Fiba U-19 Women Hongrie 2021 : Le Mali pouvait mieux faire

0

Alors qu’elle s’apprêtait à disputer le match de la troisième place ce samedi 15 août  face au pays hôte, la Hongrie, l’équipe U-19 Filles du Mali s’est trouvée confrontée à une polémique relative à l’engagement ou non de l’Etat concernant  sa préparation. Ce qui poussa le ministre de la Jeunesse et des Sports, chargé de l’Instruction Civique et de la Construction Citoyenne, Mossa Ag Attaher, à couper court aux rumeurs.

L’équipe  U-19 Filles du Mali a brillamment participé à la Coupe du monde Fiba U-19 Women qui s’est disputée en Hongrie. Enregistrant victoire sur victoire, notamment, sur la Corée du Sud 87-46, sur le Canada 88-62, sur la Russie 69-47, avant d’enregistrer la toute première défaite 50-62 face à l’Australie et de terminer la quatrième place, battue 88-67 par le pays hôte, la Hongrie, l’équipe du Mali pouvait mieux faire dans cette compétition. Mais comme à chaque fois où les  sélections nationales engagées dans les différentes compétitions atteignent un certain niveau de la compétition, des polémiques s’enflamment pour évoquer le désengagement de l’Etat concernant la préparation de la sélection nationale. Coupant court aux rumeurs selon lesquelles l’Etat n’a rien fait en termes de préparation des U-19 Filles du Mali à cette Coupe du monde, le ministre de la Jeunesse et des Sports, chargé de l’Instruction civique et de la Construction citoyenne Mossa Ag Attaher s’est exprimé le même jour où  l’équipe devait affronter le pays Hôte la Hongrie. Selon le ministre, l’Etat du Mali a pleinement joué son rôle dans le cadre de la préparation, du voyage  et du séjour de l’équipe nationale U-19 Filles de basketball à Budapest en Hongrie. Le rôle de l’Etat du Mali, précise le ministre, a porté sur la prise en charge toutes les dépenses liées à la préparation, au voyage et au séjour en Hongrie.

Concernant la prise en charge du transport des joueuses venant de l’extérieur dans le cadre du regroupement à Bamako, le montant est de 16 500 000 F CFA. La prise en charge de la mise au vert (l’internat) des joueuses et encadrement technique à travers l’hébergement, la restauration et le transport du 18 au 30 juillet à l’Hôtel Colombus a coûté 14  935 720 F CFA.

L’affrètement d’un avion spécial Bamako-Accra-Abidjan pour l’obtention du visa de toutes composées de 20  personnes s’élève à  69 450 000 F CFA.

Le voyage Abidjan-Budapest et le retour à Bamako en vol régulier de toute la délégation   a coûté 33  768 000 F CFA.

Les frais de visa d’assurance, de test Covid, d’hébergement  et de restauration  pendant deux jours à Accra au Ghana s’élèvent à 10 300 000  F CFA.

A cela, s’ajoutent  la confection et le transport des équipements de la délégation pour un montant de 9 603 500 F CFA.

Ce qui ferait au total de 154 557 220 F CFA  déboursés pour l’équipe nationale des U-19 Filles à la Coupe du monde de basketball en Hongrie.

Il convient de laisser ces rumeurs de côté pour permettre aux sélections nationales de mouiller le maillot pour le pays.                                                                                Almihidi  Touré

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here