Réaménagement ministériel d’ici le week-end prochain : Boubèye, de nouveau, pressenti à la Primature

16
Soumeylou B Maiga

Son nom est en effet sur toutes les lèvres dans les ambassades occidentales auprès desquelles, il semble avoir une solide notoriété

Nous avons écrit récemment, dans notre éditorial du 11 décembre, intitulé : « Place à un nouveau gouvernement : « L’équipe d’Abdoulaye Idrissa Maïga est essoufflée après 16 mois de gestion, même si le chef de l’équipe respire mieux que les autres membres de l’attelage. Il est époumoné et ne répond plus aux réalités du moment. C’est un gouvernement amorphe qui ne sait pas anticiper sur les problèmes, qui refuse d’aller au charbon, qui expose de trop le président de la République, contraint lui-même de répondre à l’opposition, alors qu’un ministre, un responsable politique du RPM ou de la majorité aurait suffi pour riposter aux récriminations et autres mensonges distillés çà et là ». Nous avons précisé que : « Le savoir-faire et le faire savoir, il faut le dire, manquent à ce gouvernement. Il est incapable de se battre, de se défendre, même s’il a raison, a fortiori s’il avait tort. Il manque de punch et de conviction ». C’est, entre autres, la raison pour laquelle, nous avions suggéré un changement ici et maintenant. Sans délai.

Beaucoup d’eau a coulé sous le pont des Martyrs. Aujourd’hui, il semble que tout est fin prêt pour aller à ce changement.
En effet, depuis quarante-huit heures les chancelleries et autres salons feutrés de Bamako ont été alertés sur un réaménagement ministériel qui pourrait emporter le locataire de la primature, le très réputé honnête et loyal Abdoulaye Idrissa Maïga. Celui-ci pourrait se faire remplacer par cet autre Maïga, Soumeylou Boubèye communément appelé Boubèye. Son nom est sur toutes les lèvres dans les ambassades occidentales auprès desquelles, il semble avoir une solide notoriété.

A Koulouba, depuis un certain temps, il ne manque aucun voyage à l’extérieur du chef de l’Etat. Il est au centre de tous les dossiers stratégiques, au point que souvent il gêne le ministre des Affaires étrangères, Abdoulaye Diop. Ce fut le cas de la gestion de la MINUSMA à New York, le G5 Sahel à Paris, la mise en œuvre de l’Accord issu du processus d’Alger. Tout le monde s’accorde à dire que l’Algérie, qui a créé la situation que nous vivons aujourd’hui au Mali, est une des clés à la solution. Il se trouve qu’elle ne joue pas franc jeu et Boubèye est réputé être leur Homme dans notre pays. Avec une telle nomination, peut-être qu’Alger va faire bouger les lignes parce qu’elle avait joué très longtemps au dilatoire.
La principale difficulté de l’actuel Premier ministre, c’est bien la difficile mise en œuvre de l’Accord et l’insécurité qui handicape le centre du pays, sans faire fi des attaques répétitives dans les régions de Tombouctou, Gao, Ménaka et Kidal.

En tout cas, Boubèye a été plusieurs pressenti Premier ministre, sans aucune concrétisation. Cette fois-ci serait-elle la bonne ? On l’espère parce qu’il en a la compétence technique et politique.
En outre, il nous est revenu que le mastodonte du RPM, Bocari Tréta, qui s’est récemment réconcilié avec IBK, est attendu au ministère de l’Equipement, du Désenclavement et des Infrastructures.

Le président de l’UDD, Tieman Hubert Coulibaly, un jeune aux dents longues est annoncé aux Affaires étrangères et l’inamovible Mohamed Ag Erlaf à l’Administration territoriale, tandis que le président de la CODEM, quatrième force politique du pays pourrait se voir confier l’Education nationale.

Le jeune ministre de la Communication qui a fait gagner à l’Etat 100 milliards de FCFA avec la 4 G, alors que les prévisions étaient de 36, va rempiler nous a-t-on dit. De même, le très discret et efficace ministre de l’Economie et des Finances ne changera pas de poste à l’instar de son homologue de la Sécurité, Salif Traoré, qui pourrait cependant être parachuté à l’Administration territoriale.  C’est entre lui et Ag Erlaf.

Des partis comme le MPR de Choguel Maïga, le CNID de Me Mountaga Tall, l’APR d’Oumar Touré pourraient revenir dans le gouvernement. Blaise Sangaré de la CDS est également fortement attendu dans le nouvel attelage gouvernemental.
Dans certains milieux ADEMA, on susurre que le Président Tiémogo Sangaré ne serait pas prêt à entrer dans une équipe conduite par Soumeylou Boubèye Maïga, pour des raisons de convenance personnelle, nous a-t-on confié. Alors que le président de l’ASMA fait partie de ceux qui ont activement manœuvré pour que Tiémogo et ses camarades du MIRIA regagnent l’ADEMA à l’époque.
Voilà ce que nous avons pu glaner comme informations au sujet d’un éventuel réaménagement ministériel, avec comme chef d’équipe, Soumeylou Boubèye Maïga.

El hadj Chahana Takiou

Commentaires via Facebook :

16 COMMENTAIRES

  1. Bienvenue au milliardaire de la démocratie SBM à la primature!Comme on le dit, “chaque peuple a des dirigeants qu’il mérite”.Nous sommes très mal barrés au Mali.Le 26 mars a accouché de moins qu’une souris.Jamais des dirigeants maliens n’ont été aussi riches et impliqués dans des affaires de passation de marchés publics que sous la 3ieme république.Vivement le jour où le pays sera dirigé par un véritable révolutionaire.On ira tous les chercher ces voleurs même s’ils sont à la retraite pour leur regler leur compte: on ne peut pas faire souffrir notre peuple et rester tranquille toute sa vie après…

  2. Rumeurs, rumeurs et encore rumeurs. Et qu’on aime leur rumeurs dans ce pays!!!!!!. Je me prononcerai sur cette histoire de remaniement quand elle sera officielle. Pour l’heure ce n’est qu’une rumeur comme on en a l’habitude dans ce pays.

  3. EN TOUT CAS ***** A MONTRE SES PREUVES EN QUELQUES MOIS.IL N’A AUCUNE VISION DU POSTE QU’IL OCCUPE JUSTE DE *****.JAMAIS LE MALI N’A EU UN PM AUSSI **** VAUT MIEUX QUE LUI.IL N’A QU’ALLER CONTINUER A BAIZER SON DÉPUTE DE GAO.
    IL N4EST RELEVÉ LA FUREUR DE DIEU VA S’ABATTRE SUR LE PAYS.

    • En un mot c’est le plus vieux President(ringard) que ce pays a jamais connu depuis son indédependance.
      Peut-on faire du nouveau avec le vieux en rappétissant les vieilles coutumes du passé?

  4. salam
    le problème au Mali n’est pas le gouvernement officiel connu de tous mais le pseudo gouvernement composé par la famille à cote.Et tant que Djo brin reste entre ces vampires (du genre chakana tahirou) d’une autre aire il ne pourra rien apporté au peuple malien.
    Donc ça ne sert à rien qu’il change de gouvernement officiel 100 fois.

  5. PAUVRE EL HADJ CHAHANA TAKIOU!!!!!!
    AVEZ VOUS RELU VOTRE PROPRE ARTICLE???? LA RÉPONSE EST NON, BIEN ENTENDU.
    JE N’OSERAI PAS VOUS DEMANDER SI VOUS VOUS SOUVENEZ DE VOS ARTICLES DANS LESQUELS VOUS FUSTIGEZ LA FRANCAFRIQUE.
    VOUS AFFIRMEZ ICI SANS SOURCILLER QUE CE SONT LES CHANCELLERIES OCCIDENTALES QUI NOMMENT ET MAINTIENNENT EN POSTE NOS DIRIGEANTS.
    VOUS CONFIRMEZ QUE C’EST DONC UN HOMME QUI AURAIT DU RESTER EN PLACE AU MALI POUR GÉRER LES AFFAIRES COURANTES DU PAYS EN L’ABSENCE DU PRÉSIDENT QUI NE RATE PAS UNE SEULE OCCASION DE VOYAGER AVEC LUI À TRAVERS LE MONDE.
    VOUS CONFIRMEZ QUE CET HOMME, MALGRÉ LA DÉFINITION CLAIRE ET NETTE DE SES PRÉROGATIVES SE COMPORTE EN MINISTRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES BIS , CE, AVEC LA BÉNÉDICTION DES CHANCELLERIES OCCIDENTALES ET DE LEURS RÉPONDANTS.
    VOUS CONFIRMEZ QUE LE PROCHAIN GOUVERNEMENT SERA COMPOSÉ D’UN RAMASSIS DE GENS QUI ONT ÉCHOUÉ SUR TOUTE LA LIGNE ET QUI ONT ÉTÉ ÉJECTÉS COMME DES MAL PROPRES.
    VOUS CONFIRMEZ QUE CECI A ÉTÉ VOTRE ANALYSE DEPUIS TOUJOURS.
    VOUS CONFIRMEZ…….
    J’ESPERE QUE VOUS NE PIQUEREZ PAS UNE CRISE CARDIAQUE (COMME ON EN A VU DANS CE PAYS) QUAND AU SOIR DES ÉLECTIONS PRÉSIDENTIELLES A VENIR VOUS VERREZ QUE RIEN N’A RÉELLEMENT CHANGÉ, EN TOUT CAS DANS LE SENS DE VOS ANALYSES A LA CON.
    QU’ALLAH NOUS ASSISTE ET NOUS INSPIRE AU QUOTIDIEN. AMINE.

  6. Aucun chef de gouvernement ne peut satisfaire les maliens tant que IBK est le président de la république .
    C’est le président de la république qui est incompétent à DIRIGER ce pays.
    En réalité,avec IBK et famille,les chefs de gouvernement n’ont pas eu la marge nécessaire conformément aux dispositions de la constitution de jouer pleinement leurs partitions.
    L’exemple du projet de constitution est révélateur de la conduite des affaires du président.
    C’est une équipe de la présidence qui a mené la réforme constitutionnelle avant d’associer le gouvernement pour le défendre.
    On ne peut pas défendre un projet qu’ on a pas élaboré.
    Et pourtant le premier ministre a fait un effort pour défendre ce projet.
    Ensuite,les bras de fer entre ministre sont gérés à la présidence.Le chef du gouvernement est obligé de s en remettre à l’arbitrage du président pour des attitudes tendant à saboter la cohésion gouvernementale là où son autorité doit s’imposer.
    Le président IBK fait semblant d’ignorer que pour produire des résultats ses chefs de gouvernement doivent exercer pleinement leurs rôles.
    Il veut contrôler tout pour satisfaire le clan familial.
    Sinon,la vérité recommande de dire que BOUBEYE MAIGA est celui qui devait DIRIGER le gouvernement d’Ibk durant tout le mandat s’il avait le sens de l’ intérêt général .
    L’homme a la personnalité pour produire des résultats,surtout sur le plan sécuritaire;l’expérience politique pour défendre IBK face aux critiques de l’opposition;les relations internationales pour exprimer la souveraineté de l’ ÉTAT.
    S’il le nomme maintenant c’est pour espérer rempiler l’année prochaine pour exploiter son expérience politique.
    La preuve que sa gouvernance n’est pas basée sur la satisfaction de L’INTÉRÊT GÉNÉRAL.

    • Dans tous des tralalas tu as accepte que si Boubèye est premier ministre c’est un choix judicieux. C’est ton point de vu. Tout le reste n’est que manifestation de haine contre la personne du président IBK.

    • Voilà un homme à qui appartient la parole…dire ce qui est vrai.
      Aucun de ces gouvernements IBK n’a été capable d’être à la mésure des dangers et urgences de ce pays à cause des influences exterieures en particulier celles son clan.
      The bugs stopped by him.

  7. Boubeye est le Blaise Compaoré malien. N’est-ce pas lui qui exécuté l’ordre donné par la France de détruire le stock d’arsénal antiaérien dont le Mali disposait encore quand Boubeye était ministre de la défense ?
    Cherchez à savoir pourquoi la France a exigé ce désarmement du Mali.
    La France est un pays extrêmement faible, mais sa capacité de manipulation et sa parfaite connaissance de la mentalité des nègres francophones font lui donnent son actuelle position de faiseur de rois en Afrique.
    C’est à la jeunesse africaine de se révolter et de commencer à chasser tous les français d’Afrique avant que ces diables rougeâtres ne parviennent à exterminer tous les nègres en Afrique.

  8. Pourquoi un autre homme ringard pour diriger un gouvernement trop pléthorique.
    Le jeune “Young blood” Tieman H.Coulibaly ferait un bon PM car il a du sang neuf qui circule dans les veines.
    Afin qu’un gouvernement puisse réussir dans sa mission, il qu’il soit composé d’hommes et de femmes intrépides au travail – comme Benoko le “Grand Lion de la daba” en milieu paysan-et qui ont les coudées franches au sein de l’équipe gouvernementale.
    Quel sera le pouvoir de décision et d’initiatives du PM et/ou des membres du cabinet sans influences de la part des”hommes du President”?????.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here