Partenariat entre ministère du développement rural et CICR: Signature du Protocole d’Accord

0

Dans le cadre du renforcement de leur partenariat, le ministère du Développement Rural et le Comité International de la Croix Rouge (CICR) ont signé le Samedi 23 Novembre dernier dans La salle de conférence du département rural un protocole d’accord.

Le partenariat entre le ministre du développement rural, et le CICR est à pied d’œuvre, selon le ministre Modibo Keita. Pour le renforcer, ces deux structures ont signé une base juridique leur permettant de se sentir engagés dans cette collaboration jugée utile en milieu rural.

La cérémonie était présidée par le ministre du Développement Rural M. Modibo KEITA, en présence de M. Youba BA, ministre délégué auprès du ministre du Développement Rural, chargé de l’Elevage et de la Pêche, du Chef de la délégation du CICR M. Antoine le GRAND, du secrétaire général du département et de plusieurs cadres dont des directeurs de services centraux et de plusieurs invités.

Parlant de la nécessité de ce partenariat, le ministre du Développement Rural Modibo Koné a rappelé que le CICR soutient depuis 2011 la campagne de vaccination du cheptel contre certaines pathologies animales comme la péripneumonie contagieuse bovine, la peste des petits ruminants, la dermatose nodulaire contagieuse bovine et le charbon bactéridien et l’aménagement, la réhabilitation des infrastructures d’élevage et de pêche, et l’hydraulique pastorale.

Au nombre des interventions faites par le CICR durant la campagne (2021-2022), le Ministre Modibo KEITA a cité, entre autres, 15 parcs de vaccination ; 925 581 animaux vaccinés contre la Péripneumonie Bovine (PPCB) sur une prévision de 1 million de têtes et 2 786 147 contre la Peste des petits ruminants (PPR) sur une prévision de 3 millions.

Pour le ministre ces appuis ont permis d’améliorer le taux de couverture vaccinale contre les principales maladies ciblées et ont contribué à baisser le nombre de foyers de ces maladies. Et de poursuivre « dans le cadre de l’appui aux agro-pasteurs, plus de 2000 tonnes d’aliment bétail ont été distribués au profit de plus de 10 000 ménages, 10 ménages pour la production de fourrage vert hydraulique et 12 points d’eau pastoraux ont été réalisés » s’est-il félicité.

Le Chef du département a, au nom des plus hautes autorités du Mali et à son nom propre, remercié le CICR.

Le chef de la délégation du CICR M. Antoine LE GRAND, de son côté, s’est aussi réjoui de la signature de ce Protocole d’Accord entre le MDR et CICR pour la campagne de vaccination gratuite des petits et gros ruminants au Mali pour la saison 2022 et celles de 2023 et 2024 à venir.

Il a souligné que le CICR est présent au Mali au côté des populations affectées par le conflit depuis plus de 30 ans. Puis d’ajouter « depuis 1991 on travaille de façon très étroite avec les autorités selon nos principes de neutralité, d’indépendance et de partialité ».

Le chef de la délégation du CICR au Mali a, par ailleurs, rappelé que le CICR vient en aide aux populations affectées par le conflit surtout dans le centre et dans le Nord du pays, dans les domaines de la santé, de l’eau, du rétablissement de l’aide familiale, de la protection, mais aussi dans le domaine de la sécurité alimentaire. « Et dans ce domaine, nous intervenons à la fois dans l’urgence, notamment pour pouvoir assister les personnes déplacées » a- t-il précisé.

Pour le chef de la délégation du CICR plusieurs réalisations ont été effectuées au nombre desquelles l’assistance de plus de 150 000 personnes en 2022 ; mais aussi dans le domaine de la résilience et du renforcement des moyens de production. « Le CICR a assisté en 2022 près de 622 000 personnes dans ce sens » a- t – indiqué.

Particulièrement dans le domaine de la santé animale, le CICR a des programmes qui contribuent au renforcement des moyens d’existence des éleveurs à travers la vaccination, à travers la réalisation des parcs vaccinaux, des puits pastoraux, en distribuant de l’aliment bétail aux éleveurs pendant la soudure pastorale. Nous avons aussi formé d’auxiliaires vétérinaires, près d’une centaine en 2022.

Pendant la campagne vaccinale 2021-2022, nous avons réussi à toucher près de 3 millions 900 mille têtes de petits et gros ruminants à travers différents vaccins qui ont été administrés pour renforcer la santé de ces animaux et renforcer les moyens de production de ces éleveurs dans les zones conflictuelles qui sont les plus vulnérables.

C’est en ces termes que le Chef de la délégation du CICR au Mali a conclu son intervention : « c’est avec un grand plaisir que nous renouvelons notre partenariat avec le ministère, avec les services de vaccination, avec les associations d’éleveurs et également les mandataires privés qui contribuent à ce programme. Il a également remercié le ministre et ses collaborateurs pour ce partenariat solide, au profit de ces éleveurs les plus affectés par le conflit, mais aussi le changement climatique.

Le Protocole d’Accord a été respectivement signé au compte du MDR par le ministre du Développement Rural, M. Modibo KEITA, et au compte du CICIR par le Chef de la délégation M. Antoine LE GRAND.

Adama B. Konaté

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here