Après l’échec du Forum de Kidal : IBK doit dissoudre le gouvernement

102

Annoncé au sortir d’une rencontre tripartite Etat – Plateforme – CMA, à Koulouba, sous la haute présidence du chef de l’Etat, Ibrahim Boubacar Keïta, le samedi 26 février dernier, le Forum de Kidal, prévu du 27 au 30 mars, a été un flop magistral.

Il l’a été par la faute du gouvernement, qui s’est laissé arnaquer (de 200 millions selon une source crédible). Il l’a été également par la naïveté, voire l’incompétence, de l’équipe Modibo Keïta. Il l’a été aussi parce que le gouvernement manque cruellement de savoir -faire et de faire savoir. Pire, il utilise le mensonge, à travers la Cellule de communication de la Primature, comme arme de défense.

Résultat: le processus de paix est grippé. Le pays recule, au lieu d’avancer, dans la mise en œuvre de l’Accord pour la paix et la réconciliation au Mali, issu du processus d’Alger. La conséquence de cette situation est toujours préjudiciable à l’unité nationale, dans la mesure où Kidal n’est toujours pas administrée par Bamako. Il reste le fief des bandits armés, qui sous-traitent avec les djihadistes, notamment ceux d’Ansar Dine d’Iyad Ag Aghaly.

Pourtant, la communauté internationale a donné au Mali la possibilité de faire revenir Kidal dans le giron malien, à travers le processus de paix. Malheureusement, ceux qui ont été mis en mission par le chef de l’Etat s’avèrent incapables de le faire. A commencer par le chef du gouvernement, ce grand commis de l’Etat, pétri d’une grande sagesse en raison de son âge, de son expérience, de sa modestie, qui n’est vraiment pas à la place qu’il faut.

Il est fatigué et épuisé. En tout cas, il n’a pas donné les résultats escomptés. Il parait très lourd dans l’action, dans l’initiative, dans la réaction. C’est ainsi que le Mécanisme opérationnel de coordination (MOC) et les patrouilles mixtes ne sont toujours pas mises en place à Kidal, alors qu’ils devraient y être dans les 60 jours suivants la signature de l’Accord.

Que dire du cantonnement, prévu dans les 30 jours suivant la signature du document? Que dire également de la Commission technique de sécurité (CTS), inopérante, qui reprend les attributions de la Commission technique mixte de sécurité (CTMS) issue de l’Accord de Ouagadougou et élargie le 16 septembre 2014 à Alger? Idem pour la Commission d’intégration, prévue dans les 60 jours suivant la signature de l’accord. Beaucoup d’aspects du document issu du processus d’Alger, avec un chronogramme bien précis, n’ont pas été en œuvre.

Dans les faits, aucun projet de développement n’a évolué, en dehors des nombreuses réunions, sans suites concrètes. Les régions de Tombouctou et Kidal sous contrôle de Bamako ne bénéficient d’aucune largesse, parce que Kidal n’est pas libérée, par la faute du gouvernement, de ses tâtonnements, de ses incohérences. Au même moment, on alloue 500 tonnes de riz à Kidal, plus précisément à l’adresse d’Alghabass Ag Intallah.

Ceux qui compliquent la vie à l’Etat, qui ne lui facilitent pas la tâche, sont adulés et bénéficient de tous les avantages, alors que la Plateforme, qui s’est sacrifiée pour obtenir l’existant, n’est point considérée et que les zones qu’elle occupe sont victimes d’injustices et de manque de générosité de l’Etat.

Nous ne sommes pas contre le fait que l’Etat donne des vivres aux affamés de Kidal, mais qu’il pense aussi à ceux de Gao et de Tombouctou, voire des autres régions. L’Etat, par ses maladresses, encourage Kidal dans son banditisme et dans son chantage. Il refuse d’amener le développement dans les autres régions. La preuve, c’est que toutes les localités contrôlées par la CMA (Anefif, Aguel-hoc, Inhalil…) sont électrifiées, par le truchement de la MINUSMA, alors que celles de la Plateforme restent dans l’obscurité, à l’instar de Tabancor, fief des mouvements pro-Bamako.

Les injustices sont criardes dans la gestion du conflit et le gouvernement ne s’y retrouve point. Il est basé à Bamako, sans jamais descendre sur le terrain, à l’exception du folklore auquel se livre le ministre en charge de la Réconciliation, Zahaby Ould Sidi Mohamed, dont la mission principale est aujourd’hui de présider des rencontres dites communautaires, sur fond d’escroquerie, ou d’esquisser des pas de Takamba sur la scène de l’Institut national des arts ou sur l’Esplanade du CICB.

Il est vraiment dommage qu’au niveau du gouvernement la situation se soit très dégradée, à tel point que certains pensent au «Bé bi Ba bolo » d’ATT (chacun est entre les mains de sa mère).

Alors, comment gérer cette situation? IBK doit, sans états d’âme, dissoudre le gouvernement, pour former une nouvelle équipe dynamique, combative, prête à aller au charbon pour l’honneur du Mali et pour l’amélioration des conditions de vie et de travail des Maliens.

Un attelage gouvernemental qui viendra pour servir, et non se servir et secourir les familles politiques et biologiques. Il faut de véritables hommes et femmes d’Etat, qui savent s’oublier un moment pour servir la cause nationale.

Sinon, à ce rythme, le pays ne s’en sortira point. Le plus tôt sera le mieux. Autrement, le réveil pourrait être brutal.

Chahana Takiou

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

102 COMMENTAIRES

  1. Chahana, vous allez revenir à de meilleurs sentiments. Nous, nous jugeons les faits et non les gens. C’est vous mêmes qui faisiez l’éloge du PM Modibo Keita et vous faites toujours l’éloge de son mentor IBK qui n’a aucune vision. Modibo est IN-COM-PE-TENT. La sagesse ne vient pas automatiquement de l’âge. Le PM est là aujourd’hui parce qu’il n’ a pas d’autres ambitions de plus, c’est-à-dire qu’il n’a pas en vue la place de IBK.

  2. Le Mali a un problème de régime, pas un problème de gouvernement.

    IBK DÉGAGES DE TOI-MÊME DEPUIS QU’IL EST TEMPS !! 💣 💣 🔫 🔫 🗡 🗡 🏹 🏹 ⚔ ⚔. ☠ ☠

  3. La signature de ces accords permet le développement de toutes les activités que le Mali entreprendra. C’est une nouvelle démarche que la Mali va enfin vivre infiniment.

  4. L’accord vise à instaurer une paix durable dans le nord du Mali, qui a connu une série de rébellions touareg depuis les premières années d’indépendance du pays, en 1960.

  5. Iyad Ag Ghaly, avait clairement menacé de mettre en échec l’accord de paix et de réconciliation qu’il a rejeté, par ailleurs. Mais tout compte fait il ya un mandat d’arrêt contre lui.

  6. . Les groupes rebelles, de leur côté, avaient promis de réduire la présence de leurs éléments armés pour permettre la libre circulation dans les zones qu’ils contrôlent. Un prélude au retour des militaires et de l’administration. Les groupes rebelles, qui ont maintenu le forum, ont justifié le report d’une journée par des problèmes d’organisation, selon la presse locale.

    • Quand même, mais rien n’est perdu quand nous seront apporté nos confiances au gouvernement….

  7. En effet, la participation de représentants du gouvernement à ce forum censé amorcer le retour de l’administration dans cette région du Nord, sous contrôle des groupes rebelles et du groupe terroriste Ansar Eddine, était subordonnée à la présence de soldats maliens comme garantie.

    • Je ne croie pas que cette confiance qu’à apporté le gouvernement en faveur de ses groupes rebelles devrais être mal interprété par ses maliens…

  8. Le retrait inattendu et “verbal” de la partie gouvernementale et du groupe armé qui la soutient, le Gatia, est motivé par le manquement de la plateforme et de la CMA, les deux principaux groupes du Nord signataires de l’accord d’Alger, à leurs engagements.

  9. Une absence qui va, sans doute, peser sur l’issue de cette “importante étape” de la mise en œuvre de l’accord d’Alger “de paix et de réconciliation”. D’aucuns n’hésitent pas à pointer l’ombre d’Ag Ghaly qui menace encore sa mise en œuvre.

  10. Cet accord qui a été signé aujourd’hui renforce la capacité et garanti l’unité nationale. Le peuple Malien a n’est vraiment conscient, car on est au début de la fin de crise.

  11. Shahana Takiou Le Taribu.
    En quelques mots il y a incompétences et excès de pouvoirs avec peu de résultats concrèts dans cette merde de gouvernance.Ce qui fait la lune de miel des ex rebelles du nord.

  12. Arrêtez de raconter n’importe quoi, le président IBK n’est le fautif, s’il y a quelqu’un a indexé se sera le gouvernement malien. La situation n’exige pas le dissolution du gouvernement. Le gouvernement ne doit être dissous pour cela c’est une mauvaise idée.

  13. Certes IBK est le chef de l’Etat, mais c’est le gouvernement qui en dosse la responsabilité en ce cas de problème. Les détracteurs veulent faire comme si le président IBK est le premier à indexé dans cet affaire d’arnaque.

  14. IBK n’est pas a accuser dans cette affaire il y a le chef du gouvernement qui reste le PM Modibo Keita, certes IBK prend des décisions mais les décisions gouvernementales sont prise par le PM. Alors ne rejetons toutes les fautes sur le président de la république.

  15. ❗ ❗ ❗ ❗ ❗ ❗ ❗ ❗ ❗ ❗ ❗ ❗ ❗
    grin grin grin grin grin
    SACRÉ CHAHANA….

    TU VAS FINIR UN JOUR PAR ADMETTRE QUE LE VAURIEN … C’EST LE CHEF LUI MEME … arrow arrow arrow arrow arrow arrow

    MAIS AVANT CELA … TU VAS LUI CRÉER BEAUCOUP DE PROBLÈMES AVEC TES SORTIES AUSSI STUPIDES QUE MALHONNÊTES … PROMIS …. !!!!! pintade pintade pintade pintade pintade pintade pintade

    Moussa AG,… DJA ANW MAH KILA FOLOH … SI ON DOIT DISSOUDRE LE GOUVERNEMENT A CHAQUE FOIS QUE LA BANDE DU VIEUX AMATEUR SANS INTÉGRITÉ SE FAIT ROULER PAR LES VOYOUS DU NORD …. IL FAUT PROBABLEMENT SONGER À CHANGER DE PRESIDENT DONC…. hangman hangman hangman hangman hangman hangman

    Mais comme l’a rappeler le frère Mylmo dans le son FANTANBOUGOU … “CHOU KAH FOH … OUN KERE DJARA … I WILLI DON DEH FOHRAH I YEH ….!!!!!”…. lol lol lol lol lol lol

  16. Chahana Koutia ou Tiakou, Modibo n’est qu’un excecutant, c’est IBK qui decide. Alors “n’en veut pas a l’endroit ou t’es tombe, plutot au gros caillou qui t’a fait trebucher”.
    Dans toute cette affaire comme la direction meme du pays, c’est IBK qui ne maitrise rien, rien absolument rien!

  17. Dissoudre le gouvernement revenait à mettre le pays en retard. Le gouvernement malien a pas été duper car le forum de Kidal est maintenant en plein lieux au Kidal.

  18. Tu as raison, le gouvernement n’est pas le principal fautif de ce mauvais comportement de la CMA. Le gouvernement est à la quête d’un issu vers la paix et la réconciliation. Je pense que ce sont les rebelles de la CMA qui doivent œuvré dans le sens de la paix et de la réconciliation.

  19. Ce n’est pas par incompétence, ni par irresponsabilité du gouvernement dirigé par Modibo Keita que le gouvernement s’est vue d’une manière une d’une autre arnaquer une somme de plus de 200 millions. Ce sont les ex-rebelle qui n’ont pas tenu leur promesse, ils n’ont pas respecter leur engagement vis-à-vis de l’Etat.

  20. Chahana certes le gouvernement malien a été plus ou moins duper pzr la CMA, mais le fait de dissoudre le gouvernement n’est pas la solution. Il faut savoir que le gouvernement malien malgré son absence au forum est en train e suivre de près le forum de Kidal.

    • Chahana même si tu n’écris pas il faut au moins lire ce qu’on te donne pour signer. Nous cherchons tous l’argent mais ta manière dépasse l’entendement du communRejoindre la discussion

  21. Certes le gouvernement malien a été plus ou moins victime d’arnaque de la part des ex-rebelles, mais le gouvernement ne peut être dissoudre pour cela. Nous devrions tous chercher une solution et faire confiance.

  22. Je pense que le gouvernement accorder trop de laisser fait face aux ex-rebelles de la CMA. Le gouvernement de Modibo Keita n’a pas su faire preuve de prudence et surveillé ses arrières. Mais je pense que cela ne doit point pousser a une dissolution du gouvernement.

  23. Pour une des rares fois, Chahana fait une analyse plus ou moins objective, en tout cas moins partisane en faveur le pouvoir. Il oublie juste ou a peur de dire que c’est malheureusement IBK lui- même qui est incompétent et incapable, raison pour laquelle il se fait entouré d’incompétents comme lui. Nous avons tous contribué à mon élection, mais il a déçu, pas seulement par l’échec de cette histoire de Kidal mais par son échec et le vol dans tous les secteurs. Jamais un vol de gouvernants n’a été aussi flagrant et inintelligent comme la dernière attribution des logements sociaux hérités du régime d’ATT, mais le ministre voleur est toujours en place, parce qu’il a mouillé tout le gouvernement et l’entourage d’IBK en attribuant un quotas à chacun. Le bon management, c’est aussi la sanction en plus de la récompense du mérite, malheureusement à IBK land contrairement au voisin ivoirien c’est le mérite qui est sanctionné. IBK doit tout simplement démissionner s’il est vrai qu’il aime le Mali avant une révolte qui sera inévitablement brutale.

  24. Cela est loin de dissoudre le gouvernement, le problème ne vaut pas la peine d’une possible dissolution du gouvernement. L’Etat ne peu se permettre de dissoudre le gouvernement en ce moment, le gouvernement gère toujours la situation.

  25. Je pense que ne doit dire le gouvernement s’est faire an arnaquer, Le gouvernement malien certes ne participe pas au forum comme depuis prévu lors de la rencontre entre la CMA , la plateforme et le gouvernement.

  26. Chahana Takiou est un perroquet qui n’est autre que la voix de son maître. C’est une subtile façon de nous informer que IBK a décidé de se séparer de son grand frère. Modibo Keïta fera mieux de prendre les devants en rendant le tablier.S’il s’en va de lui même,il gardera son honneur intact comme Oumar Tatam LY. S’il hésite, il sera sali puis jeté à la poubelle comme Moussa Mara. Que peut-il faire quand des ministres du gouvernement,dont il est le chef, l’ignore dans les prises de décisions?
    Ce forum dit de Kidal, depuis le début, n’était que le festin des rapaces des deux bords ( gouvernement et cma). PAUVRE MALI qui a mis au pouvoir les plus vils de ses fils!

  27. Il faut impérativement que le Président de la République, IBK,comprenne et accepte de mettre le RPM devant ses Responsabilités Historiques de Former le Prochain Gouvernement et de Conduire l'Action Gouvernementale. Au Mali, on est en Démocratie avec ses Règles du Fait Majoritaire et le RPM est bien le Parti Majoritaire.
    Aussi, le Mali est un Pays de Réligions à très forte dominance Musulmane et Chrétienne, lesquelles banissent l'Injustice dans la vie en communauté tout comme notre culture et le RPM est aujourd'hui victime d'injustice car bien que régorgeant de cadres compétents et intègres, il est confiné à l'arrière plan au vu et au su de tous les Maliens (Réligieux, Politiques,
    Société Civile…) qui ne disent Mot à ce sujet
    Les Malaises actuels n'ont leur fondement qu'à ce niveau, disons-le sincèrement, où on n'est ni en phase avec les Règles Démocratiques encore moins avec Dieu que nous adorons tous pourtant.

    Quant à l'actuel 1er Ministre,Modibo Kéita, il doit comprendre que dans "la Vie Tout a une Fin".
    Qu'il ne peut être "Homme de Toutes les Générations". Il y'a un temps pour se reposer avant le Repos Eternel.
    Quelle que soit sa Bonne Foi, il Rendra de très Bons et Loyaux Services au Mali en acceptant de se faire Décharger des Responsabilités qu'il porte aujourd'hui, à Tort, tout comme ce fut le cas pour ses deux Prédécesseurs.
    Les Maliens ont fait Confiance au RPM en faisant élire le Candidat qu'il a Investi à la Présidentielle de 2013 et en le Gratifiant de la Majorité Parlementaire. Il ne peut y avoir mieux placé que lui, RPM, à faire un Bon Attelage Gouvernemental qui ne Servira que le Mali dans ses Aspirations d'Honneur, de Dignité, de Paix, d'Unité, de Prospérité et de Bonheur.
    Telle est ma Vision Critique de la Situation que nous Vivons Aujourd'hui, CHAHANA TAKIOU.
    " Si ton Ami ne peut pas te Dire la Vérité, Paie ton Ennemi pour Qu'il Te La Dise".

  28. Notre gouvernement fait tous les sacrifices possibles pour le retour de la paix.
    Mais comme tout processus normal,nous ne pourront avoir le résultat escompté que lorsque toutes les parties prenantes feront leurs parts de sacrifice et je pense que c’est sur ce terrain que nous attendons de voir les groupes armés.

  29. Il faut avoir le courage de le dire,les groupes armés ne font pas franc jeu dans le processus de retour à la paix dans notre pays.
    Il faut donc éviter de toujours accuser le gouvernement car sa seule volonté ne peut rien si ces groupes armés ne jouent pas leurs partitions.

  30. Le gouvernement si c’est ce qui dérange Takiou ne sera pas dissout. Mais la paix nous l’aurons parce que la CMA sera obligé de jouer carte sur table. Elle peut faire toutes ses petites manigances mais elle saura aussi que face à elle il y a des personnes à même de pouvoir déjouer leurs plans pour les contraindre à aller à la paix. On ne peut pas fuir ses responsabilités tout le temps.

  31. Je pense qu’au lieu de se mettre toujours à accuser seulement le gouvernement sur la mise en l’application de l’accord de paix,c’est preuve de mauvaise foi car il n’est pas le seul qui doit tout faire.
    Il faut donc que les groupes armés fassent franc jeu pour que nous puissions enfin sortir de cette crise une bonne fois pour toute…

  32. Les messages de paix des uns et des autres sur ce site sont à saluer. …mais, il faut reconnaître que les autorités de Bamako manquent d’autorité. L’absence du PM à ce forum est un aveu implicite d’impuissance. Honnêtement, loyalement voire même politiquement, le gouvernement a démontré qu’il n’a pas la situation en main. Et à ce stade de processus de paix, il vient de manquer, voire louper l’occasion de montrer aux maliens que Kidal fait partie du Mali par son absence à ce forum tout en le finançant. C’est tout simplement déplorable. Hélas, dommage…

  33. Certes le forum de kidal n’a pas été ce que tout un chacun aurait souhaité mais à y voir de près les conditions n’étaient pas propice à une quelconque participation du gouvernement à ce forum. Aussi faut-il remarquer que le premier ministre n’est pas le problème parce qu’il a pleine conscience de la tâche qui est la sienne. C’est à juste titre qu’il a dit lors de la création du comité national de suivi des accords de paix que nous devions plutôt être des acteurs que des spectateurs pour faire revenir la paix avant d’affirmer quelques jours plus tard que c’est le financement qui manque pour appliquer les accords.
    On ne peut donc pas lui en vouloir pour le retard dans la mise en œuvre de ces accords!

  34. Lorsqu’on parle de lenteur dans le processus de paix,ii ne faut pas seulement pointer du doigt camp gouvernemental.
    Mail il faut aussi et surtout appeler les autres parties prenantes à jouer pleinement les rôles qui sont les leurs pour que la population malienne retrouve enfin la paix qui nécessaire au développement.

  35. Il faut comprendre qu’on ne sort pas d’une guerre comme si on sortait d’un bal.
    Le processus de sortie de crise est certes lent,mais il faut savoir qu’il progresse et ce,dans le bon sens grâce à la bonne volonté du président et de son premier ministre.
    Nous devons donc les encourager car le travail n’est pas du tout aisé…

  36. Tout a fait, Takiou.

    IBK risque d’apprendre à ses propres dépens qu’on ne doit jamais miser sur la seule Diplomatie de Salles Climatisées avec ces traitres chroniques ; ne faut-il pas sans faute toujours compter sur ses milices et ses armées ?Avions-nous bousillé le Momentum GATIA à travers une naïveté cruelle ? Mais il sert a quoi de dissoudre ce gouvernem en ?
    …faudra t-il remonter les milices ….cette fois-ci plus armees et soutenues par les FAMA? La CMA va t-elle jamais ecouter la voix de la diplomatie douce…?

    Notre pays a de serieux problemes geostrategiques: la France s’installe au nord a travers l’affaiblissement de l’etat malien, utilise la Communaute Internationale comme porte-ustensile et garde les rebelles comme outil de chantage; l’Algerie soutien les terroristes d’Ansar Din d’Iyad pour chanter la France qui s’approche trop de ses frontieres…..le Mali danse le Maribayassa au lieu de constituer un veritable troisieme acteur!

  37. Le Mali a assez souffert de cette crise qui a trop duré. Donnons nous la main pour que ce pays puisse avoir la paix car sans paix il n’y a pas de développement; il n’y a pas de vie en vérité. La dissolution du gouvernement ne va pas nous apporter la paix. Pour une mise en pratique des accords de paix il faut les moyens financiers et matériels mais aussi et surtout de la bonne foi. Il faut donc un plein engagement des uns et des autres pour y parvenir.

  38. Pour une fois, M.Takiou a été objectif dans une analyse.
    Pourquoi forum de Kidal et non forum du Nord ? …Comme d’habitude, toujours tout pour Kidal et rien pour les autres et c’est toujours Kidal qui se rebelle, c’est beau non?

  39. Le premier ministre Modibo Kéïta est celui qui a su le plus gérer cette crise du nord de notre pays avec un accord de paix à la clé.
    Je ne comprends donc pas pourquoi quelqu’un voudrait que ce travailleur acharné rende le tablier pour une raison ou pour une autre.
    Ce monsieur fait très bien son travail et il doit continuer avec son équipe

  40. De nombreux sacrifices ont été consentis pour obtenir cet accord de paix donc toutes actions qui peuvent faciliter son application sont la bienvenue.
    Le président IBK travaille dans ce sens et à besoin du soutien du peuple
    Aussi faut-il que la CMA s’engage pleinement pour mettre en œuvre l’accord de paix.
    Chers acteurs politiques faisons de telles sortes que les acquis obtenus à travers ces accords de paix ne soient pas remis en cause.
    Tous derrière nos autorités pour la paix au pays…

  41. Si le gouvernement a mis les moyens à leur disposition, je pense que les ex rebelles doivent comprendre que la paix est très importante pour nous tous. Ce n’est pas au gouvernement malien seulement de faire des compromis mais toutes les parties signataires.
    Personnellement, rien n’est encore perdu à Kidal.

  42. Les accords de paix ne peuvent être appliqués sans que les groupes armés n’ont pas décidé de se plier aux prescriptions de l’accord d’Alger. Ils ne doivent pas voir le coté qui les arrange car c’est le peuple qui souffre. Le gouvernement attend faire des investissements au nord mais tout ceci met en retard tous les projets de développement.

  43. Le fameux forum de kidal pour rappel n’est pas une prescription des accords de paix. C’est une simple rencontre qui a été instituée par les ex-rebelles en vue de se réconcilier entre eux et lever les points de blocages à leur niveau pour faciliter l’application des accords de paix. Un accord de paix prends en compte plusieurs paramètres souvent compliqués.
    Si des ratés de l’accord de paix ne nous ont pas valu la destitution de notre gouvernement; ce n’est pas une rencontre de seconde classe qui va le valoir.

  44. Le premier ministre Modibo Keita est un homme très sage et respecté de tous.Je pense donc qu’il faut arrêter de porter atteinte à sa notoriété par des accusations gratuites.Il n’est pas allé à kidal car le pays en a décidé ainsi.

  45. Que Takiou nous donne le nom de ces super hommes qui peuvent nous apporter la paix en un coup de bâton magique. C’est idiot de sa part de vouloir une démission du gouvernement. On ira pas de dissolution en dissolution. On apprend toujours de son erreur et je ne pense pas que le gouvernement ait échoué car tout le peuple était situé sur l’absence du gouvernement.

  46. Les maliens sont nullement déçu par le premier ministre Modibo Keita car tous, nous connaissons son abnégation pour notre pays.Il serait allé à kidal pour le compte du gouvernement malien si toutes les conditions étaient réunies pour la tenue de ce forum.

  47. Le premier ministre MODIBO KEITA fait l’unanimité dans ce pays pour sa loyauté au Mali.Pouquoi refuserait il de se rendre à kidal comme représentant du gouvernement malien au forum?Il n’ira pas à kidal parce que l’Etat en a décidé ainsi.

  48. Il est temps que les Maliens se donnent la main, car c’est l’union qui fait force, le président et son gouvernement fait tout ce qui est à pouvoir pour que la paix revienne au Mali et que nos autorités puissent s’installer à KIDAL, Le peuple Malien souhaite que la paix revienne de façon définitive.

  49. Moi je ne suis pas du tout d’avis avec le journaliste lorsqu’il dit que le pays recule au lieu d’avancer dans la mise en œuvre de l’accord de paix d’Alger.
    En effet,nous avons tous été témoins des énormes sacrifices consentis par le président IBK et son gouvernement pour que les maliens retrouvent la paix et certains ont porté leurs fruits.
    Et je pense que c’est dans ce même élan de sacrifice que le gouvernement a accepté de donner l’argent pour l’organisation du forum de Kidal et je pense que cela n’est pas du tout une mauvaise chose car la paix n’a pas de prix…

  50. Avec IBK l’applicabilité de ces accords ne seront pas un problème car nous voulons que tout l’ensemble du pays se développe. Il est temps qu’on se parle pour situer les responsabilités et enfin se pardonner pour vivre en parfaite symbiose.
    Le drapeau malien doit flotter à Kidal car les ex rebelles sont financés par le gouvernement malien.
    Le gouvernement continue toujours de travailler pour que la paix soit effective dans le septentrion. Il ne fait pas du favoritisme avec les groupes armés. Si le gouvernement a envoyé les 500 tonnes de riz c’est qu’il y avait une urgence. Donc monsieur le journaliste arrêtez de jeter de l’huile sur le feu.

  51. L’heure n’est pas à une quelconque dissolution du gouvernement mais plutôt à un franc parlé entre les acteurs de la mise en application des accords de paix. Que ce soit le CSA, le comité national de suivi et l’état malien; il doit y avoir une prise de responsabilité en vue de recadrer les choses pour permettre de lever les points de blocages et mettre en application les accords de paix.

  52. Le premier ministre Modibo Keita est une référence dans la loyauté pour la nation malienne.Je pense qu’il serait allé au forum de kidal si telle était la décision du président de la république.

  53. Tout le peuple malien doit savoir que ceux qui aiment la paix doivent apprendre à s’organiser aussi efficacement que ceux qui aiment la guerre.
    Sachez qu’IBK travaille dans ce sens. Les ex rebelles doivent s’aligner aux actions du président en acceptant de faire des sacrifices aussi.

  54. Le gouvernement a montré sa bonne foi d’aller à la paix en finançant le forum qui aide la paix également. Je ne pense pas que cela montre une incapacité du pouvoir à gérer le processus de paix.
    D’ailleurs qui parle de processus de paix parle d’étapes. Cela signifie que la paix ne s’acquiert pas d’une seule étape. Nous sommes fatigués de ces journalistes de bas niveau

  55. La mise en œuvre des accords de paix à tous les niveaux nécessite assez de moyens financiers. C’est donc dire que la sortie de crise coute excessivement chère. Les partenaires techniques et financiers ont pris des engagements vis-à-vis de l’état malien qu’ils n’ont pas honoré. Il n’est donc pas du tout aisé de mener des actions en vue de la mise en œuvre de certains paramètres comme le cantonnement, les patrouilles mixtes et autres.

  56. Je salue le travail fait par le chef du gouvernement. Nous ne doutons pas de lui donc que cela ne soit pas une occasion pour certains pour qu’il démission. C’est une peine perdue. Il avait déjà clarifié les choses avant le début du forum. Je ne pense que ce forum soit prescrit dans les accords de paix d’Alger. Quel manque ce professionnalisme.

  57. Maintenant que la CMA vient de confirmer ce que tout le monde martèle : les rebelles respectent rarement leur engagement. Cette affirmation doit servir de leçon à la communauté internationale qui défend toujours ces rebelles au détriment du gouvernement.

  58. La coordination des mouvements armés de l'Azawad (CMA) ne peut plus accuser le gouvernement malien d'être de mauvaise foi dans la mise en œuvre de l'accord de paix et de réconciliation nationale. La CMA a tenu sa conférence qui est différente du forum de Kidal qui aura lieu entre le gouvernement, la Plate-forme et elle. Chahana, le président de la république ne peut pas dissoudre son gouvernement pour un manquement à ses engagements de la part de la CMA.

  59. La coordination des mouvements armés de l'Azawad (CMA) ne peut plus accuser le gouvernement malien d'être de mauvaise foi dans la mise en œuvre de l'accord de paix et de réconciliation nationale. La CMA a tenu sa conférence qui est différente du forum de Kidal qui aura lieu entre le gouvernement, la Plate-forme et elle. Chahana, le président de la république ne peut pas dissoudre son gouvernement pour un manquement à ses engagements de la part de la CMA.

  60. La coordination des mouvements armés de l'Azawad (CMA) ne peut plus accuser le gouvernement malien d'être de mauvaise foi dans la mise en œuvre de l'accord de paix et de réconciliation nationale. La CMA a tenu sa conférence qui est différente du forum de Kidal qui aura lieu entre le gouvernement, la Plate-forme et elle. Chahana, le président de la république ne peut pas dissoudre son gouvernement pour un manquement à ses engagements de la part de la CMA.

  61. Avec les groupes armés rebelles, le gouvernement malien doit s’attendre à tout sauf du bon. Ces gens ne veulent pas du retour de la paix et de la réconciliation nationale dans ce pays. Pour se remplir les poches, ils ont initié avec le GATIA un forum qui devrait être organisé dans la région de Kidal et une fois rentrés en possession de la somme de 400 millions ils ont repris leur mauvaise foi en organisant cette rencontre sans le Gatia à plus forte raison le gouvernement malien.

  62. Les groupes armés de la Cma ont trahi toutes les parties signataires de l’accord de paix signé à Alger. Cette rencontre a été 100% CMA. Les groupes de Gatia qui représentent une partie de la rencontre d’Anefis n’étaient eux aussi présents au forum. Au finish, c’était un forum de la Cma et non le forum de Kidal qui s’est ouvert.

  63. La paix n’a pas de prix et nous le savons tous.
    Alors,que le gouvernement donne 200 millions pour avoir cette paix,moi je vois pas du tout de problème.
    Le seul hic,c’est la mauvaise foi de la CMA qui s’est joué de la bonne foi de nos autorités pour se remplir le poches.
    Donc,ne rejetons pas les faute sur IBK et son premier ministre…

  64. Le gouvernement malien et la Plate-forme n’étaient pas présents à ce forum qui ne devrait pas avoir lieu maintenant à cause des menaces terroristes qui secouent le pays, notamment avec l’attaque de l’Hôtel Nord-Sud de Bamako et l’attaque de Misseni dans la région de Sikasso.

  65. Les raisons évoquées pour la non-participation du gouvernement au forum de kidal ne sont pas aussi négligeables car en se rendant à une rencontre sur notre propre territoire sans la présence d’aucun symbole humain tout comme matériel de l’état serait encore plus décrédibiliser notre gouvernement. Sa non-participation n’est pas une raison valable de dissoudre le gouvernement.

  66. La CMA n’a jamais été de bonne foi dans la mise en œuvre de l’accord de paix et de réconciliation nationale. Depuis la signature de l’accord d’Alger à aujourd’hui, c’est toujours cette coordination qui est à la baguette pour violer cet accord de paix.

  67. Je me demande ce que la communauté internationale qui est censée accompagner le gouvernement et les groupes armés vers la bonne mise en œuvre de l’accord de paix et de réconciliation nationale. Mais la question de dissoudre ou pas le gouvernement appartient au président de la république qui peut seul prendre cette décision.

  68. Les groupes armés de la CMA doivent rembourser les 400 millions déboursés pour organiser le forum de Kidal qui devrait réunir les trois parties signataires de l’accord de paix, à savoir le gouvernement, la Plate-forme et elle. Face à cette violation grave de son engagement vis-à-vis des autres parties, la CMA n’a reçu aucune réaction de la part de la médiation internationale et de la communauté internationale contre cette injustice et cette mauvaise volonté de sa part.

  69. Le gouvernement malien, étant l’une des parties signataires de l’accord de paix issu du processus d’Alger, a été escroqué par les groupes armés de la CMA en complicité de la communauté internationale qui est coupable par omission. Car elle a fait preuve de passivité. Ce qui est contraire aux dires de l’accord de paix et de réconciliation nationale.

  70. La CMA a violé l’article 2 de l’accord de paix qui la lie au gouvernement malien et aux autres parties signataires. Cet article dispose que : Les parties s’engagent à mettre en œuvre, intégralement et de bonne foi, les dispositions du présent accord en reconnaissant leur responsabilité première à cet égard. C’est dommage pour vous Monsieur le journaliste d’incriminer le gouvernement malien dans cette affaire d’autant plus qu’il n’a fait qu’honorer son engagement dans l’article susmentionné. La responsabilité de cette affaire est partagée entre toutes les parties signataires de l’accord. Le gouvernement malien avant de procéder à toute réalisation ou action dans le cadre de la mise en œuvre de l’accord doit au préalable consulter le comité de suivi qui est composé des parties engagées dans le processus de paix. Maintenant la question que je vais poser est que : Le gouvernement a-t-il fat ce financement sans l’aval de la médiation internationale et de la communauté internationale ? Seul le chef du gouvernement à travers son centre d’information et de communication peut procurer la réponse de cette question. Mais en attendant j’invite mes concitoyens à ne pas tirer le diable par la queue.

  71. L’échec du forum de Kidal n’est pas de la faute du gouvernement. Le problème avec la coordination des mouvements armés de l’Azawad est qu’elle n’a jamais été de bonne foi. Le gouvernement qui veut le retour de la paix dans ce pays ne pouvait que faire ce qu’il a fait. C‘était à la communauté internationale, qui aime tout le temps accuser le gouvernement malien de ne pas s’acquitter de ses engagements vis-à-vis des groupes armés, de mettre pression sur ces rebelles pour qu’ils ne fassent plus de mauvaise foi. La mise en œuvre de l’accord de paix n’incombe pas au gouvernement malien seulement. La médiation internationale et la communauté internationale doivent contribuer aussi à cette application.

  72. Le problème ici dans ce pays, les journalistes ne pensent qu’à envenimer la situation. C’est aujourd’hui on viendrait se plaindre car le gouvernement a justifié sa non participation au forum. Il a dit suivre avec beaucoup d’intérêts le forum. Le financement de 200 millions vient des partenaires qui accompagnent le processus de paix.

  73. Le choix du gouvernement de débourser de l’argent pour organiser le forum à Kidal vient du fait que le président IBK veut donner toutes les chances à la paix dans notre pays.
    Et si la CMA a jugé utile de ne pas faire,cela ne doit pas tomber sur le gouvernement car aucune piste n’est négliger pour aller à la paix…

  74. Je pense que si le gouvernement n’a pas participé à ce forum c’est par dessein.Il ne faut donc pas mettre la faute sur une personne car c’est de façon unanime qu’il a été décidé de ne pas faire partir des officiels maliens à kidal.

  75. Le souhait des autorités de ce pays est d’apporter la paix, la réconciliation et la cohésion sociale à leur population donc il ne faudrait pas douter de leur bonne foi et être un peu patient.
    Les autorités ont marqué leur engagement pour ces accords et je suis sur qu’elles le tiendront.
    Mais comme le premier ministre l’a souligné des problèmes financiers sont à la base du retard dans l’application on ne doit donc pas en vouloir au gouvernement pour cela.

  76. Tôt ou tard le nord mali sera gouverné pas l’État malien. Vous qui parlez trop que faites-vous pour un retour définitif de la paix, la réconciliation entre le nord et Bamako ? Vous ne faites que révolter les citoyens, la division entre le peuple malien.

  77. Chahana n’a pas encore digere’ le depart de certaines personnes du gouvernement. Cet article est une consequence du dernier remaniement qui a vu le depart d’un ministre que Chahana supporte.
    Chahana, PM MODIBO KEITA SAIT TRES BIEN LA NATURE DU PROBLEME!!!!! IL UTILISE SA SAGESSE, SON EXPERIENCE ET SES EXPERTISES POUR RESOUDRE LA SITUATION!!!! A mes connaissances, Kidal est toujours au Mali! Que voulez-vous dire par echapper a’ l’administration de Bamako? L’INTEGRITE’ TERRITORIALE DU MALI EST RECONNUE ET RESPECTEE PAR LA FRANCE ET LES AUTRES PARTENAIRES QUI AIDENT LE MALI. LE BUT PRINCIPAL QUE NOUS AVONS, EST DE PERMETTRE AUX POPULATIONS LOCALES DE GERER LEURS PROPRES AFFAIRES! PM MODIBO KEITA N’EST NI CON NI INGRAT. IL SAIT QUE QUE NOUS LA FRANCE ET DES MILLIERS DE SOLDATS ONUSIENS POUR AIDER LE MALI. NOS STRATEGIES DOIVENT SE COMPLETER!!!!!! LE MALI PRENDRA TOUJOURS EN CONSIDERATION CE QUE SES PARTENAIRES PENSENT ET PROPOSENT POUR SORTIR DEFINITIVEMENT DE L’IMPASSE!!!! LE MALI N’OPERE PAS DANS LE VIDE!!!!! PLUSIEURS ELEMENTS EXISTENT ET ILS NE PEUVENT PAS ETRE IGNORE’S!!!!
    Chahana, le gouvernement malien n’oublie pas les autres regions MAIS IL RECONNAIT QUE CHAQUE REGION A’ SES SPECIFICITE’S ET LES PROBLEMES DOIVENT ETRE TRAITE’S EN FONCTION DESDITES SPECIFICITE’S!!!!
    LA PAIX AU MALI N’A PAS DE PRIX!!!!!!
    Grace aux nombreux efforts du PM Modibo Keita, le Mali est beaucoup plus stable aujourd’hui!!!! NOUS FAISONS FACE A’ UNE SITUATION OU’ NOS TETES ET NON NOS COEURS DOIVENT NOUS GUIDER!!!!!! LES EMOTIONS NE NOUS MENERONT NULLE PART!
    Je demande aux journalistes d’etre sages!!!! Ceux parmi eux qui tiennent a’ faire les grands analystes de la politique du nord et jouer sur les emotions de notre peuple, doivent au moins faire le deplacement pour aller constater la situation dans les trois regions du nord. CE N’EST QU’EN CE MOMENT QUE NOUS POUVONS DIRE QU’ILS SONT SERIEUX ET ONT UNE IDEE DE QUOI ILS PARLENT!!!! D’ICI LA’, ILS NE SONT QUE DES MERCENAIRES DE LA PLUME POUR DES POLITICIENS ECRASE’S AUX URNES MAIS QUI TIENNENT A’ GOUVERNER!!!!!

  78. Les gens pensent que la paix est facile à négocier. Nous devons pas vite crier à l’échec au point demander la démission du gouvernement. Le forum ne disant pas le retour de l’administration et de l’armée. Il avait bien un objectif bien précis.
    Il faut analyser cette situation avec sagesse et maturité avant de tirer toute conclusion. 🙂 🙂 🙂

  79. Moi je pense que parler d’une dissolution du gouvernement pour si le moment n’est pas du tout approprié.
    Le premier ministre,en homme sage,travaille dans l’ombre pour trouver toutes les solutions possibles pour que notre pays retrouve sa paix et son unité.
    Il doit donc rester avec son équipe pour continuer ce travail.

  80. Les gens pensent que la paix est facile à négocier. Nous devons pas vite crier à l’échec au point demander la démission du gouvernement. Le forum ne disant pas le retour de l’administration et de l’armée. Il avait bien un objectif bien précis.
    Il faut analyser cette situation avec sagesse et maturité avant de tirer toute conclusion.

  81. C’est bien attendez la dissolution du gouvernement! Il y a des personnes qui pensent qu’on va allez de changement de gouvernement en changement. La paix ne peut pas s’acquérir comme si on était aller s’acheter du pain à une boulangerie. Même pour cela il faut faire la queue souvent.
    Juste pour dire que la paix est un long processus c’est pourquoi nous devons éviter de tomber dans la guerre. Le cas de la crise du Nord est compliqué et nous devons y aller avec la manière pour ne pas poser des actes que nous allons regretter.

  82. Le président IBK va rien dissoudre du tout.Les causes de la non participation du gouvernement au forum de kidal,sont seulement à chercher au niveau des ex rebelles qui ne jouent pas franc jeu dans la mise en oeuvre du processus de paix.

  83. (de 200 millions selon une source crédible).Voila où ce journaliste tire ses informations.Aucun professionnalisme.Quel intérêt veux tu qu’on accorde à ce article?

  84. Le gouvernement malien n’ a pas juger nécessaire de se rendre à kidal car les conditions d’une participation des officiels n’étaient pas réunies.Le forum a eu lieu et le processus de paix est en marche.

  85. Notre gouvernement va très bien.Il est guidé par un premier ministre très expérimenté.On va donc pas changer ce gouvernement par ce que ce idiot de journaliste le dit.

  86. Le forum de Kidal a belle et bien lieu.Ce que ce sot de journaliste appelle échec est la non participation du gouvernement malien à ce forum.Il ignore tout de ce forum car le gouvernement y a été invité.Mais compte tenu du fait que le drapeau malien ne flotte pas encore à kidal,le gouvernement a décidé de ne pas se rendre à kidal.

    • CHAHANA a toujours su la vérité mais seulement il aime raconter ce qu’il veut.

  87. 😀 😀 😀 😀 😀
    SACRÉ CHAHANA….

    TU VAS FINIR UN JOUR PAR ADMETTRE QUE LE VAURIEN … C’EST LE CHEF LUI MEME … ➡ ➡ ➡ ➡ ➡ ➡

    MAIS AVANT CELA … TU VAS LUI CRÉER BEAUCOUP DE PROBLÈMES AVEC TES SORTIES AUSSI STUPIDES QUE MALHONNÊTES … PROMIS …. !!!!! :pintade: :pintade: :pintade: :pintade: :pintade: :pintade: :pintade:

    Moussa AG,… DJA ANW MAH KILA FOLOH … SI ON DOIT DISSOUDRE LE GOUVERNEMENT A CHAQUE FOIS QUE LA BANDE DU VIEUX AMATEUR SANS INTÉGRITÉ SE FAIT ROULER PAR LES VOYOUS DU NORD …. IL FAUT PROBABLEMENT SONGER À CHANGER DE PRESIDENT DONC…. :hangman: :hangman: :hangman: :hangman: :hangman: :hangman:

    Mais comme l’a rappeler le frère Mylmo dans le son FANTANBOUGOU … “CHOU KAH FOH … OUN KERE DJARA … I WILLI DON DEH FOHRAH I YEH ….!!!!!”…. 😆 😆 😆 😆 😆 😆

    • C’est ce que j’avais à CHAHANA, si gouvernement de “Famille d’Abord” pouvait être efficace, Tatam LY serait toujours Premier Ministre ! 😡😡

      Mon commentaire est toujours en modération. 😄😄😃😀

    • 😆 , soldat raté, il a simplement la trouille poir ne pas appeler ladji bourama woloni kabakoh, IBK. C’est normal il faut le dire d’apres Mr. Bèbi babolo alias ATT 😆 .
      Bref le gouvernement a manqué une bonne occasion même s’il ne s’est pas planté a kidal en informant le peuple malien et surtout en lui disant pourquoi? Mais c’est comme dab ces machins se foutent totalement et complément du peuple. C’est tout.
      Mr. Takiou nous dit : le gouvernement doit foutre le camp lol….et ladji bourama woloni kabakoh alias IBK alors??? Qu’elles sont ces responsabilites envers le Maliba? Juste KA DOUN KA AVEC SA GANG . LOLLL.
      Comparison best pad raison et entre ATT et IBK c’est du pareil au même, sinon même de pire a pire pire. L’un a lèche les bottes des canailles Venus d’ailleurs et ex maliens avec ses grands nullards de ministres dans le temps et l’autre partage notre argent volé et detourné de notre tresor public pourreduire corrompre ceux qu’ils veulent être le calif a la place du calif a Koulouba . 😆 😆 😆 .
      Le peuple n’a pas dit son dernier mot avec tous ces politicards requins, crocodiles, coyotes, loups, rapaces , coyotes, anacondas et vampires. 😈 😡 😡 😡 :pintade: :hangman: .

      A suivre….

  88. Chahana, c’est le départ du bandit-chef même qui est impérieux. Il s’agit d’ibk lui-même qui est â la base de ce désordre sans précédent.

    Pourquoi faut-il toujours jeter le discrédit sur des ministres, certes tous incompétents, mais qui ne dispose d’aucun pouvoir de décision étant donné que c’est IBK lui-même qui reçoit à son domicile privé comme à son palais présidentiel, les bandits armés auxquels il offre des sommes faramineuses en guise de cadeau.

    Chahana, regarde donc la réalité en face et appelle le chat par son nom.

    Je profite de l’occasion pour dire Abas les——–>

    :pintade: :pintade: :pintade: :pintade: :pintade:

    de Koulouba…

    • Merci CANDIDE ! Pour avoir dit la même chose, à savoir changement de régime et non un changement inutile de gouvernement, mon post est en modération depuis plus de 2 heures.😃😃😄

      • On essaie toujours de laver le cerveau même du blocage, sans l’éviction duquel même 2.000 ministres américains ne pourront changer quelque chose.

        Il faut le dire: IBK est une forme de cancer pour le Mali….

Comments are closed.