Passation des commandes à la Direction générale de la Police Nationale : Un intégré désormais aux commandes de la Police Nationale

1
Moussa Ag Infahi, nouveau patron de la police nationale
Moussa Ag Infahi, nouveau patron de la police nationale

C’est hier lundi 26 octobre sur le terrain de l’Ecole Nationale de la Police que le directeur sortant, l’inspecteur général de la police HamidouKanssaye a passé le drapeau de commandements au contrôleur général, Moussa Ag Infahi, le tout nouveau directeur général de la police nationale. «La priorité sera l’instauration de la confiance au sein du corps de la police, a-t-il dit.

Les travaux de la cérémonie de passation étaient placés sous la présidence du secrétaire général du Ministère de la Sécurité et de la Protection Civile, en présence de plusieurs responsables des différentes unités de la police. On notait entre autres : le directeur général de la protection civile, Mamadou Z. Sidibé (Directeur adjoint de la police nationale, non moins commissaire divisionnaire), le commandant du GMS, le commandant de la CCR, l’honorable député, Niamé Keita. L’ambiance était festive, la cour était bondée des agents des différentes unités. Après la lecture de la formule sacrée prononcée par l’inspectrice générale de la police nationale, Marie Claire, les deux protagonistes ont été invités à se placer devant l’assistance pour la passation du drapeau de commandement. A cet effet, le directeur sortant HamidouKanssaye était placé à gauche de l’inspectrice, tandis que le directeur général entrant était à sa droite. Sous un tonnerre d’applaudissement le contrôleur Moussa Ag Infahi a été investi dans ses fonctions. Quant au directeur sortant Kanssaye, il restera avec ces collègues pour le bon fonctionnement de la police nationale. Dans son premier mot, le tout nouveau directeur général dira qu’il souhaite l’accompagnement de la population, car les autorités viennent placer leur confiance à sa modeste personne. « Je ferai en sorte que la perception négative entre la police et les citoyens changent. Et cela à travers les actes que je vais poser. Je demande à mes hommes d’êtres des républicains, de respecter les droits humains et qu’ils fassent tout pour que la population ait confiance au corps de la police. Le corps de la police nationale est très malade, nous allons apporter tout le soin approprié pour qu’il puisse constituer une force nationale. Il aura une bonne communication entre la police et la population. Mais tout cela va dépendre de l’accompagnement de la population. «La priorité des priorités sera l’instauration de la confiance au sein du corps de la police»

Drissa KEITA

L’Annonce

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

1 commentaire

  1. Je ne peux que vous souhaiter bon succès dans le travail titansque qui vous attend Mr. Ag Infahi.
    Bon courage pour redorer le blason de notre police nationale en partenariat avec votre collegue de la gendarmerie Mr Sidibé qui est face aux memes problemes en plus: un appui total de de votre ministre.

Comments are closed.