Exposition Photos de l’AMAP sur les 30 ans de la démocratie malienne : Un vrai reflet en images sur la lutte démocratique malienne !

0

Sous le thème : « Un regard sur le passé », l’Agence Malienne de Presse et de Publicité (AMAP) organise du 25 au 31 mars 2021 l’exposition photos à l’occasion du 30ème anniversaire de l’avènement de la démocratie au Mali, le 26 mars 1991. La cérémonie d’ouverture de ce vernissage a eu lieu au Musée National le jeudi 25 mars dernier. Une cérémonie présidée par le Premier Ministre de la Transition, Moctar Ouane, en présence du Ministre de la Communication et de l’Economie Numérique, Hamadoun Touré, celle de la Culture, de l’Artisanat et du Tourisme Kadiatou Konaré, du Directeur Général de l’AMAP Bréhima Touré et l’ancien président de l’Assemblée Nationale, Aly Nouhoun Diallo.

Principale bibliothèque des archives en images et écrits des grands évènements du pays, l’Agence Malienne de Presse et de Publicité (AMAP), sous l’égide Bréhima Touré entend lever un coin de voile sur les repères de certaines dates importantes du Mali. Ce vernissage dénommé ‘’un regard sur le passé’’ sur les 30 ans de l’avènement de la démocratie au Mali en est une parfaite illustration. Une exposition ouverte jeudi dans l’après-midi, à la faveur d’une cérémonie riche en couleurs.

Les temps forts de cette cérémonie ont porté entre autres, sur la coupure du ruban, sanctionnant le lancement des activités de l’exposition, la visite et la signature du livre d’or par le PM Ouane.

Ainsi, selon le DG de l’AMAP, il s’agit d’une soixantaine de photos retraçant un pan de l’histoire du Mali qui sont exposées pendant cette période indiquée. Celles sur l’histoire du 26 mars, de décembre 1990 à mars 1991. L’objectif, dit-il, est de faire un rappel sur les évènements occasionnant l’avènement de la démocratie dans notre pays. « L’AMAP a jugé nécessaire de faire un rappel sur ces faits précédant notre démocratie par les images. En plus, on doit beaucoup à cette démocratie à travers la liberté d’expression, le multipartisme et la liberté d’association etc. Et après cette exposition du 25 au 31 mars, ces photographies seront exposées aux différentes Universités pour apprendre aux jeunes ce qui s’est passé dans leur pays en mars 1991 et par quoi notre pays a eu sa démocratie car, beaucoup sont ces jeunes qui ne connaissent pas cette histoire » a-t-il édifié.

En s’adressant à la presse après une visite guidée, le Chef du Gouvernement s’est tout d’abord incliné devant la mémoire des martyrs du 26 mars 1991 pour que la génération à venir puisse se souvenir de ces hommes et de femmes qui sont tombés en cette date-là, afin que prévalent la démocrate, la liberté d’association, la liberté d’expression et le multipartisme.

« En ce jour, on doit tous avoir une pensée profonde pour ces martyrs. Je voudrais féliciter ceux qui ont permis de graver dans le marbre ces évènements impérissables afin qu’au fil du temps, les Maliens se rappellent toujours que ce qui a prévalu notre démocratie, est le fruit d’une lutte et d’une conquête qui leur a conduit à cela. Je vais là aussi saluer ces journalistes professionnels et amateurs qui ont permis précisément d’immortaliser ces instants » a dit le PM Ouane.

Il a par la suite exprimé son souhait de voir les Maliens tirés des enseignements de ce qui s’est passé au 26 mars, étant donné que nous vivons dans une 3ème transition après celles de 1991 et 2012. « Il faudrait que nous tous ensemble, les maliens, nous tirions des enseignements de tout cela, que nous capitalisons les enseignements de tout cela afin que notre pays puisse aller de l’avant. C’est particulièrement important que nous sortons de ce cycle répétitif de transition» selon le PM Ouane.

Selon lui, ce volontarisme qui a caractérisé des jeunes en 1991, doit permettre à notre pays d’avoir ce sursaut indispensable pour aller de l’avant. « Nous devons capitaliser encore une fois les acquis des transitions précédentes et que certains de ces cycles  nous servent de manière à ce que nous soyons dans un processus irréversible nous conduisant vers la liberté avec un L majuscule. Une liberté axée sur la démocratie, au droit mais également faisant en sorte que tous soient conscients de leur devoir vis-à-vis de la République »a souhaité le Premier ministre, Moctar Ouane.

Etant présent également, le doyen Aly Nouhoun Diallo non mois ancien président de l’AN, dira qu’il est extrêmement important de savoir ce qu’il y a de positif dans ce qui a été fait avant vous (les jeunes). Il a également regretté que si tout le discours est de dire que le 26 mars n’a rien apporté, que tous les malheurs du Mali viennent des démocrates, qu’il a peur que le Mali puisse avancer.

Cette exposition continue jusqu’au 31 mars.

Par Mariam SISSOKO

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here