Cacophonie au sein de l’URD : Quand l’histoire donne raison à Oumar Ibrahima Touré

5

Le Parti de la Poignée de mains, l’Union pour la république et la démocratie (URD), traverse l’une des plus grandes crises de son existence. En effet, la problématique des nouveaux adhérents y compris, Igor et Boubou Cissé, divise les militants. Après le décès du mentor du parti, Soumaila Cissé, les débats sont dominés par le choix du potentiel candidat du parti. Par cette cacophonie et ce manque de sérénité, les observateurs de la scène politique donnent raison à Oumar Ibrahima Touré, ancien vice-président, membre fondateur et actuel président du parti Alliance pour la république APR. Ce dernier, lors d’un discours en la faveur de la conférence régionale du parti en 2009 délocalisée à Diré, affirmait ‘ « il n’y a pas de candidat naturel à l’URD””. Cette déclaration lui avait valu les insultes et tous les noms d’oiseaux au sein du parti par ceux qui voyaient en lui une défiance à l’égard de Soumaila Cissé.

Aujourd’hui que la question du choix d’un homme pour remplacer Soumaila se pose avec acuité, l’histoire semble lui donner raison de ne pas faire le culte de la personnalité au risque de le regretter un jour. On en est là à ce jour.

 

Amidou KEITA

Commentaires via Facebook :

5 COMMENTAIRES

  1. Cet homme n’a raison nul part car il voulait tricher et trahir Mr CISSE alors qu’il était absent du Mali, quelle ignominie? Quelle indignité? Quel comportement lâche et éhonté? Il est l’incarnation du vol et du mensonge, Allah pourra punir cet homme.

  2. L’URD a été créée pour aider SOUMAILA CISSÉ a accédé à la magistrature suprême à la suite de son échec au deuxième tour contre AMADOU TOUMANI TOURÉ en 2002.
    Depuis le départ,c’était clair.
    Mais le vice président,profitant de l’absence de SOUMAILA CISSÉ parti à l’UEMOA,a voulu récupérer le parti pour ses ambitions personnelles.
    Mais ce n’est pas pour cela qu’il a quitté le parti puisqu’il a été désigné pour représenter le parti dans le gouvernement.
    SA GESTION GOUVERNEMENTALE L’A AMENÉ EN PRISON.
    Pour tout parti respectueux,c’est une raison plus que valable d’exclusion.
    Après la prison,il a créé sa formation politique.
    ON CRÉE UN PARTI POLITIQUE POUR SES AMBITIONS PRÉSIDENTIELLES QUAND ON A DÉJÀ LE STATUT D’ÊTRE UN FAVORI INCONTESTABLE.
    On peut même former un groupement de partis politiques pour ses ambitions présidentielles.
    Pour SOUMAILA CISSÉ,le deuxième tour contre ATT l’a placé sur le podium des candidats pour l’alternance.
    Il restait à mettre en place une machine électorale représentée sur tout le territoire national.
    Ce qui a été fait en courtisant les partis provinciaux mieux implantés dans leurs localités.
    SOUMAILA CISSÉ est parti,mais la machine est toujours là.
    Elle peut aider d’autres à accéder à la magistrature suprême comme certains peuvent anéantir tout ce travail de part leur GESTION NUISIBLE AU SOMMET DE L’ÉTAT comme BOUBOU CISSÉ.
    Qu’on se bouscule aux portes de L’URD est le signe que SOUMAILA CISSÉ a laissé une structure viable après sa mort.
    L’URD n’a pas été créé autour de SOUMAILA CISSÉ,mais au service de son ambition présidentielle.
    Le parti allait s’éclater comme on en a connu avec d’autres personnalités,si le parti était fondé autour de SOUMAILA CISSÉ.
    Il n’est devenu son président qu’après les élections présidentielles de 2013.
    Pour dire que depuis sa création en 2003,il était géré par d’autres personnalités politiques qui sont actuellement les sages du parti et toujours à la direction.
    OSER LUTTER,C’EST OSER VAINCRE!
    La lutte continue.

    • Non, mon ami il n’est pas allé en prison. Il a bénéficié de l’impunité traditionnelle avec l’injustice du Mali. Il a signé un document comme quoi la construction d’un laboratoire rentrait dans l’urgence et ceci, dans le but de contourner les procdures normales en matière de marchés publics. Finalement le laboratoire dont la construction était urgente n’a plus jamais été construit. L’injustice a dit qu’il était innocent, on promenerait alors sur toute la planète sans trouver un homme coupable.

  3. Mr Amidou Keita, tu oublies que Mr Oumar Ibrahim Touré fut le cerceau des détournements du fond mondial quand il était ministre de la santé sous ATT.

    En fait il a quitté URD c’était pour affaiblir ce parti au nord au profit du RPM dont il fut ministre délégué.

  4. Une succession planifiee n’est pas un culte de personalite et OIT est un prostitue a la naissance car on l’a vu autour de toutes les tables pour manger, un grand voleur qui a avale des millions du Fond Mondial!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here