Quand les Africains s’emparent de la polémique entre Rome et Paris sur le franc CFA

6
Le franc CFA a été créé en 1945 et concerne quinze pays africains.
Le franc CFA a été créé en 1945 et concerne quinze pays africains. © Getty Images/Bloomberg / Contributeur

Luigi di Maio, vice-président du Conseil italien a appelé l’Union européenne à imposer des sanctions à la France pour sa politique en Afrique, accusant celle-ci de manipuler et de contrôler les économies des pays qui utilisent le franc CFA. Il n’en fallait pas plus pour relancer le débat en Afrique autour de cette monnaie.

Dimanche 20 janvier, Luigi di Maio a appelé l’Union européenne (UE) à imposer des sanctions à la France pour sa politique en Afrique. Le vice-président du Conseil italien a déclaré que la France n’avait «jamais cessé de coloniser des dizaines d’États africains». Les propos de M. Di Maio sont intervenus au moment où l’Onu a déclaré que deux embarcations d’environ 170 migrants étaient clairement menacées de naufrage en méditerranée.

«L’UE devrait imposer des sanctions à la France et à tous les pays comme la France qui appauvrissent l’Afrique et obligent ces gens à partir, parce que les Africains devraient être en Afrique et non au fond de la Méditerranée», a déclaré Luigi di Maio.

Le 21 janvier, le leader du Mouvement des cinq étoiles et ministre du Travail et de l’Économie a de plus accusé la France de manipuler et de contrôler les économies des pays africains qui utilisent le franc CFA.

«La France est l’un de ces pays qui, en émettant une monnaie pour 14 pays africains, empêche leur développement économique et contribue au fait que les réfugiés partent et meurent ensuite en mer ou arrivent sur nos côtes.»

Selon le dirigeant du Mouvement 5 étoiles, c’est en «appauvrissant» des pays toujours colonisés que la France empêcherait les Africains de s’épanouir dans leurs propres pays, les condamnant ainsi au funeste destin de migrants.

Ces déclarations sur le franc CFA, cette monnaie datant de l’époque coloniale et garantie par le Trésor français, ne sont pas passées inaperçues sur la Toile africaine et dans l’opinion. Elles ont provoqué une vague de réactions vigoureuses chez plusieurs observateurs qui pensent que les États africains devraient sauter sur l’occasion pour arracher leur indépendance, en sortant du franc CFA.

«Cette prise de conscience des hommes politiques européens nous réconforte dans la mesure où l’on se rend compte que le message des panafricanistes passe auprès d’eux», se réjouit Pierre Claver Nkodo, journaliste camerounais dans les colonnes du site d’information Camer.be.

Avant de préciser:

«Nous espérons qu’il y aura un effet boule de neige au sein de l’Union européenne. La France profite de la pratique de la langue française pour abrutir la population africaine et continuer à nous appauvrir. La France, c’est la puissance colonisatrice qui continue à aller en Afrique pour jouer dans la cour des grands. Il y a eu des puissances comme le Portugal, la Grande-Bretagne… mais elles ont quitté l’Afrique», poursuit le journaliste.

Un sentiment de plus en plus partagé dans l’opinion.

«C’est malsain de s’ingérer, de se servir à gogo dans les affaires internes de 14 pays de tout un continent, sans que cela ne gêne personne. Dois-je rappeler que Paris contrôle l’économie de ces États de l’Afrique subsaharienne? Le plus intriguant, c’est qu’elle bombe le torse au niveau international. Elle se vante d’avoir pris tout un continent en otage. Cette situation a un impact négatif sur la marche du monde. L’immigration clandestine en Europe en est une preuve palpable», s’indigne Didier Ndengue, blogueur camerounais.

Dans une tribune libre publiée sur JeuneAfrique.com, au lendemain des déclarations de Luigi di Maio, l’essayiste camerounais Yann Gwet déclare:

«La mobilisation anti-franc CFA est en effet un des développements les plus positifs en Afrique ces dernières années. Mais il y a tout lieu de penser qu’elle est loin de son niveau optimal. L’ignorance domine encore.»

Il conclut son analyse en indiquant que:

«Sortir du franc CFA exigera au préalable de remettre l’enjeu de la souveraineté au cœur du débat monétaire africain. Cela permettra de repolitiser la question monétaire, et d’emprunter les chemins fertiles tracés par nos leaders d’antan.»

Le franc CFA est né le 26 décembre 1945, jour où la France ratifie les accords de Bretton Woods et procède à sa première déclaration de parité au Fonds monétaire international (FMI). Il signifie alors «franc des colonies françaises d’Afrique». Il prendra par la suite la dénomination de «franc de la communauté financière africaine» pour les États membres de l’Union Monétaire ouest africaine (UMOA), et «franc de la coopération financière en Afrique centrale» pour les pays membres de l’Union Monétaire de l’Afrique centrale (UMAC).En Afrique, les «zones franc» constituent des espaces monétaires et économiques. Ces ensembles, formés d’États et de territoires, sont issus de l’évolution et des transformations de l’ancien empire colonial français et d’États qui n’étaient pas des colonies françaises, comme le Cameroun et le Togo, la Guinée équatoriale et la Guinée-Bissau. Aujourd’hui, une polémique s’est installée sur la pertinence du maintien de cette monnaie. De nombreuses voix estiment qu’il s’agit d’une relique coloniale qui plombe les économies africaines.

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

6 COMMENTAIRES

  1. N’est pas de ca que je parlais tout le temps ici sur ces sites et qu’on me bloque a tout moment pour ne pas informer les Maliens/Maliennes de la violence et l’injustice des francais imperialistes en Afrique. Un pays qui vit et rayonne grace a la misere des Africains/Africaines. A chaque fois qu’un pays parlant francais essaye d’echapper a la france, elle invente des coups d’etat, des conflits, des assassinats et meme des virus pour intervenir dans ces pays avec leur armee imperialistes, les hommes d’affairs qui ne sont que des espions de la france en Afrique. N’est ce pas ces memes hommes d’affairs francais qui sont installes en Afrique qui informent la france violente les tractations qui se passent entre les etats Africains et d’autres pays a travers leurs connections dans ces pays Africains. Je l’ai dit et je le redit que la rebellion au Mali est une fabrication de la france pour empecher le Mali de vendre ses ressources non exploite aux pays les plus offrants comme la Chine. Le terrorisme qui ne dit pas son nom au Mali va aussi dans ce sens au Mali qui n’est qu’une autre fourberie de lafrance d’avoir une main mise sur le Mali raison pour laquelle elle a d’abord insiste a signer la presence de sa base imperialiste au Mali tout en interdisant le Nord du Mali aux Maliens/Maliennes. Tout le monde sait aujourd’hui que la presence de la france dans le Nord du Mali n’a fait qu’aggraver la situation dans cette zone et pire, la violence est aujourd’hui dans le centre du Mali. Malgre la presence des Nations Unies au Mali avec des milliers de soldats dont personne au Mali ne connait leur mission si ce n’est d’accompagner la france a diviser le Mali en morceaux et prendre les ressources sans probleme. La france est ce seul pays Europeen compose de pareuseux et a cour d’imagination qui n’arrivent meme pas a se defaire de la violence et de sa methode millienaire, je veux dire d’oppression des Africains/Africaines pour rayonner dans ce monde. La france de nos jour ne vit que de la propagande d’une puissance mondiale alors qu’elle n’a meme pas les moyens de sa politique. Il est temps que les Africains/Africaines se ressaisisent et de se lever contre la violence de la france contre leur pays et leur leaders. Je veux dire les presidents. Je l’ai dit ici que la tache des presidents Africains est tres difficile car ils sont les pression et manipulation des pays comme la france. La france controle tout dans les pays qui parlent sa langue qui va de la politique, l’economie, l’education, les ressources jusqu’aux terre fertiles pour cultiver des produits industriels au profit des produits vivriers.

  2. comrades communique from Julu Mandingo to Jul Ubuntu, Christian Ubuntu plus Muslim Ubuntu. How much wealth value in dollars would it take to create west African currency free of France? West Africa should demand trade payment in Euros. That would solve problem on level easily comprehended by all.
    Very much sincere,
    Henry Author(people of books) Price aka Obediah Ubuntu IL-Khan aka Kankan aka Gue.

    translationbuddy.com

    P.S.
    This subject is matter we constantly wrote about during Mali 2018 presidential election. I deeply dislike we were correct. It hurt to see such incompetence from Old Men in leadership in Ubuntu Africa. If they all died today of course of natural cause we would not miss them tomorrow in fact we would be better off.

  3. “La France profite de la pratique de la langue française pour abrutir la population africaine et continuer à nous appauvrir” J’ajoute, avec le consentiment du peuple et de ses dirigeants.

    • Tu as absolument raison: notre humiliation, soumission, esclavage, cette honte , cette disgrace qu’est le franc des colonies franSSaises d’afrique est la seule faute de nos dirigeants minables!!!
      Nos sous dirigeants minables sont des esclaves en cravattes avec des diamants, de l’or, du pétrol, de l’uranium, des terres cultivables, une jeunesse radieuse et travailleuse … mais il n’en font rien, ils aiment jsute se coller au bo da blenin des toubaboudens !

      la franSSafric est une malédiction !!!

  4. comrades communique from julu Mandingo to Julu Ubuntu, Christian Ubuntu plus Muslim Ubuntu. It sickens me to read of spinelessness of Ubuntu West African leadership. Needless to acknowledge but I will these leaders are spineless Old Men some having died but did not or will not hesitate to oppress their people by way of violence. They are nothing but modern day slave overseers. This currency mess by leaders of courage would have been resolved by those West African nations adopting Euro or printing their own currency pegged to equitable world market. Instead Ubuntu West African leaders of past plus presence show their niggardly side as if it will not be perceived for what it is. That is stupid plus world do not give stupid break as France have been richly rewarded for doing. France have not given West African nations including Mali a damn thing that they did not pay for many times over. Where do this foolishness stop. Nigeria have on multiple occasions presented plan to print exclusive West African currency with it duly pegged to world market but, France boot lickers among us who so willingly kill innocent especially journalists reject that idea being France do not allow them to take any actions that not kissing France ass. Once again it is Old Men in leadership who make these decisions. Once again these Old Men prove as Europeans of Italy acknowledge by worldly revealing this abuse that Africa is no place for Old Men to lead. Truth being Ubuntu Old Men of leadership incompetence is to degree their minds must be filled with feces.
    It is time to get things right even if we must treat Old Men to violent In Kind treatment they inflict on innocent Ubuntu in order to demonstrate to France they are obedient boot lickers.
    Italy is being forthcoming in clearest of ways thereto acknowledging Ubuntu migrants are about to drown by tens of hundreds in Mediterranean Sea due to lack of assistance. I guarantee you this will not set well thus, Old Men of leadership will become In Kind targets like not ever before. This mess need to be cleaned up NOW!
    This is call of Europe telling Ubuntu that no one will save Ubuntu but Ubuntu plus to follow Ubuntu Old Men is to surely get led to Ubuntu genocide within twenty years. Likely those Old Men will be dead of natural cause in twenty years. I will be home in year twenty twenty unto then In Kind treatment of government in every way is your greatest tool.
    Very much sincere,
    Henry Author(people of books) Price Jr. aka Obediah Ubuntu IL-Khan aka Kankan aka Gue.

    translationbuddy.com

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here