MEF : Amadou Koïta dans le régime d’IBK

42

Le président du Parti socialiste/Yelen kura, Amadou Koïta, membre de l’opposition et proche de l’ancien président de la République, Amadou Toumani Touré, vient d’être nommé par décret du Premier ministre en date du 7 janvier 2016 à la tête de la Cellule d’appui à la décentralisation et à la déconcentration auprès du ministère de l’Economie et des Finances. M Koïta avait précédemment servi à la Primature comme chef de cabinet adjoint et puis au ministère de la Culture avant d’être évincé par l’actuel régime. Des postes qu’il n’avait jamais obtenus sous le règne ATT, son mentor.

Ces offrandes au président Amadou Koïta en disent long sachant que l’homme, selon plusieurs indiscrétions, serait courtisé depuis fort longtemps par la mouvance présidentielle et pourtant, le nouveau chef du CADD était parmi les petits messieurs de l’opposition. Au rang desquels, il a eu à combattre et dénoncer plusieurs actes du président de la République. Ce rapprochement va-t-il marquer l’éloignement de M. Koïta, un membre influent du mouvement citoyen, de l’opposition dirigée par Soumaïla Cissé ? L’avenir nous le dira. Pour l’instant, on a foi à l’homme.

Ousmane Daou

PARTAGER

42 COMMENTAIRES

  1. Quand le chien aboie, il lui faut de l’os gras pour se taire! C’ est le cas de Amadou Koita bien sur. Que n’ a-t-il pas dit contre ce régime? Mais comme au Mali le ridicule ne tue jamais…..

  2. Je crois que vu les quelques fonctions qu’amadou koïta a occupé sous les régimes précédants; il a acquis de l’expérience qu’il peut mettre à profil pour le pays donc moi je ne vois pas son acceptation de nomination de la part du président IBK comme de l’opportunisme mais comme du patriotisme.

  3. Le RPM doit revenir sur terre, ses membres doivent réfléchir avant d’agir. IBK n’a jamais fait de la discrimination. Il l’a toujours dit qu’il veut travailler avec ceux qui sont prêt pour aider le Mali quelque soit son bord politique, chose que Tréta et certains membres du parti ne partage pas mais entre le bien du pays et les humeurs de certains individus; il faille bien choisir le pays.

  4. Le problème au RPM c’est que chacun se bat pour ses intérêts personnels et après deux ans IBK sait qui est qui et qui fait quoi donc il travaille “avec ceux qui ont l’amour du Mali” dans l’âme” et qui ont des compétences à faire valoir; si koïta n’est pas du RPM et qu’il a des potentialités qui peuvent servir le Mali pourquoi pas?

  5. J’ai des compétences, des capacités, je suis Malien, je veux servir le pays et je réponds aux critères défini.
    C’est en cela seulement que nous irons de l’avant. Il faut que nous privilégions les compétences pour que ceux qui méritent puissent s’affirmer et montrer que l’état n’a pas eu tort de leur faire confiance.

  6. Cette nomination de Amadou Koïta n’est pas du tout une action avec des intérêts politique inavoués.
    C’est plutôt une façon de dire à certains opposants qu’avec IBK on peut être dans l’opposition et siéger au gouvernement si on le mérite.
    Bonne chance aux nouveau ministre.

  7. Nous souhaitons la bienvenue ua nouveau ministre dans l’équipe gouvernement tout en espérant qu’il fera l’effort de mériter la confiance du président IBK.

  8. Cette nomination est un signal fort aux opposants maliens.
    Ils doivent comprendre à travers que les pays n’a pas en ce moment besoin critiques stériles,mais plutôt de propositions concrètes et d’accompagnement des actions gouvernementales.

  9. Le remaniement a fait l’entrée de nouveaux personnage comme Koita .Bon bien vrai que c’est un opposant ,on va voir comment il va se défendre.Alors bonne chance à lui.

  10. Nous voulons la participation de chacun des populations, alors tous les partis politiques du pays doivent se donnés la main pour un seul but, un seul objectif, et pour former un seul peuple, comme dit les BAMBARAS KONO KOULOU DJELEN DE BE BI FÖ.
    IL faut que Koita prouve qu’il mérite ce job.Bonne chance Koita

  11. Je lance un appel aux différents partis politiques de se donnés la main pour que le pays soit en paix et situation sécuritaire du puisse être stable, nous invitons les opposants de jouer réellement leurs rôles, car nous sommes en temps de paix et de la réconciliation, le Mali actuel a besoin des gens comme IBK et son gouvernement.

  12. Amadou Kota est enfin ministre Héé Dieu Merci ohh.Enfin le silence apparait et les pollueurs se cachent.
    Bonne chance Koita.

  13. Pour la bonne marche du pays, je pense que la participation des toutes les filles et fils est primordiale. Allant dans cette perspective, le président de la république a nommé Amadou Koïta président du parti socialiste. C’est une belle initiative de la part du président. Bonne chance à vous !…

  14. Toutes mes félicitations au tout nouveau ministre. Je pense qu’il sera à la hauteur de la confiance place en lui. Bonne chance Koïta !

  15. Je salue l’entrée de Koïta dans la nouvelle équipe gouvernementale. C’est une preuve pour dire qu’on est pas obligé d’être de la majorité présidentielle pour être promu à un poste ministériel. Je souhaite bonne chance au nouveau…

  16. Je pense que c’est une belle leçon démocratique le président vient de démontrer à travers la nomination d’un membre de l’opposition dans la nouvelle équipe. .Bon à vous M. Koïta

  17. Ne dit-on pas que seuls les imbéciles ne changent pas. On peut faire du mal mais on doit pas y demeurer. C’est vrai qu’Amadou a eu des différents avec le pouvoir, cela ne doit pas l’empêcher de rentrer dans le gouvernement pour servir son pays.
    Il a déjà fait ses preuves servant ATT. Je pense qu’il a fait le bon choix en quittant les Tiébilé et soumi qui ne sont rien des ennemis du Mali

  18. Il faut saluer Mr Koita pour avoir faire preuve de maturité et de sagesse en faisant de critiques pleins de sens au pouvoir. Le président a accordé une place de choix aux opposants sinon le chef de file de l’opposition ne me dira pas le contraire

  19. C’est l’opposition qui a fait du régime actuel son ennemi. Voilà pourquoi elle n’arrête d’injurier et le traiter de tous les maux dont il n’est pas l’auteur. Elle doit suivre l’exemple d’Amadou

  20. C’est pas parce qu’on est de l’opposition qu’on ne doit demeurer dans le gouvernement. Je dis non. Il faut que les opposants maliens fassent preuve de maturité et arrêter de faire des critiques stériles sans importance

  21. C’est IBK qui a tracé les sillons de la démocratie malienne. Depuis son élection, il n’a cessé de poser des actes allant dans le sens de la démocratie

  22. Tu as raison, il ne suffit pas d’être dans la mouvance présidentielle pour participer dans la gestion du pays. Toute personnes disposants de l’expertise et de la capacité d’occuper un post et cela pour le bien être du pays se verra désigner pour ce poste. L’homme qui faut à la place qu’il faut, c’est sous le régime d’IBK.

  23. « L’opposition n’est pas l’ennemi du régime au pouvoir ». Cela est tout à fait vrai. Le régime d’IBK est un train de faire valoriser la démocratie, ce n’est pas que les membres de la mouvance présidentielle et etc qui participe à la gestion du pays. Si nécessaire le régime au pouvoir fait appel aux membre de l’opposition.

  24. Nous voulons d’Amadou Koita son savoir faire dans son tout nouveau poste. Mais je ne suis pas convaincu du fait que cette nomination l’empêchera de jouer à son rôle d’opposant à côté des Soumaïla Cissé et Tièbilé Dramé.

  25. Le plus important est que Amadou Koita PS Yelen Kura doit donner sans hésiter le meilleur de lui dans son domaine pour sortie le pays de crise. Ce n’est pas seulement à la mouvance présidentielle de participer à la gestion du pays mais l’opposition aussi, c’est seul qu’on appelle la démocratie.

  26. Amadou Koita peut bel et bien occuper ce poste et jouer pleinement son rôle d’opposant sans aucun problème. Et ce n’est pas pour acheter son silence qu’il a été nommé. Mais pour qu’il sert sa patrie, le Mali.

  27. Il ne suffit pas forcément de faire partie de la majorité présidentielle, du gouvernement ou un proche du président pour apporter sa contribution dans la gestion du pays. La patrie est un trésor et un héritage légué par nos ancêtres auxquelles nous devrions tous prendre en soin.

  28. Pour la cause de notre pays je pense qu'il n'y a pas de parti qui tienne, le plus important est d'apporter sa pierre à l'édifice nationale quand, il le faut et comme il faut. Actuellement le pays a besoin du concours de tous ses filles et fils et cela sans distinction.

  29. Cette nomination va acheter le silence de ce minable opposant du parti socialiste/Yelen Koura, Amadou Koita.

  30. La seule solution pour que l’opposition malienne ne raconte pas de bêtises est de placer les grandes têtes à des postes. C’est pourquoi Amadou Koita ne critique plus le régime en place.

  31. Le parti socialiste-Yeleen Koura est devenu un parti politique en 2013. Aujourd’hui il se met à critiquer le régime en place. Il se permet aussi de raconter de n’importe quoi sur la scène politique. Mais depuis qu’il a été nommé par le premier ministre, on n’a attendu plus rien de lui.

  32. Le fait d’être dans l’opposition malienne ne peut pas empêcher ce monsieur d’exercer ses revendications. Quoi qu’il en soit nous sommes tous des maliens, il faut reconnaitre que nous tous les fils de ce pays.

    • @Michou.C’est vrai nous sommes tous fils & filles du Mali.Mais certains actes d’opportunistes flagrants font honte aux politiques maliens!Un Amadou GOITA qui critiquait hier le régime IBK, qui accepte un poste aujourd’hui avec empressement tel un os jeté à un chien affamé , donne raison aux observateurs qui crient au manque de conviction chez nos politiciens!Comme le dit l’adage: “Jeli tè malo nga a téinda bè washi”. 😉

  33. Avant d’être membre de l’opposition, Amadou Koita est avant tout un malien. Donc, de ce fait, il est tout à fait normal qu’il travaille dans une institution de l’Etat. Je rappelle que ce pays ne saura avancer sans la contribution de chacun de nous.

  34. Je ne vois pas de mal à ce que Koita travail dans un département du régime actuel. De toutes les façons, il est malien 100%. Cela étant, il a un devoir envers ce pays qui est sans doute sa reconstruction.

  35. Le Mali a besoin de chacun de nous pour sa convalescence chers compatriotes, en tant que fils de ce pays vous pouvez aussi apporter plus. L’opposition malienne a aussi un rôle important à jouer dans ce pays.

  36. A mon avis, l’opposition malienne doit former une seule coalition et apporté son aide au régime actuel enfin de sortir ce pays dans la crise. Les opposants pourront arriver plus en adhérant à la reconstruction du pays. C’est-à-dire, proposer des voies et moyens pouvant aider nos dirigeants à relever les défis.

  37. IL NE VOULAIT QUE ça ce petit Monsieur et il a été toujours comme ça depuis l’école

  38. Le président l'a dit,qu'il n'ésiterai à appeler qui que ce soit dont la capacité et la competence peut servir le Mali,donc c'est loin d'être une question de coloration politique,ce que'on cherche c'est le travail bien fait,felicitation et bonne chance à M.KOITA

  39. @Ousmane DAOU.Les gens comme Amadou GOITA sont des opportunistes qui ne cherchent que quelque chose
    à se mettre sous la dent et tout le monde est convenu de ça..Même demain si c’est Soumi qui est aux affaires, il viendra composer avec lui aussi..C’est ce que les MARIKO et autres CMD-ZOU…ont refusé!.Moriya 😉

Comments are closed.