Décrispation en baisse de régime : Qu’est-ce qui fait courir tant Modibo Sidibé ?

2

La crise politico-sécuritaire que traverse le pays pourrait donner des élans de récupération à certains acteurs du landernau national

Maliweb.net Le président du parti FARE ANKA WULI, l’ex-Premier ministre Modibo Sidibé ne cesse désormais de courir comme lancé dans une course de marathon ? Dans la perspective de 2023 ? Nul ne saurait écarter cette hypothèse, dans la mesure où la semaine qui vient de s’écouler à révélé à l’opinion que le Premier ministre Soumeylou Boubèye Maïga sera dans la course. Modibo Sidibé voit-il alors en le chef du gouvernement un autre concurrent à la succession d’IBK à Koulouba, en plus de Soumaïla Cissé ?

Ce qui est sûr, c’est que le leader des FARE vient d’allumer ses phares à la recherche de solution à la crise multidimensionnelle que vit le pays. On le voit partout, rencontrant les acteurs politiques de la société civile des grins, des femmes … pour exposer ses analyses.

Ainsi, à la tête d’une délégation de son parti pour échanger avec le président de l’association des amis de la langue et de la culture peule, Tabital Pulaku. , après, le criminologue piqué par le virus de la politique était au Haut Conseil islamique du Mali, auparavant à la CODEM, au PRVM Faso Ko, au CNID et partout ailleurs ! Il ne cessera de gloser sur son « dialogue national refondateur », comme une idée portant sa marque personnelle. « On est en train de détruire le Mali, la refondation de l’Etat est indispensable pour une sortie de crise », clame-t-il dans sa course effrénée. Sauf que la course et les simples discours pourraient être insuffisants pour régler le mal malien. Dans ce contexte, plus d’un se demande ce qui fait courir tant le leader des FARe Anka Wuli.

Boubou SIDIBE/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

  1. Wazekwa Tolo Doe, Maitre Feticheur a' Mpetionna, Somasso, Bla, Bla, Segou, Mali, Afrique

    Modibo Sidibé , cet autre fils de larbin.

    Son pere ne fut-il pas ce gendarme colonial qui contraignait nos parents et grand-parents au travail force’?????

    Son pere ne fut-il pas ce gendarme colonial qui contraignait nos parents et grand-parents a’ mettre a’ la disposition du colonisateur le contenu des greniers de vivre dans nos hameaux et villages, tout en laissant nos populations, hommes, femmes, enfants, vieillards souffrir de la famine resultante.

    Ce meme modibo sidibe’, ce MINUS HABENS tout comme son pere ne peut que etre nocif, traitre au peuple malien.

    Depuis 1968, les rejetons des traitres coloniaux, avec l’ aide de la france, ont reussi a’ mettre en place une kleptocratie augmente’e d’ une kakistocratie sans pareille au monde.

    La nouvelle, c’ est que leur temps est revolu..

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here