Reconnaissance du mérite à la Chaine II de l’ORTM : Oumou Diarra dite ‘’Dièman’’ décorée

0

L’animatrice de la Chaine II de l’ORTM, Oumou Diarra communément appelée ‘’Dièman’’, connue à travers ces différentes émissions radiophoniques et télévisées comme « 20/20 », « Fiman ni Dièman », « Biribara Ton Moussokountigui », « Magnamakan » et bien d’autres pour conseiller, sensibiliser et éduquer les femmes et les jeunes vient d’être décorée par la nation malienne. Elle a reçu l’Etoile d’Argent du Mérite National avec  « Effigie Abeille » le 09 mai dernier. Une décoration après laquelle, elle nous a livré ses impressions.

D’abord Oumou Diarra s’est dite très heureuse pour cette décoration qu’elle a reçue de la part de la nation malienne. Elle a remercié les uns et les autres pour leur aide et soutien, surtout la presse. Toute chose qui a permis cette décoration.  Pour elle, si elle en est là aujourd’hui, c’est grâce au comédien Michel Sangaré qui l’a fait venir à la radio Kayira où elle a fait ses premiers pas dans ce métier en attendant le concours de la douane auquel elle voulait postuler à l’issue de sa formation à l’ECICA. Ce qui fait qu’au lieu de la Douane, elle évolue aujourd’hui dans le domaine de la communication.

En plus de Michel Sangaré, elle a aussi remercié  Dr Oumar Mariko, promoteur de la radio Kayira.

Hasard du calendrier, Dièman a rappelé qu’elle avait été hospitalisée à l’hôpital du Mali  le 09 mai 2016. Et c’est le 09 mai 2017, soit un an après jour pour jour qu’elle a  été décorée, recevant ainsi l’Etoile d’Argent du mérite National avec « effigie Abeille ».

Elle a rendu aussi grâce à Dieu pour cette décoration. Car selon elle, c’est lui qui a rendu cela possible.

L’animatrice de l’émission 20/20 de la Chaine II a aussi témoigné que la presse est un secteur très compliqué. Mais pour ce qui lui concerne, elle dira qu’elle n’a pas de problème avec le métier qu’elle exerce et sur son lieu de travail. Comme conseil, elle a demandé à ceux qui évoluent dans ce métier d’éviter l’alcool et la drogue  pour être exemplaires.

Par ailleurs, elle a invité les autorités à décorer les personnes de leur vivant au lieu d’attendre leur mort pour les décorer à titre posthume comme c’est le cas très souvent. Car de son vivant, la personne décorée peut exprimer sa joie et avoir le sentiment que ses efforts ont été reconnus par la nation.

Enfin, Oumou Diarra dite Dièman a adressé ses remerciements à toutes ses consœurs et  confrères et à l’ensemble du personnel de la Chaine II, au Directeur Général de l’ORTM, Sidiki N’fa Konaté, au Ministère de l’Emploi et de la Formation Professionnelle et à  l’ensemble du gouvernement pour cette décoration.

Fatoumata Fofana

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER