Communiqué du Premier ministre Soumeylou Boubeye Maiga suite à sa reconduction par le Président de la République

8
Soumeylou B. Maïga saluant le chef de l’État, le jour de son investiture
Soumeylou B. Maïga saluant le chef de l’État, le jour de son investiture

Mes chers amis,

Conformément à la tradition républicaine et en application de l’article 38 de la Constitution de notre pays, j’ai remis, ce mardi 4 septembre 2018, à Son Excellence Monsieur Ibrahim Boubacar Keita, Président de la République, Chef de l’Etat, ma démission ainsi que celle des membres du gouvernement.

J’ai saisi l’occasion pour remercier le Président de la République pour la confiance qu’il a placée en ma personne, le 30 decembre 2017, pour servir le Mali à un moment si particulier de l’histoire démocratique de notre pays. Je lui ai également réaffirmé ma disponibilité à servir le Mali.

Recevant ma demission et celle du Gouvernement, le Président de la République m’a remercié pour la Loyauté et le sens élevé du Devoir, dans un contexte marqué par des epreuves et défis importants.

Le président de la République, tout me félicitant pour les résultats obtenus au service du Pays, m’a aussitôt renouvelé sa confiance en me reconduisant dans mes fonctions de Premier ministre. A cet titre, il m’a chargé de former une nouvelle équipe gouvernementale.

À cette occasion, je mesure le poids des responsabilités et l’ampleur des attentes de notre peuple vis à vis du gouvernement.

Je voudrais en cette circonstance adresser mes sincères remerciements au Président de la République pour sa confiance et lui donner l’assurance de ma disponibilité constante et de mon ferme engagement à poursuivre, sous son autorité, l’oeuvre de redressements de notre pays et la concretisation du projet de société sur la base duquel le peuple malien lui a renouvelé sa confiance pour un un second quinquennat.

Soumeylou Boubeye Maiga.

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

8 COMMENTAIRES

  1. Boubeye “Waraba kera Djakouma ni ye”, non Boubeye tu vaux mieux que ca! Tu te souviens de ce que cet IBK t’a fait de mla quand lui IBK et Moussa Joseph ont provoque la guerre a Kidal contre le rebels et que ces derniers ont remporte le grande victoire et depuis nous avons perdu Kidal a cause de la victoire de la CMA.

  2. Le seul survivant de ceux qui ont contribue a l’avenement de la démocratie…. cela en dit long sur la moralité du personnage…. je ne vois en ce monsieur qu’un vulgaire égoïste, traitre comme son employeur au serivce de ses interets propres et non ceux du pays….

    • Samake, mais SBM qui a contribue de facon immense a l’avenement de la democratie contnue de servir un faux jetton comme Boua, c’est ca la douleur

  3. M. BOUBEYE TU AS INTÉRÊT A CHANGER ET DEVENIR UN HOMME HONNÊTE SINCÈRE QUI BANNIT LA CORRUPTION. LES MILLIARDS VOLES NE TE SERVIRONT A RIEN A L’AU-DELA. UN JOUR TU VAS MOURIR ET LAISSER ICI TES IMMEUBLES DE L’ACI ET DES MILLIARDS VOLES.
    AYEZ PITIÉ DES PAUVRES ET DIEU TE BÉNIRA.
    NE VOLEZ PLUS ENCORE LES DENIERS PUBLICS DE L’ETAT A CAUSE DE DIEU CAR VOUS AVEZ TOUS EU DÉJÀ. AYEZ PITIÉ DES DEMUNIS QUI ONT DES ENFANTS QUI SONT MALADES ET QUI N’ARRIVENT MÊME PAS A MANGER 3 FOIS DANS LA JOURNÉE.

  4. A cause du pouvoir certains hommes integres perd leur dignité,avec le premier ministre Moussa Joseph MARA,il a été humilier comme un petit délinquant de la rue et il été remercier parce que il leur a dit cette triste vérité de ne pas aller dans cette région pour le moment mais cette vérité ne plait guère au petit fils de Sundjata.

  5. SBM nous esperons que tu te souviens du fait que tu etait 5eme Premier Ministre de Boua en 5 ans, apres t’avoir jette comme un torchon il t’a isole et abandonne et il t’a repris comme il veut en ses termes, SBM tu valais mieux que ca toi qui as affronte le General Moussa Traore publiquement pour lui dire les 4 verites, mais c’est ton choix de servir Boua que personne ne veut ou ne peut servir car Boua n’est pas au service du Mali et il n’a aucune ambition pour le Mali et zero vision.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here