Gestion de la transition : Rencontre entre Emmanuel Macron et Assimi Goïta le lundi 20 décembre à Bamako

2

Selon Jeune Afrique, le président français Emmanuel Macron va rencontrer le président de la transition au Mali Assimi Goïta, le 20 décembre 2021 à Bamako. « Les deux hommes doivent évoquer plusieurs sujets sensibles.

Ils se sont parlé plusieurs fois par téléphone, mais ils ne se sont encore jamais rencontrés. Ce sera bientôt chose faite. Selon nos informations, Emmanuel Macron se rendra le 20 décembre à Bamako. Il y sera reçu par le colonel Assimi Goïta, le président de la transition malienne. Cette rencontre intervient après des mois de fortes tensions diplomatiques entre les deux pays », explique le journal. Au menu des échanges entre les deux chefs d’Etat : l’annonce de l’arrivée du groupe de sécurité privé russe Wagner qui divise Paris et Bamako et le calendrier des échéances électorales au Mali.

Le ton est monté entre Paris et Bamako après le discours du Premier ministre Choguel Kokalla Maïga, le 25 septembre dernier, à la tribune des Nations Unies. Le chef du gouvernement du Mali a accusé la France d’un « abandon en plein vol » avec la réorganisation de sa présence militaire au Sahel, et ainsi défendu la décision de Bamako d’engager des discussions avec la société paramilitaire russe Wagner. L’annonce d’un possible accord entre les autorités maliennes et  la société russe privée Wagner inquiète les autorités françaises qui ont menacé de retirer leurs militaires engagés dans la lutte contre le terrorisme au Mali si les autorités maliennes passent des accords avec le groupe Wagner. La Communauté internationale continue aussi de faire pression sur les autorités maliennes pour un respect du calendrier électoral établi au début de la transition. Lors d’un sommet, le dimanche dernier, à Abuja au Nigéria, la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a maintenu l’exigence de tenir des élections en février 2022 au Mali et imposera des sanctions supplémentaires en janvier, à défaut d’engagement des autorités maliennes en ce sens.

M. K. Diakité

Commentaires via Facebook :

2 COMMENTAIRES

  1. LA FRANCE DOIT COMPRENDRE UNE BONNE FOIS POUR TOUTE QUE POUR SA TRAHISON ELLE PAIERA CHER.
    LE MALI N’EST PAS UN PAYS OU LES VENDUS ENNEMIS INTERIEUR POURRONS FAIRE FACE A LA DETERMINATION DU PEUPLE MALIEN.

  2. La Gestion de la transition EST UNE QUESTION MALIENNE SOUVERAINE, PAS FRANCAISE.

    … la décision de Bamako d’engager des discussions avec la société paramilitaire russe Wagner EST UNE DÉCISION SOUVERAINE.

    LE PEUPLE MALIEN NATIONALISE LES DÉCISIONS EST SOLUTIONS Á SES PROBLEMES.

    ATTENTION , ASSIMI GOITA, LE PEUPLE MALIEN A DEMANDÉ L’ AIDE MILITAIRE RUSSE.
    L’ APPEL Á WAGNER, OU BLACWATER, OU ENCORE ACADEMY, EST UNE DÉCISION SOUVERAINE SOUVERAINE.

    CELA NE SE DISCUTE PAS. CELA NE SE DISCUTE PAS. CELA NE SE DISCUTE PAS.

    La france vit dans le passé.

    La france se trouve incapable d évouler et sortir de ce passé peux glorieux, peux luisant ar rapport á nos peuples d’ Afrique ….

    Le néo-colonialisme, la françafriquecette, cette “drogue géopolitique” a détruit Á JAMAIS la france.. Une auto-destruction SUCRÉE… un suicide joyeux….

    Que McRond ne vienne pas au Mali : PEINE PERDUE.

    Á Assimi Goïta : Tu ne dois pas TRAHIR LE PEUPLE MALIEN. Tu ne dois pas TRAHIR L’ AVENIR DU PEUPLE MALIEN.

    TOUTE L’ ASIE S’ EST DÉBARASSÉE DE LA france TRAITRE ET ÉGOISTE. MAINTEANT C’ EST LE TOUR DE L’ AFRIQUE.

    ASSIMI GOÏTA, PAS UN PAT EN ARRIÈRE : LE EUPLE MALIEN EXIGE UN DIVORCE TOTAL ET COMPLET, UNE RUPTURE HISTRIQUE AVEC la france.

    NOUS ALLONS VIDER LE LONG RANG DES RÉSERVISTES FRANÇAFRICAINS TRAITRES CONGÉNITAUX….

    QUE TOUS LES ESPRITS DU MALI, DE L’ AFRIQUE-NOIRE, DÉTRUISENT DE HONTE, DE MALADIES LES DIRIGEANTS MALIENS, AFRICAINS, VOLEURS, MENTEURS, TRAITRES ET LARBINS DE LA FRANCE ET/OU DES ARABES…!!!

    AMON..! AMON..! AMON..!
    SANÉÉ ANI KONTRON…!!

    PS:
    1- “Si la guerre est horrible, la servitude est pire.”

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here