Guerre virtuelle à l’Adema

1

La bataille de la candidature et du leadership fait rage dans la famille des Abeilles. Et comme toujours les syndromes qui guettent le sommet apparaissent d’abord au pied de la Ruche. Une guerre virtuelle oppose ainsi les différents protagonistes qui se livrent à des invectives aussi innommables qu’anonymes sur les toiles. La stratégie consiste à se descendre mutuellement en passant par de fausses identités sur Facebook et autres, mais il reste que les militants arrivent toujours à attribuer des visages aux idées défendues et prises de position sur chaque sujet débattu, en fonction notamment de leur orientation en faveur de tel ou tel camp. On dénombre ainsi deux principales tendances : celle favorable au président sortant et une autre pour qui son maintien ou non à la tête du parti est un enjeu majeur pour les stratégies de la présidentielle à venir. La bourrasque a fait des ravages sans qu’on puisse déterminer à laquelle des tendances sa direction est favorable. Et pour cause, la situation demeure pour l’heure illisible avec un rendez-vous en passe d’être raté pour les différentes assises annoncées du parti de l’Abeille. Prévu pour ce mois de mars, tout indique un ajournement certain du congrès, à en juger par la cadence actuelle de renouvellement des structures.  Dans la plupart des sections du district et de capitales régionales, le processus n’a pas encore atteint l’étape des sous-sections même dans les zones relativement épargnées par l’insécurité. Il en est probablement de même pour le renouvellement des structures des mouvements affilés.

La Rédaction

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here