de la France. La France travaille dans le sens de ses intérêts et le Mali qui ne doit pas se laisser mené en bateau se complaît dans l’amateurisme et l’inconscience. Comment nous verront le bout du tunnel ainsi?

  10. Voilà que se confirment les propos du Général Gamou. Il sait de quoi il parle, puisqu’il connait ces fils de putes. Personne ne l’a écouté lorsqu’il mettait en garde les autorités et la communauté internationale. Avec ces gens-là, y’a que le bâton qui vaille. C’est pourquoi, aucune pression ne devra être exercée sur le Général, pour la levée du siège de kidal. Il sait ce qu’il faut pour mettre ces enfants de salauds au pas. Que nul n’intercède en leur faveur. Voilà qu’ils se plaignent d’être assiégés, qu’ils vont faire des massacres dans un pays voisin. Que ceux qui sont astreint à kidal restent bloqués, et le reste pourchassé, jusqu’à leur éradication totale, afin que les populations puissent se sentir en paix même précaire, que de vivre constamment avec la peur au ventre. Même tardif, le revirement des Français vis à vis de leurs copains d’hier est une très bonne chose. Ils comprennent maintenant, les Français, que l’adage bambara n’est pas creux lorsqu’il dit: il n’y en a pas un de bon, parmi les enfants de la chienne. Ils ont enfin compris que les chiots sont tous les même, aucun ne connait son père, puisque la chienne elle même ne sait pas. Il faut combattre ces bâtards, et les neutraliser pour le bonheur de l’ensemble des Maliens, Touaregs, Sonrhaî, Peuls, Bambara et tous les autres, tout le monde est fatigué de ces fils de putes.Comme le titre du film: Tuez-les tous, et revenez seuls, ces fils de bâtards. Ouf!!!

    • Les français n’ont rien compris qu’ils n’aient compris avant: ils utilisaient ces terroristes contre le Mali. Le GATIA les ayant malmenés, ils ont décidé de se ranger du coté des vainqueurs du moment, et à lâcher leurs anciens protégés, comme toujours: la politique du kleenex. Ils ont toujours agi ainsi: avec les anciens esclavagistes, avec les tirailleurs sénégalais, avec les harkis, les Bokassa, les Mobutu, les MNLA, les Houphoet, les Senghor, les MNLA, IBK, etc.

Comments are closed.