Sortie musclée de Mamadou Sinsiy Coulibaly contre Nouhoum Tapily : Règlement de compte ou acte patriotique ?

7

C’est avec une grande stupéfaction que l’opinion publique a  appris une attaque du patron des patrons dirigée contre, dit- il,  les fonctionnaires corrompus dans une opération de lutte contre la corruption dont se targue l’intéressé. En effet au cours d’une rencontre entre les membres du conseil national du patronat du Mali que dirige Mamadou Sinsy Coulibaly, il a dans son adresse attaqué systématiquement le Président de la cour suprême Nouhoum Tapily qui nommé sans ambages.

Les propos sont d’une dureté extrême, Sinsy parle en ces termes: «., “c’est le premier fonctionnaire le plus corrompu, le plus dangereux, un meurtrier reconnu de tous, un arnaqueur notoire, un racketteur qui a racketté nos entreprises, un individu infâme qui ne sait pas ce que c est la vertu, l’honneur et la dignité». Pire, il se dit disponible à mener une bataille pour faire démissionner le président de la plus haute institution judicaire du Mali.

Depuis cette sortie, qui a l’air d’une dénonciation, l’accusateur n’a apporté aucune preuve ou autres arguments pour étayer ses propos. Il est resté dans la simple énumération de supposés griefs. Ce qui pousse les observateurs à se demander comment une personnalité d’un tel rang peut se permettre une telle sortie sans justification profonde alors que des voies de dénonciation et de plainte sont prévues par le code pénal en cas d’infraction portant sur un tel cas grave de corruption.

Plusieurs observateurs de la scène pensent que le président du Groupe Kledu règle ses comptes avec ce vieux magistrat qui l’aurait par le passé mis en prison dans une ancienne affaire.

L’autre interrogation, c’est de savoir pourquoi, Mamadou Sinsy Coulibaly choisit le moment où l’on parle de l’apaisement du climat politique et social pour relâcher cette  bombe médiatique.

La méthode de la dénonciation est aussi sujette à critique car elle se fait par voie de presse, et donne l’allure d’un «m’as tu vu » orchestré par Madou Coulou.

Pourquoi il n’a pas saisi l’office de lutte contre l’enrichissement illicite ou les services compétents en la matière , s’interroge-t-on.

Dans ces propos, il demande l’adhésion des gens à son combat pour qu’il puisse réussir. L’homme est-il si incertain de ses propres forces alors qu’il dénonce et insulte sans ambages un Président d’une institution respectée.

En s’attaquant à la cour suprême, organe qui a installé le  président de la République après la validation de son élection par la cour constitutionnelle, peut on déduire que Mamadou Sinsy  Coulibaly vise indirectement le Président de la République, Ibrahim Boubacar Keita si l’on sait que les instruments de la lutte contre la corruption appartiennent à ce dernier ?

Cela dit, si l’homme souhaite véritablement lutter contre la corruption au Mali, il doit commencer par balayer devant sa porte. Pour se faire Coulibaly doit commencer par justifier sa grande fortune et l’ensemble des biens immobiliers qu’il détient. Il doit aussi justifier de la provenance des fonds des multiples sociétés qu’il dirige.

Comme l’a fait l’ancien Premier ministre Moussa MARA pour prouver sa loyauté et sa transparence, Mamadou Si,sy Coulibaly doit d’abord commencer par nous publier tous ses comptes bancaires et apporter à l’office de lutte contre l’enrichissement illicite tous les justificatifs de sa grande fortune .

Il doit prouver qu’il n’a jamais volé l’État ou quiconque. C’est seulement à ces conditions que son combat pour la lutte contre la corruption aura tout son sens.

Sans cela, une dénonciation sans apporter de preuves est une délation et la trame de M. Coulibaly doit se mettre au dessus de cette mêlée.

Quelles seront les réactions de Monsieur Nouhoum Tapily, suite à cette attaque directe du président du patronat du Mali ? Que diront ses collègues magistrats qui sentent désormais un des leurs jeter en pâture par une personne pas d’arguments solides pour l’heure ?

Les prochains Jour nous en diront.

           

Madou COULOU     

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

7 COMMENTAIRES

  1. Mamadou Sinsy Coulibaly est un citoyen malien et peux/doit denoncer la corruption meme s il s agit de IBK lui meme. NUL N EST AU DESSUS DE LA LOI. Si le President de la plus haute Institution Judiciaire est corrompu, il faut le dire. N oublions pas que le poisson pourrit par la tete. Qui ne sait pas comment ceux qui sont commis a rendre justice fonctionnent? Combien de dossiers de corruption sont enterres chez le Verificateur Gl. Quant aux preuves, il n a pas besoin de les etaler sur la place publique. Si le president de la plus haute Institution Judiciaire a le courage de le faire comparaitre devant la justice il donnera ses preuves. Y en a marre des comprimissions. Le pays doit avancer.

  2. Mamadou Sinsy Coulibaly est un citoyen malien et peux/doit denoncer la corruption meme s il s agit de IBK lui meme. NUL N EST AU DESSUS DE LA LOI. Si le President de la plus haute Institution Judiciaire est corrompu, il faut le dire. N oublions pas que le poisson pourrit par la tete. Qui ne sait pas comment ceux qui sont commis a rendre justice fonctionne? Combien de dossiers de corruption sont enterres chez le Verificateur Gl. Quant aux preuves, il n a pas besoin de les etales sur la place publique. Si le president de la plus haute Institution Judiciaire a le courage de le faire comparaitre devant la justice il donnera ses preuves. Y en a marre des comprimissions. Le pays doit avancer.

  3. “…Comme l’a fait l’ancien Premier ministre Moussa MARA pour prouver sa loyauté et sa transparence, Mamadou Si,sy Coulibaly doit d’abord commencer par nous publier tous ses comptes bancaires et apporter à l’office de lutte contre l’enrichissement illicite tous les justificatifs de sa grande fortune ….”
    ICI MOUSSA MARA N’ET PAS UN BON EXEMPLE. A BIEN SOUMI UNE LISTE DE SES BIEN, MAIS IL N’A JAMAIS JUSTIFIER L’ORIGNE DE CES DERNIERS. RAPPELLE TOI, FEU SON PERE ETAIT UN CONDAMNE POUR POUR ENRICHISSEMENT ILLICITE…

  4. LA MILITARISATION DES AMBASSADES CONTINUE AU DETRIMENT DE LA DEFENSE NATIONALE
    Le général Didier DACKO, ex commandant du G5 sahel et « héros » de la Guerre de Konan et de l’offensive sur Kidal, a été nommé ambassadeur du Mali en Chine lors du Conseil des ministres du 20 février 2019. Il rejoint le général Sadio Gassama nommé récemment au Tchad, ancien ministre de la Sécurité et de la Défense, ancien chef d’Etat-major de la Garde Nationale de son état.
    D’autres officiers généraux de l’armée et des forces de sécurité les ont déjà précédés dans les ambassades en Egypte, en Angola en Russie, en Algérie et au Niger sans compter les innombrables nominations d’officiers militaires et de sécurité comme conseillers consulaires , Attachés de Défense et la liste n’est pas exhaustive au moment où des militaires et des officiers de sécurité d’autres pays accourent à la rescousse de notre pays.
    Le Mali est ainsi en passe de battre tous les records en matière de nominations d’officiers généraux de l’armée et des forces de sécurité comme d’Ambassadeurs, Conseillers consulaires et Attaché de Défense qui se retrouvent tous dans une même ambassade au moment où notre pays traverse une crise sécuritaire sans précèdent et a plus que jamais besoin d’expertise militaire et de sécurité.
    Le Général Didier Dacko est l’homme qui a mené avec succès l’offensive contre les apatrides du mnla et du hcua à Kidal 24 mai 2014 avant que ces derniers ne soient secourus par la france et les terroristes soit disant « djihadistes » d’iyad Ag aly.
    C’est encore lui qui avait auparavant résisté à ces mêmes terroristes à Konan en janvier 2013 avant l’intervention française.
    Il a occupé successivement les postes de chef d’Etat-major général des armées et Commandant du G5 Sahel et connait parfaitement le Nord Mali, toutes choses qui militent en faveur de son maintien dans la carrière militaire. La même chose est valable pour le général Sadio Gassama et tous les autres qui pullulent de nos jours dans les ambassades.
    Rien de saurait justifier ces nominations et les intéressés eux-mêmes ne doivent en aucun cas trahir leur serment d’officier pour se réfugier dans des ambassades à ne rien faire puisque ne sachant rien faire dans ce domaine.

  5. Il doit prouver qu’il n’a jamais volé l’État, pourquoi? il travaille dans le secteur prive pas au compte de l Etat. Il n est pas candidat a la presidence de la république? Il n est ni depute OU maire mais un Malien soucieux du devenir de ses frères maliens qui souffrent de la corruption. Combien de femme enceintes et des enfants de moins de cinq ans meurent dans nos hôpitaux a cause de ce fléau? La gratuite de la cesarienne, la prise en charge du paludisme chez la femme enceinte et les enfants ne sont pas une réalité dans notre pays. Dommage!!!!(Ministre de la santé trop bavard et ….) Combien de Maliens sont morts dans la mer a cause de la corruption? Apres leurs etudes, ces jeunes n arrivent pas a décrocher un stage a fortiori une embauche, désabusé ils prennent le chemin de l exode illégale. les consequences sont connus de tous. Le grand toilettage s impose a nous a travers la crise multidimensionnelle que connait ma nation Mali. Un Peuple, Un but, Une foi. Vive la république A bas la corruption, NEPOTISME, FAVORITISME ET LE TRIBALISME POUR UNE NATION FORTE ET PROSPERE. Amina

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here