Ministère des Maliens de l’extérieur : Quand Abdrahamane Sylla se trompe de combat

0

Aussi vrai que le nègre ne clame pas sa négritude, le ministre Abdrahamane Sylla ne pourra pas clamer sa méconnaissance du dossier des Maliens de l’extérieur. Ce qui confirme notre précédent article qui signalait qu’il ne travaille pas.

 

Les téléspectateurs maliens ont assisté médusés la nuit du dimanche 10 sur l’ORTM, “La passion du service public”, à l’émission relative aux actions gouvernementales. Celle-ci (l’émission) est assurément une tribune, pour certains ministres, pour régler leurs comptes personnels avec certains médias privés.

Pour en revenir à notre invité du jour, force est donc de constater qu’il est passé totalement à côté de la plaque et a étalé sa médiocrité sur le dossier des Maliens de l’extérieur. Le ministre a démontré à la face du monde qu’il n’est pas à la page et qu’il ignore tout ou feint d’ignorer les réalités des Maliens de l’extérieur, abandonnés à leur sort.

Des Maliens sont bâillonnés, torturés et jetés en prison, tués sans raison valable, le ministre des Maliens de l’extérieur s’en fout. A la fin du mois, le salaire du fainéant lui est garanti. Non, M. le ministre, les Maliens sont traités dans des conditions inhumaines au Congo-Brazza, au Gabon, en Guinée équatoriale, en Mauritanie, Angola, en Libye, en France et ailleurs. Des images sur des cas de tortures et d’abus ont fait et continuent de faire le tour de la toile mondiale.

Vous avez dit oui à l’expulsion des Maliens, mais dans la dignité. Qu’appelez-vous dignité M. le ministre ? Prendre quelqu’un en provenance de la boutique, du  boulot et l’envoyer chez lui comme un mouton qu’on achète pour égorger le jour de la Tabaski, c’est ça la dignité du Malien de l’extérieur ? Pour votre gouverne M. le ministre, rien ne se fait dans les règles de l’art dans les rapatriements en série auxquels nous assistons.

Il était choquant d’entendre notre ministre dire sur la question des tortures qu’endurent les Maliens à l’extérieur que “je n’ai pas connaissance des cas de tortures”. “Oh mon Dieu pourquoi le Maliba est tombé si bas pour mériter un tel ministre”, s’est écrié un téléspectateur.

C’est dire que le ministre était proprement en train d’insulter tous les expatriés et leurs familles. Monsieur le ministre, au moins si vous ne respectez pas les Maliens, ayez peur de Dieu ! Dites la vérité !

Abdourahmane Doucouré

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER