élection des députés à Taoudéni et Ménaka : Le ministre Bill actionne le processus

0

Après sa lettre convoquant les responsables de la Coordination des mouvements de l’Azawad pour discuter des contours ‘’du projet de mise en place des autorités intérimaires et de la préparation de l’élection des députés à l’Assemblée nationale dans les régions de Taoudéni de Ménaka et les cercles de Almoustrat et de Achibogho’’ le ministre de l’Administration territorial vient de signer la décision portant création des commissions pour la conduite de ce processus.
Le gouvernement de la République à travers le ministère de l’Administration territorial décide de se conformer aux exigences du Dialogue Nationale Inclusif quant à l’application des engagements de l’Etat dans le sillage de l’Accord pour la paix et la réconciliation au Mali. Ainsi, le ministre Boubacar Alpha Bah a signé le 15 avril 2020 la décision N° 000148/Matd-SG portant création de la commission nationale de mise en place des autorités intérimaires et de préparation de l’élection des députes à l’Assemblée nationale au niveau des régions de Taoudenit et Ménaka et des cercles de Almoustrat et Achibogho. Dans le souci de la bonne coordination de ce processus spécial en faveur des régions de Taoudéni de Ménaka et les cercles de Almoustrat et de Achibogho, il sera procédé à la mise en place, auprès des gouverneurs concernés, d’une commission régionale et des commissions de cercle dans chaque préfecture de ressort.
La Commission nationale a pour mission de proposer au ministre des actions à entreprendre pour la réussite dudit processus. Elle est chargée à ce titre de la planifier les activités, d’appuyer et de suivre l’organisation des concertations préparatoires à l’installation des autorités intérimaires ; de superviser les travaux relatifs à l’organisation de l’élection des députés.
S’y ajoutent d’autres missions non moins importantes que sont des propositions, à la suite de concertations avec les membres des autorités intérimaires et ou des collèges transitoires, de mesures nécessaires à l’accompagnement des différentes autorités des circonscriptions administratives et des collectivités territoriales et d’initiation d’activités en rapport avec sa mission, à la demande du ministre.
Selon les termes de la décision N° 000148/Matd-SG, la Commission nationale pour la mise en place des autorités intérimaires aux niveaux cercle et commune et pour la préparation de l’élection des députés est composée d’un président et une dizaine de membre issue de l’administration publique et la société civile. La présidence est occupée par le secrétaire général du ministère de l’Administration territoriale et de la décentralisation. Il est accompagné dans cette mission par une équipe constituée des Conseillers techniques. Il s’agit notamment du chargé des questions juridiques, celui l’administration générale et celui en chargé des accords de paix et des régions du Nord.
En plus des Conseillers techniques, le président de la Commission nationale travaillera de concert avec le chargé de Mission chargé des associations à caractère religieux, quatre représentants de la Plateforme dont une femme , autant de représentants de la Coordination des Mouvements de l’Azawad dont une femme , trois représentants des mouvements d’inclusivité dont une femme, le directeur général de l’Administration du Territoire, le directeur général des Collectivités Territoriales, le directeur du Centre de traitement des données de l’état civil et l’Ingénieur informaticien en service au secrétariat général du Matd.
Tout comme la commission nationale, les ramifications régionales jouent également un rôle consultatif qui consiste à proposer au Gouverneur et aux Préfets les actions à mener pour la mise en place des autorités intérimaires aux niveaux cercle et commune et pour la préparation de l’élection des députés à l’Assemblée Nationale dans les Régions de Taoudénit et Ménaka et dans les Cercles de Almoustrat et de Achibogho.

A KEITA

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here