Velléité de rejet du projet de révision constitutionnelle : Plusieurs centaines de millions F CFA partis en fumée

11

Deux projets de relecture de la Constitution du 25 février 1992 semblent voués à l’échec sous l’ère IBK en cours. D’importantes sommes d’argent y seront consacrées, sans succès. La faute à IBK, l’initiateur de ces projets de réforme sans avoir créé les conditions d’une adhésion collective.

Maliweb.net Malgré la remise à temps par le comité d’experts de l’avant-projet de la révision constitutionnelle, il est peu probable que le processus aboutisse. La houleuse contestation qu’essuie le régime IBK, le mal-vivre généralisé et les nombreux conflits sociopolitiques ont pollué l’atmosphère à tel point que l’on peut parier que cette deuxième tentative va aussi échouer.

En effet, lors de la remise de l’avant-projet de loi de révision constitutionnelle la semaine dernière au palais de Koulouba, le chef de l’Etat a constaté le manque d’adhésion populaire à ce processus. IBK s’est poliment fait reprocher l’inopportunité de cette réforme constitutionnelle.

Que ce soit les Forces alternatives pour le renouveau et l’émergence (FARE AnkaWuli) de l’ex-Premier ministre Modibo Sidibé, l’Alliance pour le Mali (APM-Maliko), tous du Pacte Malien pour la Refondation, ont clairement dit au locataire du palais de Koulouba, leur désaccord par rapport à cette procédure de relecture de la Constitution. « Les populations n’ont pas la tête à une révision constitutionnelle en ce moment. Il faut d’abord travailler à assurer la sécurité alimentaire, assurer la sécurité des personnes et des biens », avait souligné Modibo Kadioké. Et le leader des FARE d’être plus ferme en précisant que lui et sa délégation n’avaient effectué le déplacement du palais de la présidence que par « courtoisie républicaine et par respect pour nos institutions ». Comme pour dire qu’il s’en est fallu de peu que les FARE aussi boycotte cette invitation pour un texte constitutionnel devant être précédé d’un « dialogue national de refondation de l’Etat malien ».

Sans compter que les deux autres regroupements politiques de l’opposition, le Front pour la sauvegarde de la démocratie (FSD) et la Convergence des forces patriotiques (COFOP) ont purement et simplement boycotté cette cérémonie de remise de ce rapport du Comité d’experts de la révision constitutionnelle. Ce qui prouve, sans aucun doute, que le chef de file de l’opposition, Soumaïla Cissé et les autres opposants, comme Housseini Amion Guindo dit Poulo, Oumar Mariko, Mountaga Tall et autres n’entendent pas soutenir un éventuel processus référendaire d’adoption d’une nouvelle Loi fondamentale.

Si donc le chef de l’Etat s’entête à poursuivre ce processus de révision constitutionnelle, même les députés, très remontés contre le Premier ministre Soumeylou Boubèye Maïga, pourraient le saborder. A défaut, de nombreux acteurs politiques et de la société civile, comme pour l’initiative avortée de 2017, pourraient se liguer contre le projet et œuvrer pour son échec.

Au final, les indemnités et primes versées aux douze experts, sous la direction du Pr Makan Moussa Sissoko, le budget de fonctionnement à eux affectés apparaissent finalement comme un gâchis. Le texte qu’ils ont élaboré risque certainement d’être rangé dans les armoires, en attendant que la crise liée à l’hostilité envers le Premier ministre Soumeylou Boubèye Maïga soit…dissipé et la crise sécuritaire résorbée. Etant du reste entendu qu’en « guerre », comme cela se dit par des voix officielles, le Mali ne devrait juridiquement pas amorcer une modification de sa Constitution.

Par ailleurs, la première tentative de réforme constitutionnelle de l’ère IBK en 2017, sous la férule de Me Kassoum Tapo avait fait couler beaucoup d’encre et de salive avant d’échouer sur les rochers contestataires du mouvement « Anté A banna ». Et l’on signalait, alors, que le consultant français (un avocat constitutionnaliste bien connu) sollicité pour la rédaction du texte en ce moment avait touché de mirobolantes primes et honoraires. Ce qui faisait aussi une belle hémorragie financière au préjudice du Trésor public, dans la mesure où des députés aussi avaient vu leurs pattes graissées pour aider le gouvernement à…vulgariser le texte…

En définitive, tout cela fait un beau gâchis évalué à plusieurs centaines de millions de nos francs pour rien. Ou plutôt pour un ou deux textes constitutionnels non adoptés par le peuple devant juste garnir les armoires.

Boubou SIDIBE/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

11 COMMENTAIRES

  1. comrades communique from Julu Mandingo to Julu Ubuntu, Muslim Ubuntu plus Christian Ubuntu. This matter of putting that illegal peace agreement plus drafting of Constitution by foreigners for Malian people above eradicating terrorists plus their foreign supporters from Mali is most asinine scenario that make improper use of those funds achievement of results achieved only sane condition in this undue matter.Thieving foreign government plus their faggot leaders have no respect for Ubuntu plus seek to keep them in chaos plus poverty however, it is not easy but such ways will soon end by any means necessary.
    Very much sincere,
    Henry Author(people of books)Price aka Obediah Ubuntu IL-Khan aka Kankan aka Gue.
    translationbuddy.com

  2. …CHEZ NOUS AU MALI…
    …ET LE CHERIF ET LE LATINISE IBK SONT DES ENEMIS DU PEUPLE MALIEN…ENTRE LES DEUX IL YA BIEN UN CHOIX SANS TERGIVERSER, C EST IBK…NIORO C EST L ESCLAVAGE ET LA FOURBERIE A GRAND CIEL…ET LES FILS DE NIORO EXPLOITES AUX VOLONTES DU FEODAL ARABO-NEGRE, SOUS PEUT VOUS SEREZ SERVIS A LA MODE KIDALOISE, LE REVE EST PAREIL SEULEMENT KIDAL-FEODAL EST LOIN DE BAMAKO…

    IBK PEUT SE RACHETER SE RANGER DU COTE DE SON PEUPLE MAIS LE CHERIF DE NIORO PAS CAR LUI UTILISE L OUTIL DE DEBILISATION DE MASSE ET NE PEUT SANS CE PEUPLE DEBILISE, DONC UL NE VA PAS SE RANGER DU COTE DES DEBILES QUE POUR SE SERVIR MIEUX ENCORE EN MEPRISANT D AVANTAGE…

  3. Le vieux IBK a appris les romans français et le Latin. Et il en a développé ses compétences en longs discours compliqués et futiles. Il a su même trompé la vigilance du grand Chérif de Nioro, lequel se bat farouchement maintenant pour remettre le pendule à l’heure. Hummmm… je croyais plutôt que les karamoko prient seulement pour que Dieu les guide sur le bon chemin. Tout semble prouver le contraire.

  4. comrades communique from Julu Mandingo to Julu Ubuntu, Muslim Ubuntu plus Christian Ubuntu. I am not in agreement with many of you all positions on conditions but being we came to same conclusion at this point I am satisfied plus convinced Ubuntu of Mali not only want to survive but also have thriving world class modern living communities. However, we still need to remove Old Men from leadership or they need to find necessary energy to in a continuously highly productive fashion lead citizens in every corner of Mali to security plus perpetual world class modern living.
    Very much sincere,
    Henry Author(people of books) Price aka Obediah Ubuntu IL-Khan aka Kankan aka Gue.
    translationbuddy.com

  5. nous écrivions depuis la constitution de ce comite, que le mali n’a pas besoin de révision constitutionnelle.
    l’école dans la rue, la priorité des priorités est faire face à l’école.
    la démocratie malienne a fini de tuer l’école.
    sans école, rien n’est envisageable pour un pays.
    les exemples font légion dans le monde; le japon, après la guerre, a consacré tout pour l’école, le résultat est là aujourd’hui.
    moi, je suis pour que trump gagne un second mandat, pour nous débarrasser de la realpolitik.
    la france nous prend tout, mais nos dirigeants feignent d’ignorer cette évidence.
    même ramasser les poubelles dans nos pays, il faut que le marché soit donné aux français.
    le machin de l’onu assiste à votre fin depuis la société des nations, mais elle persiste et signe dans l’erreur.
    quand on la france nous prend nos marchés, que nous reste-t-il?
    rien.

  6. REVISITEZ L HISTOIRE ET ACCEPTEZ D AVOIR UN AVENIR COMMUN FOR A RESTART.....FAAROH NOIR

    CHERS MALIENS!

    ..VOUS AVEZ CHAQUE INTERVENTION ICI FAIT SORTIR UNE DES VERITEES DU MALI.

    …SI NOUS ALLONS LOIN A LA SOURCE DU MALI, L ETHNOCENTRISME A ETE COMBATU PAR NOS ANCETRES ET LA CHARTE DU MANDEH EN EST SORTIE(SOULIGNONS QU A L EPOQUE LE MALI N ETAIT NI ISLAMISE NI FRANCISE)…
    …LE MALI A FAIT LA PAIX A L INTERIEUR ET A L EXTERIEUR, JUSQU A L ARRIVEE DE L ISLAMISME DESTRUCTIF DES ARABES ET DE L ECOLE CORANIQUE(DES IDIOTS SONT APPARUS HORS ETHNIES JUSQU ALORS EN PAIX, DES IDIOTS QUI SE DISAIENT ISLAMISES DONC, IL FAUT CREER SEMBLABLES!..NON?….
    …LES LOIS DU MALI DIFFENRANT DE CELLES DES ARABES, ALORS…IL FALLAIT DETRUIRE NOS LOIS ET NOS TRADITIONS!…DES SUPER-HUMAINS HORS DE NOS ETHNIES SONT APPARUS, ILS S APPELLENT MUSULMANS, ET ILS ONT BESOIN DE FAIRE BEAUCOUP D ENFANTS ET DANS CHAQUE ETHNIE DESORMAIS ON MARRIE ET ON DIVORCE !…ON VIOLE ONT FAIT DES RAZZIAS PENDANT QUE ALLAH EST AVEUGLE NOCTURNEMENT SOMNOLLE….ON FAIT DES METISSES SATISFAITS ET INSATISFAITS….BEAUCOUP DE DJAHADIDENW, DES BATTARDS MAIS DE VRAIS QUI SE BATTRONT TOUJOURS CAR NI CHAT NI SOURI ET N AYANT JAMAIS CONNU LEURS PERES ET N ETANT PAS DE LA SOCIETE VOIR SOCIE-RESSEMBLANCE DE LEURS MERES!…..(REGARDEZ LA PHOTO MEME DE L ARTICLE, VOUS AVEZ BILISSI DECRIT DANS LES CONTES DE BAH DJILI BABA SISSOKOH, BILISSI ETAIT BELIQUEUX, NI DIABLE NI HOMME,…NI ARABE NI NEGRE….)…..
    …CE NOUVEAU TYPE D HOMME QUI SE DIT MUSULMAN DESORMAIS SE BATTRA ET TOUJOURS CONTRE CEUX LA CONSIDERES INFERIEURS, CEUX LA SEMBLABLES A SA MERE CAR EUX NE L ONT PAS INTEGRE MAIS SON PERE ETANT ABSENT RESTERA DANS L IMAGINAIRE LE HEERROO-MAA’AARAABOOUH,…IL S IDENTIFIE A CELUI LA SUIVRA LES LOIS DE L ISLAM QUE LE PERE A AMENE ET FLANERA DANS LES ESPACES AVEC DES HABITUDES CRIMINELS DE SON PERE VOL,VIOL,GUERRES,NOMADISME!….

    ……

    CA A CONTINUE JUSQU A L ARRIVEE DES FRANCAIS -(AUTRES COUSINS ABRAHAMIQUES DES ARABES C EST A DIRE LES JUIFS QUI EUX VOYANT LEURS COUSINS INFERIEURS PAR LA LIGNEE DU BATARDISEUR ABRAHAM, SONT ALLES BATARDISER LES ROIS D EUROPE ET LES ONT UTILISE PAR PROXY POUR UNE CONQUETE AFRICAINE MAIS PAR DES ROUTES DU SUD ET OUEST, L ARABE ETANT DEJA A L EST ET AU NORD), – QUI SE SONT DIT, TIEN , NOUS AVONS BESOIN DE TOUT LE MALI, PAS DES ETHNIES MAIS NOUS NOUS APPUYERONS SUR CETTE DIVISION EXISTANTE POUR LES COMBATTRE ET DOMINER……

    LES FRANCAIS SE SONT BATTU CONTRES LES ARABES ET LEURS METISSES ET AUSSI LES MERES ETHNIES DES METISSES, ILS-LES FRANCAIS ONT DESORMAIS BOULEVERSE L ORDRE DES CHOSES CHEZ NOUS ET ONT MIS LEURS NOUVELS TYPES DE BATTARDS AU POUVOIR!….DEVINEZ QUEL TYPE!?…..

    ….LE TYPE QUI N A NI CONSIDERATIONS ETNIQUES NI RELIGIEUSES…..

    LE TYPE QUI AIME L ARGENT IL PISSE SEULEMENT AU SON DU MOT MEME ” ARGENT”…
    …LE TYPE QUI CHIE DANS LE PANTALON SEULEMENT EN PENSANT AU MOT “POUVOIR”….

    ….VOILA VOUS AVEZ DEVINE!….DES M A L A D E S, OUI DES MAALAADEES./ ET QU EST CE QUE NOUS AVONS AUJOURDHUI?….

    LA MALADIE PROGRESSE…LE TYPE D HOMMES QUI GOUVERNE AU MAL C EST CEUX LA QUI ONT LE CANCERT-ARGENT-POUVOIR, C EST PARTI!…TOUTE LA SOCIETE DES GRANDES VILLES, BAMAKO EST LA CONCENTRATION DE LA BATARDISE DEPUIS AVANT LA CHUTE DE MODIBO KEITA…..

    SI JE RETOURNE A L INTERVENTION DE MON PERE PEULH AU NEZ ETINCELLANT, MON PERE ALLIE A MON PERE DICKO ALLIE CHIMPANZE DE NIOKORO, JE DIRAI TOUT SIMPLEMENT:
    …LES FRANCAIS ET LES ARABES AUSSIBIEN QUE LE FMI CONDITIONNAIENT LEURS EMPRUNTS ET FINANCEMENTS DES PROJETS DE DEVELOPEMENT GENERAL A LA DESTRUCTION DE:
    1-L ARMEE ! PAS D ARGENT POUR LES ARMES ET TROUPES MAIS POUR GENERAUX HEUREUSEMENT!
    2-L ECOLE!….J AI EU LA CHANCE D AVOIR ETUDIER AU LYCEE D ELITE QU A ETE LE LYCEE TECHNIQUE, SANS ME SOUCIER DE QUOI QUE CE SOIT!…J AI PLEURE ET JE PLEURE TOUJOURS QUAND JE REVISITE CE LYCEE ET ASKIA A COTE….
    MES ENFANTS SONT ALLE A L ECOLE AU MALI JE LES AMENAIS ET RAMENAIS DE L ECOLE ET LISAIS CE QU ETAIT ECRIT AU TABLEAU NOIR( TEACHER ECRIVAIT JE SOTE TU SOTE IL SOTE …) J AI RI MAIS JE SUIS CONTENT QUE LA CHOSE VA MOURIR DES MAINS DE CEUX LA QUI L ONT CREE, LE FRANCAIS VA MOURIR AU MALI !!!!! L ECOLE FRANCAISE DELAISSEE VA ET DOIT MOURIR!!!!!
    3-LA SANTE!….RIEN A DIRE….!!!!

    LES TROIS CITES
    J AJOUTE LA JUSTICE QUI A DISPARU DEPUIS DES SIECLES D ARABISATION ET D ISLAMISATION BATARDIQUE DU MALI, LES DJOHW=DROITS, JUSTICES ONT ETE ELIMINES ET REMPLACES PAR DES LIVRES QUI SOUFFLENT CHAUDS ET FROIDS EN MEME TEMPS!…MON AMI CHOSI CHAQUE JOUR LA LOI QUI TE VA DANS LE CORAN OU LA BILBLE, TU Y TEOUVERA CHAQUE JOUR SELON LA COULEUR DE TES CHAUSSETTES LA LOI BIEN TAILLEE POUR LA CIRCUMSTANCE!….HOHOHO!!!!…

    ….LES PROBLEMES DU MALI , LES MEMES PROBLEMES QUE VOUS DENONCEZ AUJOURDHUI ONT ILS VRAIMENT COMMENCE AUJOURDHUI SOUS IBK?…

    ***QUELS EN SONT LES SOLUTIONS? CESSEZ D ETRE MUSULMANS ET CESSEZ DE PARLER FRANCAIS POUR COMMENCER,…REVISITEZ L HISTOIRE ET ACCEPTEZ D AVOIR UN AVENIR COMMUN FOR A RESTART….***

  7. Plus têtu qu’IBK on frise la folie, un homme qui sait qu’il est sur du faux, mais il fonce tête baissée en méprisant les autres plus raisonnables loin de lui. Il se moque même d’eux en les considérant comme ennemis de la nation, alors que c’est lui qui a tort. De toutes les façons qu’il continue de se jouer du monde, ce qui reste certain chaque bêtise a une fin et la fin de ses farces est déjà proche et très proche. IBK est un grand cinéastes qui fait très mal ses castings et très bientôt il se buttera.

  8. IBK est aux ordres de la France. Comment durant des années , malgré sa soumission entière à la France, aucune autorité n’a jusqu’ici pas foulée le sol de Kidal, qui est géré par la France et la CMA? Avec cette occupation illégale d’une partie de notre territoire , pourquoi presser une révision illégale de la Constitution? De toutes les façons , les maliens dans leur écrasante majorité ne sont pas d’accord sur la révision constitutionnelle . Il savait bien qu’il serait mis en minorité . Nous sommes en démocratie , c’est la majorité qui gouverne . S’il ne peut plus diriger le pays, humblement il doit se démettre . Au lieu de s’occuper de l’instauration de la paix, du retour des déplacés, du désarmement des milices, de la réconciliation nationale , il veut nous imposer une révision de la constitution alors qu’en réalité il ne gère qu’une petite portion du territoire . Nous disons NON à la révision constitutionnelle , qui n’est point une priorité .

  9. Même ces experts qui sont des maliens savaient très bien que le travail qui sont entrain de faire est voué à l’echec . IBK ne peut plus les maliens a le suivre dans une telle aventure . La majorité des maliens ayant compris qu’il n’a aucun souci pour le Mali. Maintenant qu’ils (IBK , les experts et ses amis maliens et étrangers : la France en particulier ), veulent précipiter son départ . La priorité des maliens aujourd’hui n’est autre que l’instauration de la sécurité sur l’ensemble du territoire national. Malgré la présence massive de forces étrangères sur notre sol, les tueries de masses se multiplient devant l’impuissance de tout le monde. Alors , la révision constitutionnelle à ses exigences , comment l’operer alors plus des 2/3 du territoire national échappent au contrôle du pouvoir central de Bamako, si pouvoir il y’a . A moins de 5 mois de sa réélection sur fond de crise, IBK a le dos au mur . Il faut un dialogue national inclusif pour éviter au Mali de s’effondrer . IBK et ses amis n’ont pas les moyens pour gérer le pays, il ne veut pas non plus associer le peuple à la gestion du pouvoir. Que va t-il se passer ? Le blocage de l’appareil d’Etat. Évitons à tout prix l’effondrement de notre bien commun.

  10. C’est dommage de voir des grands intellectuels maliens qui face à l’argent font comme s’ils n’ont rien appris au cours de leur parcours, ils se comportent comme des moins que rien, des vauriens, nous sommes déçus par leur manière de faire, ils sont médiocres, incapables et indignes. Notre pays n’a plus d’hommes de confiance, ils sont tous gagnés par la facilité de gain et un gain mal acquis. La reconstruction de ce pays devient de plus en plus impossible et incertain, nous sommes dans l’oeil d’un cyclone on ne peut plus exceptionnel, nous sommes dans la merde.

  11. 1- Il va falloir d’abord présenter aux Maliens ces soi-disants experts chargés de la révision constitutionnelle qui veulent décider à la va-vite l’avenir des Mali sur des ans. . . . . . . . . . parce qu’apparement certains d’entre eux n’ont aucune différence de fond avec ce précédent consultant français (un avocat constitutionnaliste bien connu dixit), si ce n’est que par la couleur de la peau. . . . . . . .! ! !

    2- Autrement dit ils n’ont rien de commun dans le fond avec la vie quotidienne du simple citoyen Malien pour n’avoir jamais séjourné dans ce pays que lorsqu’ils ont fini leur jus de jouvence à l’Extérieur. . . .! ! ! ! ! !

    3- Donc que l’on ne vienne pas stabiloter péremptoirement sur des ans le destin des Maliens en embarquant une nouvelle fois tout le monde dans aventure totalement ambiguë dans laquelle personne ne s’y reconnaitra _____________________________!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here