CICB : le mouvement un autre Mali est possible prend son envol au côté de Benkan

0

C’est en présence du président du mouvement Benkan que le Mouvement un autre Mali est possible (AMP) a été officiellement lancé, ce samedi 10 juillet. L’événement qui a refusé du monde a pourtant eu lieu dans la grande salle du Centre international de conférence de Bamako.

maliweb.net- Mouvement qui existe depuis plus de dix ans, l’AMP va désormais jouer sa partition dans la construction du Mali. C’est en substance le message lancé par Ousmane Goro, responsable des jeunes du Mouvement. L’objectif de l’AMP, a-t-il indiqué, dans une salle archicomble, « est de bâtir une nouvelle citoyenneté centrée sur les idéaux de la démocratie, de responsabilité, de justice, de transparence, de solidarité, de lutte contre la pauvreté et pour un cadre de vie meilleur ».

Avec ce lancement officiel, l’AMP revendique sa place sur la scène politique nationale. Pour ce faire, le mouvement s’est allié au mouvement Benkan porté par l’homme d’Affaire, Seydou Mamadou Coulibaly. Avec Benkan, a justifié Ousmane Goro, un autre Mali est possible, un Mali dans lequel l’école sera un lieu de formation de citoyen modèle ; où le financement des projets des jeunes et des femmes s’effectuera sans discrimination ; où la lutte contre la corruption et la délinquance financière deviendra une réalité…

AMP et Benkan pour un nouveau Mali

Devant une foule acquise à sa cause, le président de l’AMP, Mohamed lamine BABY, a aussi justifié les raisons de l’alliance avec Benkan. Le Mali, assure-t-il, a besoin d’une race d’homme d’Etat qui sont conscients des enjeux du moment et défis à relever qui en plus bénéficie d’une parfaite connaissance de la gestion des affaires publiques. Après avoir «écouté avec beaucoup d’intérêt » « l’appel pour le Mali » de Benkan à Mopti, Mohamed lamine BABY estime qu’il est l’homme qu’il faut pour le nouveau Mali.

« Je suis persuadé qu’un autre Mali est possible. Je dirais même qu’un Mali est une nécessité ». C’est en ces termes que le président du mouvement Benkan, Seydou Mamadou Coulibaly, a répondu favorablement à l’appel de l’AMP. La détermination de l’AMP, explique-t-il, a rencontré la volonté de Benkan de créer un Mali où le paysan peut aller dans son champ, où l’élève peut se rendre à l’école en toute sécurité, où le berger peut traitre ses vaches. Tout en acceptant la confiance placée en lui, Seydou Mamadou Coulibaly promet d’être « digne » des attentes.

 

Mamadou TOGOLA/maliweb.net

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here