Sanogo serait-il de retour aux orgies ?

6

A peine sorti de son cachot de Selingué que le Général-Capitaine putschiste recommence à faire parler de lui . Il est retourné habiter dans sa somptueuse demeure sis à la «Base A», non loin de la résidence des Premiers ministres, un privilège qui ne lève guère pourtant les équivoques sur son statut d’ancien chef de l’Etat. Quoi qu’il en soit, l’ancien putschiste ne semble renoncer d’un pouce au rythme de vie qu’on lui connaissait. Il nous revient de source bien introduite, en effet, que les tapages nocturnes et diurnes sont de retour dans sa proximité avec notamment la fréquence des visites à toutes heures. Son penchant orgiaque commence à peser lourd sur la quiétude du voisinage le plus immédiat, qui se contente pour l’heure de le susurrer dans des milieux très restreints. Leur agacement pourrait sans doute retentir beaucoup plus bruyamment si l’illustre inculpé en liberté provisoire continue a ignorer le droit de ses concitoyens à la quiétude. La liberté de tout un chacun s’arrête la où commence celle des autres, et cela n’est saurait être vrai surtout pour les libertés conditionnelles.
La Rédaction

Commentaires via Facebook :

6 COMMENTAIRES

  1. foutez sanogo en paix, alpha, att, dioncounda, soumaila cissé et ibk font pire.
    pourquoi encore fêter le 26 mars, puisque nous sommes retournés en arrière à plusieurs années lumières par rapport aux symboles de la révolution.
    la corruption érigée en système tue plus que la rébellion.

  2. Toi tu oublies que c’est grâce à ce farfelu sanogo qu’IBK est devenu président quelqu’un qui n’allait pas être élu député dans sa commune en son temps a profité de ce lâche coup d’état pour se faire une place au soleil et de la fibre religieuse sinon comment comprendre dans un pays laïc la création d’un ministère du culte, il a pris 100Millions du chérif comme contribution à sa campagne , c’est ce qui le rattrape aujourd’hui.

  3. Pourtant SANOGO a parfaitement raison sur le comportement d’un gouvernement incapable qui au lieu de transférer ce bandit de grand chemin à la CPI se met à lui donner la liberté, un homme sans loi ni foi entre les citoyens normaux, il faut sans nul doute s’attendre à un évènement grave très bientôt. Si ce n’est pas IBK quel homme peut-il lâcher une telle personne? C’est dommage et très dommage, les bêtises d’IBK vont détruire ce pays définitivement; IBK est venu pour finir avec notre très cher Mali, cela est indéniable et incontestable.

Répondre à ama Annuler

Please enter your comment!
Please enter your name here