Modibo Sidibé : « Il faut radicalement changer de gouvernance… »

13

 Membre du mouvement du 5 juin-Rassemblement des forces patriotiques, qui appelle à la démission du Chef de l’Etat, l’ancien premier ministre , Modibo Sibibé, s’exprimant, exige ‘’un changement radical de gouvernance’’ et  prévient ‘’ rien ne leur découragera’’.

Dan cet entretien exclusif il revient sur certains faits saillants, Modibo Sidibé a, d’emblée, balayé d’un revers de mains les allégations  qui font état que c’était un échec de la classe politique aujourd’hui d’être obligée de s’atteler à un Imam pour se faire entendre.   «  Certes, la classe politique à ses difficultés.  Mais, nous sommes aujourd’hui dans un rassemblement de patriotes. Je ne vois pas de religieux comme vous dites. Il n’y a pas de citoyenneté religieuse, il n’y a qu’un citoyen.  Je n’ai pas entendu de réclamations qui soient  anti-républicaines ou qui soient anti démocratique par rapport à ce qui pourra advenir », rétorque –t-il aux détracteurs du M5-RFP.

Pour lui, contrairement à ce qui se raconte,  on entend dans ce rassemblements des patriotes la  colère des maliens qui ont souci de tout ce que  les populations vivent  au centre, au nord et partout ailleurs avec toutes ces âmes fauchées. Et  d’insister toujours sur cette question que les politiques ne se cachent pas derrière les religieux, car, a-t-il dit,  «  depuis 2013, nous sommes dans l’opposition et nous y sommes.  Nous avons toujours été convaincus que  la réussite de ce combat réside dans le  rassemblement des forces républicaines ».

Pour lui,  la composition mosaïque et cosmopolite du M5-RFP s’explique par le fait que toutes ces entités  qui y retrouvent ont un point fondamental commun.  A l’en croire, aujourd’hui ce point s’est cristallisé  autour de la situation du Mali, autour du fait que beaucoup sont venus à l’idée que le problème se trouve à la tête du pays et que c’est là qu’il faut trouver la solution. «  Ce n’est pas mosaïque, c’est peut-être un moment historique  que toutes les catégories sociales se retrouvent pour exprimer leur envie relative à un changement de gouvernance », ajoute  l’ancien premier ministre.

S’agissant de l’offre de sortie de crise  les contestataires proposent, Modibo Sidibé d’expliquer l’offre  que les FARE ont remis au Président de la République il y a un an. Pour une sortie de crise, faut-il le rappeler,  le  parti FARE   propose  un processus,   dans son projet de société Mali horizon 2030, qui démarre par une conférence des forces politiques et sociales   sous le l’égide du Président IBK assortie d’un diagnostic commun de la situation du pays,  l’organisation d’un dialogue  de refondation, un pacte de stabilité avec tout le monde sur la sécurité, la croissance et le développement, un gouvernement de mission  avec une extrême crédibilité pour ramener la confiance  et l’apaisement.  Laquelle, a-t-il poursuivi, va organiser un dialogue national endogène  qui va définir le type de démocratie, des institutions modernes… «  C’est ce que j’ai toujours dit : il faut mettre le pays en transition, il faut le refonder. Parce que les FARE ont cru que le choc que le pays a vécu l’a mis dans une situation critique comme si on était dans les années d’indépendances. Donc, il faut le refonder, le rebâtir et le transformer dans la durée… », insiste-t-il.

« Notre combat,  c’est le Mali »

Pour ce faire,  l’ancien premier ministre est paru avec un ton menaçant  prévenant les gouvernants à ces termes : « Le Mali ne se fracassera pas parce que nous sommes là… nous serons sur les remparts… »

A ses dire,  le combat  d’aujourd’hui voudrait qu’on instaure «  un changement  radical  de gouvernance, la réinstallation du pays dans une dynamique de changement pour qu’on arrête de penser qu’on va rester dans cette situation… ». Ajoutant  ceux-ci : « Nous ne laisserons personne dénaturer notre combat, …personne nous découragera dans notre combat par quelque épouvantail que ce soit, Notre combat c’est le Mali, c’est de faire que ce Mali de générations de patriotes soit reconstruit, soit là pour les générations qui viennent pour qu’elles aussi soient des générations de patriotes. »

Visiblement déterminé à  poursuivre ce combat entamé par le M5-RFP,  l’ancien premier ministre a été tranchant : « le Mali ne peut pas rester comme ça et ne peut être géré comme il a été géré jusqu’à la date d’aujourd’hui. Ce changement de gouvernance, ce choc de gouvernance  est absolument indispensable.  Remettre le pays dans une dynamique de progrès, c’est le combat.  Et ne vous en faites pas, car rien ne nous découragera… »

Siaka DIAMOUTENE/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

13 COMMENTAIRES

  1. CE MODIBO SIDIBE EST VRAIMENT DECEVANT ! QUE VEUT-IL ET QUE CHERCHE -T-IL ENCORE , ALORS QU’IL A GRAVI TOUS LES ECHELONS ET CONNU TOUS LES HONNEURS DANS NOTRE PAYS. SON ACCOINTANCE AVEC CE M5 DU CHAOS POUR LE MALI EST VRAIMENT DEGRADANT POUR CET HOMME QUE JE CROYAIS SERIEUX.

    • Mais Madou c’est parceque Modibo Sidibe est serieux qu’il est le M5 et tu dois faire de meme pour en finir avec la mediocrite de Boua le ventru IBK le Franco-Malien! Notre pays est en train de disparaitre et si tu aies le Mali viens avec nous le M5.

    • Madou, il veut être PMPP. C’est pourquoi il mène cette campagne insidieuse. C’est le monsieur qui croit que c’est lui le meilleur, c’est lui seul qui connait tout et qui vaut mieux que tout le monde. Or il a sa part de responsabilité dans ce que nous vivons comme insécurité, lui et son patron Att. C’est eux qui ont reçu les rebelles en provenance de Lybie avec tous les honneurs tandis que les nigériens désarmaienr les leurs. Je passe sur leurs sociétés écrans. Que Dieu nous protège.

  2. 🤣LES DEUX PROBLEMES DU MALI DEPUIS DES SIECLES SONT IMPOSES PAR L ISLAM ARABE EN TOUTE PREMIRE, PUIS LE COLONIALISME ET L IMPERIALISME FRANCAIS DEVENU OCCIDENTAL VENU SECONDER L ISLAM, LES DEUX CONCOURENT ET CONTRIBUENT A LA DESTRUCTION DE L HOMME NOIR🤣

    😎 RETENEZ BIEN LE MALI PARLE FRANCAIS A 5% MAXIMUM 8% DE SA POPULATION, DONC PAS FRANCOPHONE CE PAYS! POURQUOI SOMMES NOUS DANS UNE FRANCOPHONIE IMPERIALISTE ET COLONIALE? OUTIL PSYCHOLOGIQUE DEBILISANT, 8% DECIDENT POUR 92%, QUELS RESULTATS?

    😎 RETENEZ BIEN, LES FONDATEURS ET LES ANCETRES DES MALIENS N ETAIENT POINT DES MUSULMANS ET POURTANT ONT SU FAIRE LA PAIX ET LA PROSPERITE ECONOMIQUE CULTURELLE ET SOCIALE DE NOTRE NATION MALIENNE! …VOUS DITES LE MALI EST UNE TERRE DE L ISLAM? D OU SORT CETTE IDIOTIE REPETEE, ET MISE DANS LA BOUCHE DES MALIENS,…QUE VEUT DIRE ETRE MUSULMAN?…QUI EST MUSULMAN?…QUI DEFINI QUI EST MUSULMAN? QUELS SONT LES CRITERES POUR ETRE MUSULMAN?…POURQUOI, NOUS FAGELONS NOUS DES IDIOTIES IMPORTEES DE CHEZ LES ARABES QUI EUX MEMES NE SONT PAS MUSULMANS?…COMBIENS DE REPUBLIQUES ISLAMIQUES AVEZ VOUS EN ARABIE?….DES PAYS ARABES OUI IL YEN A, MAIS DES PAYS ISLAMIQUES, DES TERRES DE L ISLAM?…CE SONT DES TERRES COLONISEES PAR LES ARABES!
    LE MALI N EST PAS UNE TERRE DE L ISLAM, PERSONNE NE NOUS DIRA QU EST CE QUE ETRE MUSULMAN, QUELLE BASE POUR COMPTER LES MUSULMANS AU MALI, QUEL POURCENTAGE LES MUSULMANS FONT AU MALI…

    😂 TOUT COMME LE MALI N EST PAS FRANCOPHONE, LE MALI N EST PAS UNE TERRE DE L ISLAM, REVISITONS NOTRE ESSENCE NOTRE PASSE GLORIEUX AVANT L ISLAM ESCLAVAGISTE😂

  3. Très surpris d’attendre le mot patriote utilisé par Modibo Sidibé comme si c’est juste une parole le patriotisme est un acte . Et au jour d’aujourd’hui ça n’existe Pas au mali d’ailleurs ce pays na plus besoin de patriote , comment peut-on parler de patriotisme dans un pays ou le mérite n’est jamais récompensé . Après le régime moussa le mali na plus former des patriotes la preuve en n’est que dans le système éducatif la seule matière qui mettait l’accent sur le patriotisme à savoir l’éducation civique et morale à été bafouer par tout les régimes qui ont précédés Moussa Traoré. Modibo doit se voir dans ce cénacle il doit pas oublier qu’il fait parti des comptables de la situation . ON PEUT ACHETER UN DESIR MAIS PAS L’AMOUR

  4. Mais moi je me demande, être homme politique veut dire tu peur lhonnete, et la dignite, est ce que ce Mr Sidibe peut nous parler de gouvernance, tu as ete plusieurs fois Ministre et premier Ministre une fois, tu as fait quoi, c’est vous les acteurs de cette mauvaise Gouvernance qui ne date pas d’aujourdhui

  5. Tienkafo
    Il y a les DÉCLARATIONS politiques.
    Il y a aussi les ACTES politiques.
    Les DÉCLARATIONS politiques sont lancées dans le vide.
    Les ACTES politiques sont vécus par la population.
    L’HOMME POLITIQUE EST JUGÉ PAR SES ACTES.
    MODIBO SIDIBE A ADHÉRÉ À UN MOUVEMENT POPULAIRE DONT LES RELIGIEUX SONT MEMBRES FONDATEURS.
    Quel est L’ACTE anti républicain adopté par ce mouvement qui peut empêcher MODIBO SIDIBE et d’autres républicains de refuser d’adhérer au mouvement?
    IL EST PLUS RAISONNABLE DE CITER CES ACTES QUI CONTREDISENT LES PRINCIPES RÉPUBLICAINS DE MODIBO SIDIBE QUE DE PRENDRE EXEMPLE DES DÉCLARATIONS POLITIQUES DESTINÉES À SÉDUIRE L’ÉLECTORAT.
    Avant d’adhérer au M5-RFP, il y a un document que chaque membre adhérent signe.
    Le contenu de ce document va t’il à l’encontre des principes républicains?
    IL FAUT ÉLEVER LE NIVEAU DU DÉBAT, SI ON VEUT SAUVER CE PAYS.
    Dans ce pays, on sait qui est qui, qui a fait quoi pour le pays, qui joue à l’hypocrisie en traitant les autres de voleur au seul fait de participer au gouvernement.
    LA VÉRITÉ VA TRIOMPHER POUR RENDRE JUSTICE AUX NOBLES PERSONNES.
    MODIBO SIDIBE, sans doute, en fait partie.
    ON EST RESPONSABLE DE SON DÉPARTEMENT MINISTÉRIEL, PAS D’UNE PRÉSIDENCE DE LA RÉPUBLIQUE.
    On peut-être solidaire du bilan d’un président de la république sans être coupable des défaillances.
    Le président de la république est apprécié par ceux qui l’ont élu.
    Le ministre est apprécié par celui qui l’a nommé.
    Si MODIBO SIDIBE a été utilisé par deux présidents élus de façon presque continue, c’est sa compétence et son sens élevé de l’État qui l’a permis.
    Son travail de haute qualité a été apprécié et par ALPHA OUMAR KONARE et par ATT.
    Il est vilipendé quand on a constaté qu’il est taillé pour être président de la république.
    Ce n’est pas à MODIBO SIDIBE qu’on fait du mal, mais au Mali.
    QU’IL EST SI RARE, DANS CE PAYS, DE TROUVER DES CADRES QUI PENSENT AUX INTÉRÊTS SUPÉRIEURS DU MALI, QUE S’ATTAQUER À MODIBO SIDIBE, LE VILIPENDER POUR LE NUIRE POLITIQUEMENT, EST PRESQUE CRIMINEL TANT CE SONT DES MILLIERS DE MALIENS QUI VONT CONTINUER À SOUFFRIR DE L’ABSENCE D’UN CADRE VALEUREUX.
    Le M5-RFP n’est pas une structure chargée de conquérir le pouvoir, mais une structure destinée à permettre de refonder l’État du Mali.
    C’est après cette refondation que chaque parti politique concours aux suffrages des urnes.
    C’est là, chaque personnalité politique exprime ses IDÉES que la population doit apprécier.
    C’est là, qu’on peut accuser une accointance avec un religieux qui agit contre la forme laïque de l’État.
    MODIBO SIDIBE et autres qui sont vilipendés par les IBKISTES ont ils demandé le soutien des religieux pour accéder à la MAGISTRATURE SUPRÊME?
    Pourquoi ne sont-ils jamais soutenus par le CHÉRIF de NIORO et MAHMOUD DICKO?
    Les deux questions doivent être posées par toute personne raisonnable, s’il veut écarter les religieux de la scène politique.
    On se les pose, on ne supporte jamais IBK,on aurait évité de voter pour lui en 2013,si on se soucie de la laïcité de l’État du Mali.
    Le Mali ne souffre pas des hommes politiques malhonnêtes comme on a l’habitude de le dire, mais de l’inintelligible politique de ceux qui sont chargés d’éclairer la population.
    On passe son temps à dénigrer des hommes valeureux pour finir par favoriser l’élection des cadres politiques connus défaillants.
    OSER LUTTER,C’EST OSER VAINCRE!
    La lutte continue.

    • Mon frère point besoin de t’emporter. je n’ai jamais volé pour IBK, même avec les sirènes de faux religieux et la pression des militaires en 2013. Mais j’alerte encore. S’associer avec les religieux comme Dicko dont la position est connue sur la forme de l’état qu’il souhaite n’est pas à la hauteur d’un intellectuel que j’imaginais être Modibo Sidibé. Je pense vous vous trompez grandement quand vous dites qu’après la refondation de l’état les politiciens vont concourir aux suffrages du peuple. Avec les Dicko à la manette, quelle sera la forme de cet état? Quelle garantie avez-vous pour dire qu’ils vont réparer la chose et vous la laisser? IBK dit qu’on l’a triché en 2002. Je pense que même si c’était le cas ça été bien fait pour lui. Il y avait 22 candidats; seul IBK avait accepté les conditions posées par les islamistes. S’il l’a été triché, peut-être ceux qui l’ont fait voyais venir le danger que nous vivons aujourd’hui. Je suis simplement étonné que Modibo aussi aille dans le même sens. Il ne faut pas chercher le pouvoir par tous les moyens sinon il sera difficile de l’exercer. Si vous défendez Modibo vous devez lui dire la vérité.

  6. Il est difficile de ne voir de religieux. Le soucis que nous autres résulte des déclarations et des comportements antérieurs de Dicko et de Kaou Djim. Modibo peut-il dire qu’iln’a pas entendu Kaou Djim dire sur Africable “Votre démocratie”. Il a dit que eux les religieux veulent un rôle et qu’ ils savent très bien que les élites actuelles se nourrissent des impôts des musulmans. Cela veut dire que eux, étant les imams ce sont eux qui ont ont le droit à bouffer les impôts des musulmans. Peut-on être plus clair que cela? On n’a pas besoin d’être intellectuel pour comprendre la position de Dicko, aussi bien sur la démocratie mais aussi sur la guerre que les terroristes mènent au Nord et au centre du Mali. En refusant de condamner ces actes et en brandissant ses conséquences pour demander un changement de régime, Dicko ne peut parler plus clairement cela. Comment les choses doivent apparaître à Modibo pour qu’il les vois. Ce que Modibo fait est regrettable pour quelqu’un de son niveau d’instruction.

  7. Trop de bavardages. Tous des voleurs. Il faut laisser tous ces anciens politicards et technocrates spécialisés dans des détournements silencieux. Ils ont tous des milliards. La preuve c’est d’abord les campagnes pour l’élection présidentielle. Comment en tant que fonctionnaires ont-ils eu ces montants faramineux ?

    • Le pôle économique doit commencer ses interpellations par là. Tous ces anciens politicards, ministres, anciens machins milliardaires candidats, actionnaires et/ou proprios de sociétés écrans.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here