1er anniversaire du M5 RFP : Clément Dembélé chassé du présidium comme un vulgaire voleur

2

Le M5 RFP a fêté en grande pompe son premier anniversaire, le 4 juin dernier. Pour la circonstance un grand meeting a été organisé sur la Place de l’Indépendance pour soutenir la transition avec qui il venait de signer un partenariat pour la réussite de la transition, ce après 9 mois à la touche malgré un parachèvement de sa lutte à lui par les miliaires. À l’instar de Clément Dembélé, la plupart des leaders du mouvement ont répondu à l’appel du Comité stratégique du mouvement. Cependant, à la différence des autres, du moins de ceux étaient présents, le président de la Plateforme anticorruption, qui a eu des échanges de tirs avec d’autres responsables du mouvement avant de déserter les lieux, n’était probablement pas le bienvenu. Habillé en far-west, comme à ses habitudes, le Pr avait pris place comme d’habitude au présidium, espérant avoir droit au pupitre pour s’adresser à la foule. Cependant contre son gré, il lui été demandé de descendre du présidium et de se tenir debout comme les autres manifestants. Questionné par les journalistes sur la situation gênante le Professeur n’a pu que reconnaître le mal qu’il en éprouve. «C’est ça aussi le Mali », s’est-il contenté de constater. Père fondateurs du mouvement, Clement semble devenir une personne non grata au M5 RFP. Ce n’est pourtant pas le seul calvaire qu’a connu Clément cette semaine. En effet, il nous est revenu qu’il a échappait tantôt à un lynchage à Koutiala à la suite d’une tentative de récupération à des fins politiques d’un meeting de soutien à la Transition. Les paysans sentant son coup avaient tenté de dissuader la veille de mettre le pied à leur rassemblement au risque d’être voué au lynchage par les enfants. C’est finalement à contre cœur et depuis le balcon de son hôtel que le Président du PPC assistera au meeting.

 

Amidou KEITA

Commentaires via Facebook :

2 COMMENTAIRES

  1. Clement doit comprendre qu’il ne doit pas laisser sa mission tomber qui est de denoncer tous les voleurs de denier public car le pays en a besoin, il faut continuer cette lutte noble et honorable, digne et pleine de vertu.

  2. ” … le Pr avait pris place comme d’habitude au présidium, espérant avoir droit au pupitre pour s’adresser à la foule. Cependant contre son gré, il lui été demandé de descendre du présidium et de se tenir debout comme les autres manifestants… ” …///…

    :
    Il y a de quoi être étonné de l’attitude des Organisateurs du meeting à l’égard de Clément… Dans la mesure où, ils ont envoyé une délégation conduite par Jeamille BITTAR, au domicile de Clément pour lui présenter des excuses et pour solliciter sa présence au meeting qui allait se tenir le 4 Juin dernier.
    Lui aura-t-on tendu un piège…, pour se venger de lui… ???

    Vivement le Mali pour nous tous.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here