Journée mondiale contre l’hépatite : Une campagne de dépistage gratuit annoncée au Mali pour éradiquer cette maladie virale

0

En prélude de la journée mondiale de lutte contre l’hépatite virale, prévue  le 28 juillet prochain,  le Ministère de la Santé et des affaires sociales, en partenariat avec plusieurs associations, œuvrant dans l’éradication de cette maladie, prévoit l’organisation d’une campagne de dépistage gratuit  des hépatites B et C.  L’information a été donnée, lors d’une conférence presse, tenue, mercredi 14 juillet, au siège de l’organisation mondiale de la santé.

-Maliweb.net- Les enquêtes des spécialistes de la santé indique plus de 400 millions de personnes sont porteuses de virus des hépatites B et C. Mais, seulement 5% des cas son diagnostiqués. Ce qui fait  des hépatites virales B et C, des maladies qui tuent plus que le SIDA.

Selon les résultats du centre de transfusion sanguine, 4% des maliens sont infectés par l’hépatite C.  Le Ministère de la santé, Rotary Group hépatite Zéro, OMS, SOS Hépatite et autres veulent changer cette tendance en annonçant l’organisation d une campagne de sensibilisation de dépistage des hépatites B et C. Ladite campagne entre dans le cadre de la mise en œuvre du projet panafricain ‘’hépatite zéro’’, qui vise à éradiquer  cette maladie sur la planète.

Pour le  conférencier, Pr Anselme Konaté, le Mali  s’est inscrit dans le projet de l’OMS qui vise à mettre fin aux maladies tropicales négligées dont figure les hépatites virales B et C. L’objectif de ce projet, dit-il, est d’extirper cette maladie qui a un taux de mortalité très importante et demeure méconnue par la population. Selon les explications de ce spécialiste, les hépatites B et C sont un virus qui ont une vocation de s’éterniser aux niveaux des organises de l’homme. Il poursuivra qu’elles sont  à l’origine de l’inflammation du foi et peuvent conduire à sa destruction, ‘’ ces maladies virales sont provoquées par les toxicités de médicament, l’obésité, l’accumulation de la graisse… Les symptômes se manifestent par la fatigue générale, le paludisme, la fièvre, les douleurs articulaires’’. Le Pr Anselme Konaté d’informer que la solution contre cette maladie virale réside dans le dépistage qui, selon lui, permet d’identifier les personnes infectées afin de réduire les risques de transmission. «  La vaccination est le moyen de prévention par excellence. L’infection de l’hépatite C à 90% de chance d’être traitée en 3 mois », a précisé ce spécialiste, qui ajoute que cette maladie virale est transmise par le sang, les produits dérivés du sang, les rapports sexuels, de mère à l’enfant, par voie intrafamiliale.

Les associations engagées dans la lutte contre ces maladies virales voudraient mettre à profit  la célébration de la journée mondiale de l’hépatite pour lancer une vaste campagne de dépistage gratuit et de sensibilisation à travers le territoire national. Elle durera jusqu’au 5 août prochain et  concernera le district de Bamako et les régions du Sud et du Ventre.

Siaka DIAMOUTENE/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here