Présidentielle 2007 : Le Général Moussa Traoré candidat ?

0

Quatorze partis politiques  pas des moindres réunis autour d”une plate forme dénommée Alliance pour la Démocratie et le Progrès (ADP) ont remis une lettre de candidature au président sortant Amadou Toumani Touré. C”était en novembre dernier à l”ex base aérienne, la résidence privée d”ATT.rn

A la télévision comme à la radio, il ne se passe pas un seul  jour sans qu”une des couches sociales réunies en assemblée générale ou en une soirée culturelle ne demande à ATT de se présenter à nouveau à la présidentielle d”avril prochain. Récemment, l”illustration la plus bruyante est venue des femmes d”un mouvement avec à l”appui le payement par chèque de la caution des 10 millions pour ATT.

rn

Après celles- ci, ce sont les enfants des camps militaires qui sont venus en renfort  par la lecture d”un message de candidature du général ATT. Au cours des visites officielles à l”intérieur du pays, certaines populations ont demandé au président  de la République de déclarer officiellement qu”il est candidat. Mais hélas!  Amadou Toumani Toumani tarde à le faire. Selon une source bien introduite, ATT serait tenté par le scénario  à la Jerry John Rawlings, ancien président du Ghana. C”est-à-dire remettre le pouvoir à celui qu”il a destitué le 26 mars 1991.

rn

On en mémoire les coups de force successifs au Ghana. Son premier coup de force fut contre Achampon en 1980, Jerry remit le pouvoir à Kuffor. En 1981, il renverse ce dernier  et se proclame président de la  République.

rn

Lorsqu”en 1990, le vent de la démocratie a sonné  Jerry Rawlings organise les premières élections générales en 1992. Il fut élu à la présidence pour un mandant de quatre ans. Le parti qui émane de lui, le PNDC, rafla la majorité absolue au Parlement. Sa position est si dominante que l”on serait tenté de parler d”un système de parti unique.

rn

ATT, pour mener en bateau ses adeptes, ne crée pas de parti mais choisit plutôt le consensus. Et cela à travers son appel à candidature à Sikasso.

rn

 ‘’Retrouvons ce qui nous unit’’. L’année 2007 marque un temps fort et un tournant crucial dans la vie politique du Mali. Le scrutin du 29 avril prochain déterminera quel régime politique nous auront dans notre pays. Les différents actes posés par l’actuel locataire de Koulouba et Alpha Oumar Konaré, suscitent beaucoup de questionnements en commençant par la libération de GMT, les nominations respectives au poste de premier ministre de Ag Hamani, Ousmane Issoufi Maïga et  son Directeur de cabinet Django Sissoko, celle de Modibo Sidibé comme Secrétaire général de la présidence de la République et la nomination récente de M’bouillé Siby comme conseiller spécial à Koulouba, sont des indices forts du type de relation qu’ATT entretient avec Moussa Traoré.

rn

Dans une réconciliation nationale, digne de ce nom,  on ne  devait pas  confier le Ministère du Commerce et de la Concurrence à un ancien membre de l’Union Nationale des Jeunes du Mali (UNJM). Une autre lecture de cet acte nous permettra de dire que c’est tout simplement un subterfuge, permettant au MPR de mieux s’implanter et de renverser la tendance. Etant donné que les partis Adema, URD, RPM sont issus des cendres de la défunte UDPM c’est chose facile de reconstituer le parti unique car les démocrates ont déçu le peuple à cause des pratiques alimentaires.

rn

Sur un autre registre, en 2006, le guide libyen venu célébrer le Maouloud dans notre pays a rendu  visite à Moussa Traoré.  Au cours de leur entretien, GMT avait demandé à Kadhafi de guider ATT vers le chemin de la réussite.  Plusieurs pays arabes continuent d’entretenir des relations personnelles avec GMT. Ce dernier a récemment conduit une délégation malienne en Arabie Saoudite pour débloquer une situation financière.

rn

Au regard de tout ce qui précède, on est en droit de se poser la question de savoir si ATT ne préparait pas le retour de GMT sur la scène politique, comme il l’avait si bien dit, «Moussa n’a rien fait c’est le mouvement démocratique qui était pressé de prendre le pouvoir» et le Général Moussa Traoré d’ajouter, «les maliens seront vite déçu par mes successeurs».

rn

Entre le poulain de GMT et le mouvement démocratique qui sera le vainqueur des urnes du 29 Avril 2007 ?

rnAmy SANOGO

Commentaires via Facebook :

PARTAGER