Présidentielle 2023 : Les ambitions de Cheick Modibo Diarra dans les placards

5

Avec 236 025 voix obtenues soit 7,39% et un honorable rang de 4e sur 24 candidats à l’issue du 1er tour de l’élection présidentielle de 2018, le navigateur interplanétaire Cheick Modibo Diarra s’est royalement invité dans le débat politique en s’ouvrant un boulevard pour la prochaine présidentielle. Malheureusement, les actes qu’il pose dans le cadre de la gestion de son Parti après élection, contraste avec ce résultat prometteur.

Les passages de l’astrophysicien Cheick Modibo Diarra à la NASA ont permis à l’Afrique pour la 1ére fois de l’histoire, de voir un de ses fils siéger à ce niveau. Ce qui séduira le milliardaire américain Bill Gates qui finira par le nommer directeur de Microsoft Afrique. Son amour pour son pays l’amène à occuper, après les malheureux évènements de 2012, le poste de Premier ministre plein pouvoir, poste qu’il lâchera de façon ridicule (sous la pression de la junte militaire qui faisait office de chien de garde de la transition). Les résultats du passage à la primature de l’enfant de Ségou lui ont attiré une chaine de sympathie. C’est pourquoi, il ambitionna de prendre les rênes du pays en se portant candidat à l’élection présidentielle de 2018 d’ailleurs largement gagnée par le candidat- président IBK. Ce qui a le plus retenu l’attention des observateurs dans cette élection, c’est le score du candidat Cheick Modibo Diarra. Pour sa toute 1ére participation à cette élection, il a bousculé la vieille garde de la politique malienne. Et les débats se sont ouverts quant à la chance du navigateur interplanétaire d’accéder au trône en 2023. Pour certains, il avait les chances de capitaliser cette ascension. Mais hélas pour l’astrophysicien, auteur d’une pluie de maladresses. D’abord, quand il s’est agit au second tour de l’élection présidentielle de donner des consignes de votes à ses partisans entre IBK et Soumaila Cissé, le candidat CMD a affirmé ne pas se reconnaitre dans aucun de ses candidats finalistes, par conséquent donna libre choix à ses partisans. Malencontreusement, dans un vocal qui a fuité, C heick Modibo Diarra a pris fait et cause pour IBK et disait au président du RPM Boukari TRETA qu’il a même pris des dispositions financières à cet effet. Quelques temps après les élections, comme par magie, CMD disparaissait des radars politiques. Aussi, à la veille de l’ouverture de la campagne pour les législatives, on constate que l’astrophysicien n’est pas candidat. Aussi, son parti le RpDM (Rassemblement pour le Développement du Mali) n’ambitionne pas d’avoir la majorité à l’Assemblée Nationale et pour cause : Dans les 55 circonscriptions électorales, les RpDMistes ne sont candidats que dans 20 circonscriptions. Il s’agit des Communes I, II, IV et V à Bamako. La circonscription de Kati dans la région de Koulikoro. Dans la capitale du Kénédougou, ils sont candidats à Kolondieba, Yanfolila, Yorosso et Sikasso. Dans la capitale des balanzans, les RpDMistes sont à Baraoueli, Macina, Tominian et Ségou. Dans la région de Mopti, ils sont candidats à Bandiagara, Bankass et Koro et enfin dans la région de Gao, ils ne sont qu’à Gao ville seulement. A Tombouctou et Kidal, c’est le silence radio.

En devenant majoritaire à l’Assemblée Nationale, le RpDM allait s’implanter progressivement sur toute l’étendue du territoire national et offrir en même temps des réelles chances à leur champion pour la présidentielle à venir. Au vu de la multiplication de ces différentes maladresses politiques, on peut conclure que l’ancien Premier ministre plein pouvoir de la transition travaille (sciemment ou inconsciemment) à mettre ses ambitions présidentielles dans les placards. Lui et ses partisans doivent comprendre que personne ne pourra prendre le pouvoir par accident. Il est donc temps pour eux de se ressaisir et de travailler davantage. Ne dit-on pas que qui veut aller loin, ménage sa monture ?

Oumar Baba TRAORE

 

Commentaires via Facebook :

5 COMMENTAIRES

  1. Modibo Diarra est un enfant de Nioro du Sahel et pas de Segou. Comme Premier Ministre Modibo n’a pas impressionne et n’a pas pu marquer l’histoire du Mali en un moment crucial!

    • C EST INTRIGANT, JE SUIS PASSE PAR NIORO,UNE LARBINERIE A CIEL OUVERT,LE SHERIF Y A FABRIQUE DES NEGRES BAMBARA ET AUTRES, SUREMENT (GARIBOU), SCOLARISES ICI ET LA, MAIS ONT PASSE LA MOITIEE DE LEURS VIES DANS LES BLONW DU CHERIF A BOUFFER LES MIETTES ET LUI DOIVENT LA VIE ET LA MORT!

      DES ARRIVARDS IMPITOYABLES CES NIORORIENS DU CHERIF MBOUILLIE, J Y AI RENCONTRE UN HOMME QUI ETAIT RICHE ET QUE SA FAMILLE A MIS DANS UNE SITUATION SI INDIGNE, INIMAGINABLE, ET SES PETITES SOEURS, PARTICULIEREMENT TRUANDE A BAMAKO, A FAIT DIRE A TOUTE LA FAMILLE, QUE LE FRERE EN QUESTION EST UN MALAD MENTAL!

      QUAND J AI APPROCHE L HOMME EN QUESTION, J AI DECOUVERT TOUT LE CONTRAIRE, ET SURTOUT LA FOURBERIE UTILISEE POUR L ISOLER DU MONDE! VIVANT DANS LE VESTIBULE FAMILIAL! NIORO C EST L ENFER DU CHERIF MBOUILLE, VOILA LES MUSULMANS VEULENT BAFOUILLER LES DIGNITES!

      LE MALI ENTIER SERA NIORO OU N IMPORTE QUELLE VILLE ISLAMO-FEODALE BARBARE, ESCLAVAGISEE, MEURTRIE!

      J AI VU CMD AVEC UN AUTRE OEIL, JE METTAIS MON ESPOIR SUR LUI, JE COMPRENDS MAINTENANT QUE CE MEC NE VEUX QU ETRE PRESIDENT.

      LES LARBINS ET LES TITRES! LES NEGRES ET LA MEDAIL (METAL)!

  2. NOUS EN AVONS MARRE DES HEBETES DE NIORO! DES DIARRA ET COULIBALY OU TRAORE DE NIORO, CA SENT LES LARBINS DU CHERIF DE NIORO, QUELQUE SOIT LE NIVEAU DE SCIENCE UNIVERSELLE, LA BASE EST FAUSSE PAR DES RECITATIONS A DEVENIR DINGUES!

    CHEICK MODIBO DIARRA A MONTRE QU IL N EST INTERESSE QU A DEVENIR PRESIDENT! IL N A PAS FAIT DE POLITIQUE TOUT CE TEMPS! QU IL S ECARTE SINON SON MENTOR SPIRITUEL SANGSUE SPIRITUELLE TRAFIQUANT TRANSFRONTALIER VAS SE BRANCHER SUR LUI, AUCUN NIORONIEN NE DOIT DEVENIR PRESIDENT TANT QUE CE CHERIF EN VIE A NIORO!

  3. OUMAR BABA TRAORÉ se baser sur les résultats des élections présidentielles passées pour juger un candidat, c’est être sûr de faire une mauvaise analyse de la force des candidats.
    IBK A DISTRIBUÉ DES POINTS.
    On ne peut briller dans une élection présidentielle quand on a pas des structures politiques sur toute étendue du territoire ou être soutenu par un rassemblement de partis qui sont installés sur toute l’étendue du territoire.
    CHEICK MODIBO DIARRA A TROP COMPTÉ SUR SUR SON AURA ALORS QU’ELLE SEULE NE SUFFIT PAS.
    Il faut rappeler que TIEOULE KONATE a fait ce constat en 1992.
    C’est quand il était entrain de faire le maillage du territoire pour les élections présidentielles de 1997 qu’il a perdu la vie dans un accident de circulation.
    CHEICK MODIBO DIARRA n’est pas un homme politique,mais un OVNI POLITIQUE.
    Ils sont nombreux sur la scène politique car pensant que leur aura seule suffit à remporter les élections présidentielles.
    Il n’a jamais été un favori des élections présidentielles, mais une personnalité publique avérée
    OSER LUTTER,C’EST OSER VAINCRE!
    La lutte continue.

  4. “…Présidentielle 2023 : Les ambitions de Cheick Modibo Diarra dans les placards…” PAS ETONNANT! MEME EN LIBERTE “PROVISOIRE”, LE GUENON SANOGO LUI FAIT PEUR….

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here