Nomination d’un policier comme gouverneur de Kayes, l’administrateur civil Ousmane Christian Diarra rend sa démission

9

Suite à la nomination, hier, en conseil des ministres du Contrôleur Général de Police Mahamadou Zoumana Sidibé au poste du Gouverneur de la Région de Kayes, Ousmane Christian Diarra, Secrétaire général du Syndicat autonome des Administrateurs Civils (SYNAC) a rendu sa démission du poste de conseiller aux affaires administratives et juridiques du gouvernorat de Kayes.

maliweb.net «J’ai 25 ans de service », nous indique-t-il, au téléphone.  Mon chef, directrice du cabinet du gouverneur a 36 ans de service ».«C’est un manque de confiance que de nous envoyer des personnes qui n’ont rien d’un administrateur civil», proteste le syndicaliste. Ce qu’Ousmane Christian Diarra dénonce, c’est la « militarisation » de la fonction d’administrateur civil au Mali. La question avait été évoquée au 5e Congrès du SYNAC lors duquel, il avait été élu secrétaire général.

Au moment du congrès, sur 11 postes opérationnels de gouverneurs, seul 02 étaient occupés par des administrateurs civils. Au-delà de son caractère « illégal », le Syndicat a considéré l’acte comme un «manque de considération et de confiance» qui ne devait être cautionné. Ousmane Christian Diarra affirmait: «les prétendues préoccupations sécuritaires qui justifiaient jusqu’à la crise du Nord les nominations des militaires dans les fonctions de représentants de l’Etat n’ont plus la moindre pertinence. Car, au moment de l’invasion de ces régions par les forces négatives, les trois gouverneurs étaient des militaires ainsi que bon nombre de préfets et de sous-préfets. Ni la rébellion ni l’occupation de ces régions par les assaillants n’avaient pu être empêchées ».

Dans sa lettre de démission qui date de ce 24 janvier, Ousmane Christian Diarra explique qu’il a«fait vœu de ne jamais servir, dans la représentation de l’Etat», sous l’autorité d’un corps habillé quel que soit son grade ou sa compétence. Cette décision, indique-t-il, a été prise en toute «conscience et par conviction personnelle, sans rapport avec l’action syndicale».

Mamadou TOGOLA/maliweb.net

Commentaires via Facebook :

9 COMMENTAIRES

  1. Je suis très désolé un syndicaliste qui démissionne pour un non lieu pourquoi faire voter des travailleurs pour occuper un poste et démissionner sans chercher à savoir qu’e qu’il peut pour la région de Kayes. Ce n’est pas parce qu’il est de la police ou même de l’arm qu’il ne sont pas compétents . Nous avons vu le cas de Mr Salif Traoré actuel ministre de l’intérieur et de la sécurité Z fera de très bonnes actions pour Kayes et je lui souhaite beaucoup de courage et de réussite Dr Sissoko

  2. El Hajj, il ya encore des Da Monzon Diarra au Mali, des enfants Diarra -le lion- veritables descendants de Ngolo Diarra qui n’ont pas peur de dire la verite d’Allah et de prendre leur responsibilite devant Dieu et les Hommes. Merci Diarra ke i koloba kari! On nous a dit que chez les Itnos au Tchad on est General de pere en fils alors que chez Boua on est chaton de pere en fils. Merci Diarra ke.

  3. Monsieur Ousmane C. Diarra,
    sauf votre respect, vous n’avez rien compris à la gestion du Mali sous IBK.
    Votre Etat de service, votre expérience, vos diplômes, votre dévouement et votre courage ne sont d’aucune utilité.
    On ne cherche pas l’efficacité, ni une gestion rigoureuse encore moins un travail bien fait.
    Les nominations sont faites en fonction des affinités avec le cercle proche du président
    Connaissez-vous un ambassadeur du Mali qui soit un vrai diplomate ?
    Nous avons des militaires, des fonctionnaires à la retraite, des commerciaux, des anciens entrepreneurs, bref, tout sauf des diplomates.

    Le président distribue les postes comme on distribue des cadeaux.
    Les premiers servis sont les amis, les proches, les flatteurs, les parents, les amis du fils, de l’épouse et de la Tante.
    N’avez-vous jamais entendu l’expression: Ma Famille d’abord ?

  4. Ladji yèlèkofin, c’est l’anonymat qui te sauve, sinon tu ne peux pas indéfiniment manquer de respect aux Famas. *****BÈ FARA, POUR NE PAS DIRE PLUS.

  5. Il faut saluer cette décision !

    Les militaires doivent aller se battre au lieu de chercher les bureaux!

    • La defense de la patrie est une obligation pour toutes les maliennes et tous les maliens!
      Ladji, pouvez-vous nous dire quelle loi a ete’ viole’e avec cette nommination?

      • Ça sort simplement d’un cadre logique !

        Tu as raison par rapport à la défense de la patrie, nos militaires ont fui et les civils ont résisté !

      • NOS FAMAS ont fuit, ET l’armée française n’a pas fui devant les nazis ? nos FAMAS sont mal équiper et mal entraîner par votre démocrate en carton pourri et corrompue. Il a déshabillée nos forces armées et la sécurités .

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here