Tiéman Hubert Coulibaly : «Je me prépare à l’élection présidentielle»

5

Le président de l’Union pour la démocratie et le développement (UDD) a affiché clairement, samedi dernier, son intention de se porter candidat à l’élection présidentielle de 2022. Tiéman Hubert Coulibaly est d’autant plus fondé de se «positionner sur la ligne de départ pour Koulouba» qu’il entend apporter sa contribution à la construction d’un «Mali moderne, d’un Mali de sa vision». Le leader politique a rendu publique sa «profession de foi» lors de la présentation des vœux de son parti à la presse dans un hôtel de la place.

Dans son exposé, le président de l’UDD a fait le tour d’horizon de la situation sociopolitique de notre pays, marquée par l’ouverture d’une transition, troisième du genre. Alors que dans les années 91 déjà, selon Tiéman Hubert Coulibaly, après la conférence nationale, tous les acteurs politiques maliens promettaient qu’il n’y aurait plus jamais de rupture de l’ordre constitutionnel dans notre pays. Toute chose qui a été démentie «par les événements de 2012 et plus tard de l’année dernière».

Ce qui explique que notre démocratie est fragile et qu’il faudrait analyser «froidement» pour comprendre les raisons de ces crises afin d’aller de l’avant, a-t-il avancé. «Cela est une tâche de notre génération», a estimé l’ancien ministre. Tiéman Hubert Coulibaly a, à ce propos, réaffirmé le soutien de sa formation aux autorités de la Transition afin que leur tâche soit accomplie de la plus belle manière dans le respect de certains principes de notre société, notamment la courtoisie, la concertation et l’inclusion.

…….LIRE LA SUITE SUR https://www.lessormali.com/

Commentaires via Facebook :

5 COMMENTAIRES

  1. Il est temps qu’il y ait dans la CEDEAO.dans l’Union Africaine toute entiere des grands leaders qui s’accordent sur la strategie de developpement de ce Continent Africain qui va toujours a la derive.Quelle strategie poursuivre au niveau des pays membres dont la plupart sont des micro economies,quelle stratergie poursuivre en unison au niveau des Communautes econmomiques regionales pour arc-bouter et propulser les economies nationales :construction des infrastructures cohesives,reseaux de chemin de fer regional ,continental,grands barrages hydroelectriques ,des industries intermediaires fournissant des imputs aux industries manufacturieres nationales,rationalisation et harmonisation des activites econpomiques des economiques nationales d’abord et des Communautes Regionales ensuite pour eriger.avec le Professeur Onitri du Nigeria,et Mocthar Diouf du Senagal et en collaboration avec les Secretaires Generaux de la CEDEAO,de la CEEAC.de la SADEC et de la COMESA de BAX NOVEMTE,nous avons elabore les plans des cinq CERs a un cout de 50 millions de dfollars Americains finances par le PNUD .Puis ce fut le grand silence .Et puis ,la fameuse zone de libre Echange.

  2. VRAIEMENT TIEMAN PEUT CONTINUER DE REVER APRES AVOIR PILLE LES DENIERS PUBLICS SOUS DINCOUNDA ET IBK IL DOII AVOIR DE QUOI CORROMPRE ENCORE DES PAUVRES DIABLES POUR OBTENIR LEURS VOTES MAIS ON VERRA BIEN

  3. Vous avez apporté quoi pour le mali qui va motivé le malien de vote pour vous le mali a est démoli devant vous vous avez fait quoi rien set fois la le malien ne vous l’aisera plus détruire notre mali on va tous vous chasse

  4. Tieman Hubert peut continuer à se leurrer et c’est son droit mais, penser être un jour le président du Mali c’est se leurrer davantage. Faire une analyse “froide” comme il l’a si bien dit relève du domaine de l’utopie à mon avis car il fait partie de cette génération de responsables qui ont mis le Mali dans l’abîme, semble-t-il. Alors, il a le droit de se présenter aux élections y compris présidentielle et continuer de rêver. Bonne chance.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here