Crise politique au Mali: les partisans du président IBK s’organisent

8

Au Mali, au moins 4 des 9 membres de la Cour Constitutionnelle ont démissionné la semaine dernière. L’institution est considérée comme le détonateur de la crise politique, née de la contestation des résultats des dernières législatives. Un mouvement de contestation réuni autour de l’imam Mahmoud Dicko réclame toujours le départ du président Ibrahim Boubacar Keïta. Mais les partisans de ce dernier s’organisent également. Réunis au sein d’une plateforme dénommée « Convergence des Forces Républicaines » (CFR) ils ont rappelé, hier dimanche au cours d’une rencontre, leur soutien aux institutions de la République.

Composée de partis, d’associations politiques et d’organisations de la société civile, la plateforme Convergence des Forces Républicaines – CFR – a réaffirmé ce dimanche 21 juin sa détermination à soutenir les institutions de la République, à commencer par le président malien, dont l’opposition réclame la démission.

« Nous nous battons pour les principes républicains, nous défendons donc les institutions de la République dont la première est le président de la République, nous assureFatoumata Sako, coordinatrice adjointe de la CFR. Boubacar Keïta a été élu démocratiquement et cela sans aucune ambiguïté ».

À écouter aussi «Aujourd’hui, Ibrahim Boubacar Keïta est dans une position très difficile»

La plateforme, plutôt proche de la majorité présidentielle, reconnaît quand même qu’une crise politique s’est installée. Et pour la résoudre, elle encourage le dialogue. « La seule voie possible pour sortir de la crise actuelle est celle du dialogue. Nous n’avions pas d’autre choix que de dialoguer  », poursuit Fatoumata Sako.

Cette semaine au Mali est cruciale. Le sort de la Cour constitutionnelle et de l’Assemblée nationale, contestées par les opposants, est en discussion. Et d’après nos informations, trois chefs d’Etat de la sous-région envisagent de venir au Mali pour aider à trouver une solution à la crise.

SOURCE: http://www.rfi.fr/fr/afrique

Commentaires via Facebook :

8 COMMENTAIRES

  1. Monsieur le president ne vous laisser pas distraire le peuple est derrière vous .
    ces assoiffés de pouvoir ne pourront jamais vous faiblir . je suis accord avec vous Amadou . Monsieur le president vous méritez respect et accompagnement . Vous avez toute notre benediction . les Dicko ne représentent qu une petite partie de la population sans compter les curieux

  2. IBK est et demeure le meilleur president du Mali depuis l avènement de la démocratie au Mali
    Comment es ce qu on peux dire qu’il na pas travaillé, ce n est pas IBK qui a mis notre Armée au top. IBK a amélioré la grille salariale des fonctionnaires du mali y compris les magistrats . il a augmente l allocation familiale ; IBK a augmente le smic au mali ; il a procéder a l amenagement de plusieurs périmètres irrigues au mali;
    la croissance du mali est de cinq pour cent malgré la crise
    les Mahmoud Dicko sont des voyous

  3. Devant une contestation populaire on ne saurait se prévaloir ni des textes de loi ni même de la Constitution pour mettre fin à un mouvement du peuple car il reste seul souverain et légitime.Aussi constitution ou textes de lois ou raisonnements juridiques entre juristes ne sont rien et ne servent à rien face à un soulèvement populaire À bon entendeur salut

  4. Le Mali est un pays bizarre.Les dirigeants marchent sur les lois et la constitution.Quand le peuple s’insurge ces memes dirigeants brandissent le carton rouge de la constitution.
    Voila la democratie depuis 30 ans.
    Ceux qui veulent faire lacontre-marche doivent se mettrent en tete que toute chose est motivee par un mobile, une conviction.Les gens sont prets a mourir pour defendre leur conviction si c’est pour la bonne cause, quelque chose de digne.
    L’imam et ses partisans ont un mobile:echec total de la democratie,mauvaise gouvernance…..aucune solution en vue.Et puis un leader religieux.Les fideles sont prets a tout.
    Les pro-regime.Avez-vous une conviction pour defendre leregime?
    Defendre la republique et la constitution? non non.C’est pas une raison valable.
    Si tu est pret a defendre une cause au prix de la vie…..il faut que cette cause soit noble.
    Sinon la lutte sera inegale.

  5. J’adore cette photo de Boua le ventru IBK ca resume tout de Boua, un Paris-gon, un Joe-Brin ou un vrai negre de Paris devant Charlie-Hebdo en chaudes larmes!

  6. Djinna est une farfelue, une femme qui fait honte aux femmes Malienne, une personne sans dignite. Elle n’a meme pas honte de defendre un voleur, un tyran, un dictateur, un anti-democrate et delinquent financier comme Boua le ventru IBK.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here