Célébration du 08 mars : Pour plus d’égalité du genre et d’autonomisation de la Femme

1

Le Mali, à l’instar de la Communauté internationale, a célébré, lundi 08 mars 2021 au Palais de Koulouba, la Journée Internationale de la Femme, 27ème édition.Le Président de la Transition, SEM Bah N’DAW, Chef de l’État a présidé la cérémonie officielle qui était retransmise en direct sur l’ensemble du réseau synchronisé de l’ORTM via une interconnexion avec les régions et à travers une salle du CICB.

La cérémonie s’est déroulée en présence du Colonel Assimi GOÏTA, Vice-président de la Transition, de M. Moctar OUANE, Premier ministre, Colonel Malick DIAW, Président du Conseil National de Transition. Etaient également présentes, Mme BOUARE Bintou Founé SAMAKÉ, Ministre de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille ; Dr Fanta SIBY, Ministre de la Santé et du Développement social ; Mme Kadiatou KONARE, Ministre de la Culture, de l’Artisanat et du Tourisme et des anciennes ministres en Charge de la Femme. Des Ambassadeurs et Représentants du Corps diplomatique accrédités au Mali ont aussi pris part à la cérémonie.

Placée sous le thème national : « Leadership féminin : pour plus d’égalité au Mali dans le contexte de la COVID-19 », la Journée du 08 mars a été commémorée, cette année, dans atmosphère sobre mais très significative eu égard à la symbolique de l’événement. La cérémonie a été ponctuée par 6 interventions à savoir :
– Mot de bienvenue de Mme le Maire de la Commune III du District de Bamako, DJIRE Mariam DIALLO ;
– Message de circonstance de MBaranga GASSARAMBWE, Représentante Spéciale Adjointe du Secrétaire général des Nations Unies, Coordinatrice humanitaire et résidente du Système des Nations unies au Mali ;
– Message de soutien de Mme Diana JANSE, Cheffe de File du Groupe Thématique Genre, Représentante des Partenaires Techniques et Financiers ;
– Message de Plaidoyer de Mme DOUMBIA, Mama KOITA, Porte-parole des Organisations féminines de la Société civile ;
– Discours bilan de Mme BOUARE Bintou Founé SAMAKÉ, Ministre de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille ;
– Allocation de SEM Bah N’DAW, Chef de l’État.

Le Président Bah N’DAW a donné les assurances de l’engagement de notre pays, à respecter tous ses engagements relatifs aux instruments juridiques régionaux et internationaux auxquels il a volontairement souscrit. Pour ce faire, il a engagé le Gouvernement, à tout mettre en œuvre, pour l’égalité des sexes et l’autonomisation de la Femme conformément aux Objectifs de Développement Durable (ODD), l’Agenda 2063 de l’Union Africaine, et le Cadre Stratégique pour la Relance Economique, et le Développement Durable (CREDD).

Enfin, le Chef de l’État a adressé ses sincères et chaleureux remerciements, à tous les Partenaires Techniques et Financiers, pour leurs soutiens constants aux côtés du Mali, dans cette lutte implacable contre la COVID-19, la sécurisation des populations et de leurs biens, la promotion et la protection des droits de la Femme.

SOURCE: http://www.koulouba.ml/

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. To let Negroid truth be known is to acknowledge that Julu religion have method but in steps plus stages African females have to do necessary work to bring about gender equality in governance or/ plus equality in leadership on having most capable leaders to lead.
    To be blunt we know for certain that our poor position as nation of this world is due to decades if not centuries of incompetent male leadership under total circumstance. To this day that incompetence continued under cocaine addict President IBK. It is demonstrated by Algiers agreement where in conspiracy IBK family plus friends in partnership with Europeans intend to steal northern to be oil fields, solar energy plus wind energy fields of Mali under cover having awarded two thirds of country in peace agreement to Caucasians of northern Mali. Only cocaine addict plus colonialist Europeans would put forth such stupid lie being legal plus constitutional. Ever more shocking Transitional Government have become members to conspiracy. Mere fact that Transitional Government want to keep agreement is irrefutable proof of being party to conspiracy.
    They are playing with fire that may easily become well finance uprising that complicate war far beyond what they imagine is possible. Alternative is to do right thing that benefit Malians most plus put yours Europeans first ass kissing ways aside.
    This is despicable condition that show there is no way females could be worse leaders.
    Henry Author Price Jr aka Kankan

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here