Musique – Les brèves de Bamako Hebdo

0

Miss ORTM 2006: faut-il revoir les prix ?

Le concours de beauté "Miss ORTM" est en train de devenir un non-événement au Mali compte tenu de la valeur des prix offerts à la miss et à ses dauphines comparativement à certains pays de la sous-région comme le Sénégal et la Côte d’Ivoire. C’est pourquoi les jeunes filles, même les plus belles, boycottent chaque année ce concours. De plus en plus, ces demoiselles préfèrent rester chez elles que de se présenter à l’élection "Miss ORTM". "Je suis très déçue de voir à la télé que la miss recevra cette année 1 200 000 F CFA. Alors qu’on s’attendait au moins à 3 millions de F CFA. C’est vraiment dommage pour les différentes entreprises qui pouvaient sponsoriser cet événement afin d’augmenter le montant offert à la miss et à ses dauphines. Il faut vraiment augmenter les prix pour que les belles filles puissent se présenter afin de changer l’image de ce concours",  a déclaré une femme qui a préféré garder l’anonymat.

L’élection Miss ORTM cuvée 2006 est prévue pour le samedi 23 décembre au Centre international de conférences de Bamako. Et les candidates ont déjà commencé à se faire recruter auprès du Comité syndical et des animateurs de l’ORTM.                              

A.B HAÏDARA

 

Bamoussa Sissoko et Dramane Djibo bientôt à la Mecque

Décidément, l’année 2006 aura été une année de bonheur pour notre ami et confrère Bamoussa Sissoko, animateur vedette de l’émission "Sumu" à la radio "Benkan". Il est également l’un des initiateurs du club "Djokolodjo". Après le succès enregistré lors de "La nuit du basin", Bamoussa et Madame ont donné naissance à un petit Sissoko dont le baptême a eu lieu le dimanche 19 novembre à leur domicile à N’Tomikorobougou.  Aujourd’hui, le jeune et dynamique animateur s’apprête à remplir, dès cette année, avec son collègue de la radio "Guintan", Dramane Djibo, l’un des cinq piliers de l’Islam: le pèlerinage à La Mecque. Les deux ont été invités par Youssou Bocoum, un opérateur économique basé au Congo Brazzaville. Ce dernier est également l’époux de la grande teinturière Assa Kanta de Bamako-Coura.

Faut-il aussi préciser que Bamoussa est parmi les nominées du Tamani du meilleur animateur radio dont la cérémonie de remise des trophées est prévue pour le 1er décembre au Centre international de conférences de Bamako. Il est en compétition avec Ibrahim Konaté dit Mandé Massa de la radio "Liberté" et Fatim Dembélé de l’ORTM. On se souvient que ce trophée a été décerné, l’année dernière, à Moussa Tidiane Kanté pour son émission "Multi-Top" de la Chaîne II de l’ORTM.  

A B HAÏDARA

 

Kandia Kouyaté souhaite récupérer sa forme

C’est avec un grand plaisir que nous avons rendu visite, le mardi 21 novembre aux environs de 18 heures, à la grande cantatrice de la musique mandingue, Kandia Kouyaté à Konaté-Bougou en commune 1. Il s’agissait de s’enquérir sur l’état de santé de l’enfant de Kita, malade depuis longtemps. "Dieu merci, je commence à reprendre ma forme. Depuis mon arrivée de Paris, je suis en train de suivre une rééducation, souvent chez moi, souvent à Badalabougou. Je me sens vraiment très bien désormais", nous a confié Kandia. Qui souhaite récupérer son ancienne forme, voire chanter un jour pour le plaisir de ses fans.                  

A. B. H

 

Tshala Muana honorée par le "Tamani d’honneur"

Tshala Muana dite La Reine de Mutuashi vient d’ajouter un trophée à la collection des prix et mérites auréolant sa carrière musicale, Il s’agit du Tamani d’honneur lui décerné au Mali suite au succès considérable que connaît son dernier fleuron artistique en date, l’album Mamou Nationale.

Une invitation du comité organisateur de cette manifestation culturelle malienne vient de parvenir Mamou Nationale qui devra, incessamment sous peu, fouler le sol de Bamako pour recevoir son prix. Dans les coulisses, il se dit que la chanteuse congolaise aura le privilège de recevoir son trophée des mains de la première dame du Mali au cours d’une soirée solennelle.

C’est la raison qui justifie les séances de répétition intensives aux quelles se livre La Reine de Mutuashi en prévision de cette  unique prestation au cours de laquelle elle présentera les aubades que comporte son dernier chef d’oeuvre.

Par ailleurs, Tshala Muana tient à marquer cet évènement d’un sceau particulier en alliant l’utile à l’agréable avec à la clé un tour de chant et un spectacle attrayants. Ainsi pour redynamiser son effectif, Mamou Nationale procède actuellement au recrutement des danseuses. Il faut, en outre, savoir que l’orchestre Dynastie Mutuashi prépare sa prochaine tournée européenne annoncée avec pompe depuis quelques mois.

Africahit

Commentaires via Facebook :

PARTAGER