Pour la réussite des réformes constitutionnelles : Ce qui facilite la tâche au ministre Amadou Thiam

1

En phase avec les acteurs politiques et ceux de la société civile, Amadou Thiam saurait être à hauteur de confiance pour conduire le vaste projet de reformes institutionnelles dont il a la charge.

Après  sa nomination en qualité de ministre, Amadou Thiam est conscient de l’immensité du défit qui l’attend. «Je mesure donc, l’ampleur et la portée de la mission à moi  confiée, qui nécessite une bonne collecte d’idées et une unité d’actions, dans un contexte sociopolitique et économique marqué par une crise très complexe et multidimensionnelle », a-t-il lancé, non sans demander le soutien de tous pour contribuer au renforcement des institutions démocratiques de notre pays.

Sitôt nommé ministre, l’ex député de la Commune V du district de Bamako a bénéficié d’une large adhésion au sein de la classe politique et la société civile. « Amadou Thiam. Dieu ne dort pas mon ami », a écrit la présidente de la coalition ‘’Défendons le Mali’’, Sidibé Fatoumata Sacko dit Djné en guise de félicitations. A sa suite, le président d’une faitière qui soutient IBK, Youssouf Guindo a commenté la nomination de M. Thiam. « M. Amadou Thiam, 34 ans, député a l’Assemblée Nationale, réformateur avisé du parti politique ADP-Maliba, nommé ministre chargé des réformes institutionnelles et des relations avec la société civile. Bon vent M. le ministre », a-t-il déclaré.

Dans son émission, le célèbre chroniqueur et activiste, Mohamed  Youssouf Bathily dit Ras Bath  a analysé la composition du gouvernement. En particulier, Ras Bath a fait cas des atouts dont dispose le ministre chargé des Réformes institutionnelles et des Relations avec la Société civile, Amadou Thiam.

Le célèbre chroniqueur et activiste, Mohamed Youssouf  Bathily dit Ras Bath fera remarquer que le ministre AmadouThiam constitue un espoir dans le gouvernement. L’annonce de la mise en place d’une nouvelle commission pour la reforme par IBK et le fait que l’ensemble des acteurs politiques sont d’accord pour un dialogue national, constituent sans doute des facteurs qui militent en faveur de M. Thiam.

Selon  Ras Bath, l’autre atout de taille dont dispose le ministre Thiam est que Soumaïla Cissé, Housseini Amion Guindo,  Modibo Sidibé, Tiébilé, CDR, entre autres veulent de reformes.

Suivant les propos du chroniqueur, lors du dialogue national qui sera organisé sur les reformes, la parole sera donnée à toutes les couches.  Et de laisser entendre que le ministre Amadou Thiam a le sens du dialogue et est en mesure de prêter attention aux légitimes aspirations des populations.

En somme, la voie est dégagée et un large consensus se dégage en faveur d’une reforme constitutionnelle inclusive bénéficiant  d’une large adhésion.

La Rédaction

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

1 commentaire

  1. Les maliens n’aiment pas les traites meme lorsque tu trahit un traite. Thiam ne va reussir papaga que Dieu nos donne lomngue vie il sortira par la petite porte

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here