Cabale médiatique contre Moussa Mara et Boubou Cissé : Ces probables candidats gênent-ils autant?

5

A quelques mois des élections présidentielles annoncées par les autorités de la transition, la peur commence à se lire sur le visage de certains ambitieux qui sont prêts à salir voir mettre tout en œuvre afin d’écarter les plus présidentiables. Une stratégie pour se  mieux positionner dans l’optique d’obtenir le maximum d’électeurs. La soif du pouvoir, quand tu nous tiens.

Après les heures qui ont suivi l’annonce de la nouvelle de l’arrestation de Soumeylou Boubeye Maiga, véhiculaient  des informations faisant croire à une possible arrestation de Boubou Cissé, ancien Premier Ministre d’IBK  et Moussa Mara du parti YELEMA lui aussi ancien Premier ministre. Selon ces personnes derrière ces affirmations, les deux personnalités seraient eux aussi impliquées dans cette affaire de détournement de milliards de nos francs. Et voila que se présente l’occasion rêvée pour certains de se défaire des candidats gênants pouvant s’avérer redoutables pour les futures élections présidentielles. Comment expliquer cette méchanceté  gratuite! Ne signifierait-t elle pas une panique dans le camp de certains qui pour rien au monde ne souhaiteraient se voir dans la même course que ces deux adversaires aussi coriaces qu’ils sont ? En tout cas, les choses commencent à se préciser et font comprendre que derrière ces dites publications sur les réseaux sociaux, se cache une volonté d’abattre politiquement toute personne qui pourra constituer un obstacle pour leur accession à la magistrature suprême du pays. Chez eux, tous les moyens semblent bons pour y parvenir. Et pour le pouvoir, même s’il fallait commettre le péché d’Israël  pour y accéder,  ils le feront sans hésiter un seul instant.

Bechir Ben Haidara

Commentaires via Facebook :

5 COMMENTAIRES

  1. En tout cas, il n’y aura plus d’impunité au Mali. Nous exigeons une gouvernance juste, vertueuse et rigoureuse. Dans un pays aux institutions fortes, les présidentiables ne manquent pas et personne n’est au dessus de la loi.

  2. Ni MARA encore moins Boubou CISSE , ne gène et ne fait peur . Le premier est un homme politique local , c’est â dire qu’il ne peut se faire élire qu’en commune IV. Au delà de Bamako , il reste le grand méconnu. Quant au second Dr Boubou CISSE , il n’a même pas de point de chute . A L’URD où il veut militer , les militants s’opposent catégoriquement aux traitres cadres qui ont pris de l’argent avec Boubou CISSE. Alors citez d’autres ces deux ne representent rien sur l’échiquier politique national .

  3. Si vous n’arrêtez pas vos injures, nous allons tous rejoindre les rangs de ceux que nous avons combattus ensemble, car la politique, ce n’est pas ça.

  4. Moussa Mara et Boubou Cissé N’ONT PAS BESOIN D’UN “NIENGO” ET AUTRES “ASSIDIH” POUR LES DISQUALIFIER. EN EFFET, MM MENTEUR S’EST DISQUALIFIE AUSSI BIEN AU COURS DE SON APPARITION DEVANT LES DEPUTES POUR JUSTIFIER LES MAGOUILLES AUTOUR DE L’ACHAT DE L’AVION PRESIDENTIELLE “AIR IBK”, QUE LORS DE SA FOLLE RANDONNEE A KIDAL AU COURS DUQUEL DES ADMINISTRATEURS ONT ETE “MASSACRES PAR LE REBELLES. POUR PREUVE, QUAND LE CAPITAINE (UN pm N’EST-IL PAS CHEF DE L’ADMINISTRATION, DONC CAPITAINE?) D’UN BATEAU ABADONNE SON NAVIRE AVANT L’EQUIPAGE, QU’EST CE QU’ON DIT DE LUI: TRAITRE.
    QUAND A BOUBOU CISSE, SON INCAPACITE A EVITER A IBK “DE SE CASSER LA GUEULE” SUFFISE A LE COUVRIR DE HONTE. NE MEDITE PAS QUE BOUBOU N’Y POUVAIT RIEN. TANTAM LY A BIEN DEMISSIONNE DEVANT TOUS ICI AU MALI… IL FAUT SEULEMENT SE MONTRE ETRE UN HOMME D’HONNEUR ET AUSSI PRENDRE AU SERIEUX. CE QUI A MANQUE A BOUBOU.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here