RPM : la sortie ratée d’Abdramane Sylla

7
Ministre des Maliens de l’Extérieur, Dr Abdramane Sylla
Ministre des Maliens de l’Extérieur, Dr Abdramane Sylla

Le Secrétaire aux relations extérieures du RPM et non moins ministre en charge des Maliens de l’extérieur a fait une sortie médiatique, suite au limogeage de Bocari Treta du gouvernement, via un communiqué du parti dans lequel on encense le déchu pour « les bons et loyaux services rendus à la nation ». Sans mot dire sur le Président et son Premier ministre. En réalité, c’était un mauvais communiqué, qui relève du politiquement incorrect.

Depuis, des voix s’élèvent pour jouer à l’apaisement, à l’entente et pour faire comprendre aux militants qu’il n’y a aucune bagarre entre IBK et le parti. De plus, Treta, lui-même, dédramatise la situation et laisse entendre qu’il était en mission et que celle-ci est terminée. C’est ce moment là que le très maladroit, Abdramane Sylla, peu conseillé, choisit de mettre de l’huile sur le feu en déclarant : « Le communiqué diffusé au nom du Bureau Politique National (BPN) n’engage que ses auteurs et mérite d’être sanctionné. Un autre communiqué viendra qui exprimera le soutien clair de l’exécutif du parti au Président de la République et au Premier ministre ».

Abdramane Sylla se positionne en bagarreur, donne l’impression d’être en mission, j’allais dire d’être manipulé par IBK ou le PM, alors qu’il intervient, en réalité, pour sa survie au gouvernement. Son attitude est préjudiciable à la quête de l’unité pour laquelle Mamadou Diarrassouba, Timbiné du groupe parlement et d’autres se démènent comme de beaux diables. Il aurait pu se taire et conduire le débat à l’interne. Il s’érige comme le grand manitou du parti pendant qu’il est confronté à des problèmes, à la base, qu’il a oubliée depuis son accession au gouvernement. Non, Abdramane Sylla ne peut sanctionner  personne. Il n’a pas ce poids politique. Il n’a pas non plus d’arguments pour convaincre. Si sanction, il y a, c’est lui qui doit les subir pour avoir mis sur la place publique des problèmes internes aux partis. Les grands militants ne font jamais ça. Ils se battent, d’abord, à l’interne pour tenter de convaincre, de dissuader et de proposer. Mais Sylla se répand dans la presse pour traiter, au passage, d’irresponsable le porte-parole du RPM, Boulkassoum Haïdara, parce que, selon lui, ce dernier a signé le communiqué sans le lire. Ça ne se dit pas ! Même si par extraordinaire, c’était le cas. C’est du politiquement incorrect.

A suivre.

Chahana Takiou

PARTAGER

7 COMMENTAIRES

  1. Toi Chahana Takiou, qui se dit journaliste, une querelle entre memebres d’un parti politiques, qu’est ce que tu as a voir ladedans? ❓ ❓ ❓ ❓ ❓ ❓ ❓ ❓ ❓ Vos pareils la avec Sorri de potti potti, il serait judicieux de replacer la plume dans ‘encrier et d’aller prendre les cates et consignes du parti.

  2. Et tu confirmes là que vous êtes issu d’un clan, ha comme si le déshonneur ne tue plus!!!

  3. Les corrompus comme docteur Treta le frelaté doit être chassé du gouvernement et sanctionné À la prochaine congrès du parti

  4. Voilà bien dit monsieur le journaliste. En lisant cette déclaration de Sylla dans la presse je tombais sur ma tête. un purproduit de Treta qui la façonné depuis Moscou le protège comme une poule et son poussin. il n’avait pas besoin de cette communication pour sauvegarder sa petite placeque Treta à négocié pour lui. Mais SYLLA du lycée Badala àce jour n’est pas reconnaissant et ne le sera jamais . Predatel

  5. C’est qui ont signé le communiquer le communiquer n’engage que ses auteurs et que les putschistes sera mater boulkhassom haidara À presente ses excuses et on attend l’excuse de la part de Treta le frelaté

  6. Petit mercenaire. Tu a pris combien avec le clan Treta pour attaquer Sylla. Tu est prêt à défendre même des démons, pourvu que tu gagnes ta part. Honte à toi Chakana.

Comments are closed.