La coordination des pèlerins de la filière gouvernementale hier face à la presse : “Le Hadj 2014 a été une véritable catastrophe sur le plan organisationnel”

4

Les pèlerins de la filière gouvernementale du hadj 2014, de retour au bercail, se sont regroupés en coordination pour expliquer leur calvaire à la faveur d’une conférence de presse, tenue hier jeudi 30 octobre, dans la salle Baobab de l’Hôtel Radisson Blu. Elle était animée par leur porte-parole, Moussa ben Deka Diabaté.

D’entrée de jeu, le porte-parole de la coordination des pèlerins de la filière gouvernementale du Hadj 2014 a retracé leur séjour aux lieux saints de l’islam. À ses dires, leur séjour (un mois) a été un véritable calvaire. Car, dit-il, les pèlerins maliens étaient regroupés à plus de 8 personnes par chambre d’hôtel.

Parlant de l’hôtel ayant servi à héberger les pèlerins, il dira qu’aucune norme n’était remplie dans cet établissement hôtelier de quinze étages dont les cinq premiers étaient réservés à l’administration de l’hôtel. En plus, l’établissement est situé à plus de trois kilomètres de la Qu’Aba. Pire, sur trois ascenseurs, seuls deux étaient en bon état. Le contingent malien de 1 000 fidèles se servait de ces deux ascenseurs. Et, d’ajouter qu’à cause de ces conditions, plusieurs fidèles ont été obligés de cesser de se rendre à la mosquée pour les prières quotidiennes, car les files d’attente devant l’ascenseur font perdre environ une demi-heure.

Pour joindre la ville de Rafat, deux cars de 50 places au maximum ont été mis à la disposition par la commission d’organisation du Hadj 2014 pour transporter 1000 pèlerins maliens.

À l’en croire, à la suite des différentes plaintes formulées par leur contingent, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale a instruit à Tierno Hady Thiam, un membre de la délégation de présenter les excuses du gouvernement malien aux pèlerins. Mais, ce dernier s’est plutôt mis à les charger. Car, il les a traités de soulards et de délinquants sexuels. Thiam dans ses propos a dit : ” Vous dépensez des millions dans l’alcool et pour avoir les filles vous venez vous plaindre, après avoir payé pour une cause divine “.

À sa suite, un autre pèlerin du Hadj 2014, Modibo Camara a laissé entendre que le pèlerinage de cette année a été une véritable catastrophe. Il a aussi dénoncé la pléthore de délégués (70) qui sont pris en charge sur le fonds de la commission d’organisation.

Pour finir, Moussa Ben Deka Diabaté a précisé que dans la sous-région, les frais du pèlerinage au Mali sont les plus élevés

. Pour soutenir cette thèse, il a indiqué que le transport de la maison du Hadj de Bamako à l’Aéroport de Bamako-Sénou est facturé à 25 000 francs CFA.

Boubacar PAITAO

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

4 COMMENTAIRES

  1. 😈 😈 😈 😈 ,hey bey meme pour le transport de la maison de hadji à l’aéoport est facture à 25;000 cfa ❓ ❓ un conseil prennez un vrai professionnnel de transport ,et qui peut vous dans pas mal de choses làbas comme avoir des chambres digne de vos rang,car tous les ans c’est la meme chansons 👿 👿 👿 😯 😯 😯 😯 ➡ ➡ ➡ ❓ ❓ ❓ ❓

  2. Je n’arrive toujours pas à comprendre qu’au 21ème siècle que le Mali soit encore mauvais et nul dans l’organisation d’un pèlerinage… 👿 Depuis des années vous faites la même chose, avec l’expérience cette mauvaise oorganisation doit changer.. Oubien il y a encore à boire et à manger dedans ?? Sacré malien… même pour aller chercher Allah on veut bouffer 😛 😛 Faites comme certains pays, il faut recruter dans cette commission des professionnels du transport et de l’hôtellerie, etc… Bref un professionnel des voyages!!! 😯 😯

    • C’est un des 100000 exemples du laisser aller a la malienne, la preuve l’expression la plus utilisee chez nous est :’ C’THIE NI KA FISSA TAN, C’EST BON LAISSE ALLER’.

  3. Chers pelerins de la filière gouvernementale, sachez raison gardée. Ne gâchez ce beau moment d’adoration d’un mois que vous avez passé sur les lieux saints de l’islam. C’est pour moi un moment inoubliable dont j’ai déjà la nostalgie. Que Dieu nous donne la faculté de comprendre et de pardonner, c’est ça l’islam !

    Salut

Comments are closed.