2e congrès ordinaire de l’Adp-Maliba : le temps de clarification et de la consolidation des acquis

0

Le 2e congrès ordinaire de l’Alliance pour la démocratie et le progrès (Adp-Maliba) aura lieu les 25 et 26 mai au CICB. Il se tient à un moment où le parti traverse des dissensions internes.

-Maliweb.net- Ce 2e congrès ordinaire de l’Alliance pour la démocratie et le progrès (Adp-Maliba), s’ouvre à un moment charnière pour le parti. Il constitue une occasion pour le président d’honneur Aliou Diallo de reprendre les rênes du parti afin  de redistribuer à nouveau les cartes. « C’est le congrès de la clarification et la consolidation de nos acquis », confie un cadre, qui annonce par avance l’adhésion de nombreux militants au parti. C’est la preuve pour lui qu’Adp-Maliba se porte bien et que les maliens continuent à faire confiance au projet porté par Aliou Diallo.

C’est aussi une opportunité pour Adp-Maliba,dont le candidat est arrivé en 3e position lors de la dernière élection présidentielle de juillet-août 2018, de redynamiser ses structures de base et de réaffirmer son orientation politique, qui s’inscrira sauf tremblement dans l’opposition. Il sera une occasion pour ses cadres et militants d’évaluer les forces et les faiblesses du parti mais aussi de mesurer le chemin parcouru depuis le premier congrès ordinaire.

Pourtant ce congrès s’ouvre à un moment où la formation politique connait l’une des premières crises de son existence. Il se tient à un moment où son Président, Amadou Thiam (Ndlr, exclu depuis du parti selon un communiqué du Président d’honneur, Aliou Diallo) a fait son entrée dans  le gouvernement sans l’aval du parti. A cela s’ajoute les communiqués publiés par les coordinations régionales du Mandé (Koulikoro) et Mopti qui indiquent ne pas prendre part au congrès dont elles jugent la tenue illégale.

Cette situation ne semble nullement pas ébranler les militants du parti, qui affirment tenir le congrès dans les règles de l’art. Selon nos sources, toutes les structures du parti sont caduques. Une caducité constatée par une décision de justice. C’est sur la base de cette dernière que des convocations ont été envoyées par Aliou Diallo, le président d’honneur du parti, à des « vrais militants », rapporte à www.maliweb.net un cadre du parti.

Abdrahamane Sissoko/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here