4ème comité de pilotage du PROFAC : Le bilan de l’exécution du budget l’exercice 2020 au cœur des échanges

0

Projet de Formalisation des Acteurs du Commerce de Détail (PROFAC) a tenu ; le jeudi passé, sa quatrième session du comité de pilotage sous la présidence du Ministre de commerce, de l’industrie et de la promotion des investissements, Arouna Niang. Une session essentiellement axée sur le bilan l’exercice 2020 que le PROFAC A réalisé à plus de 80%
C’est un bilan positif que les participants à cette session ordinaire sur l’exercice 2020 du Projet de Formalisation des Acteurs du Commerce de Détail (PROFAC) ont noté. Le budget 2020, faut-il rappeler, a été réalisé à plus de 80%. Cette structure consacrée question des commerçants détaillants a bénéficié d’une dotation de 300 millions F CFA du Budget Spécial d’Investissement (BSI), de 48 967 000 F CFA du reliquat du don hors projet japonais et 30 millions F CFA de participation des bénéficiaires durant l’année écoulée. Un montant que le PROFAC a exécuté selon la convenance des autorités.
Pour le ministre de l’Industrie du Commerce et de la Promotion des Investissements, le président du comité de pilotage, Arouna Niang, les différentes dotations budgétaires de 2020 ont contribué à la réalisation d’activités majeures. Au nombre de celles-ci, il a cité l’appui au financement des activités des commerçants détaillants, l’amélioration de la commercialisation des produits, de la coordination, suivi évaluation et communication des acteurs du domaine concerné.
Ce bilan positif approuvé par les participants dus secteurs publics et privé a permis l’examen et l’adoption du rapport d’activités de l’année 2020, celui de la présentation du projet de programme d’activités et de budget du premier semestre de l’année écoulée et l’examen et l’adoption du projet de programme d’activités et de budget de 2021.
Au titre de l’année 2021, il faut indiquer qu’un montant de 300 millions F CFA a été alloué au PROFAC à travers toujours le Budget Spécial d’Investissement. Et le PROFAC bénéficiera également cette année de l’accompagnement financier de la Chambre de Commerce qui s’élève à hauteur de 50 millions F CFA.
Le PROFAC, faut-il toujours rappeler, est un projet d’accompagnement des activités des commerçant détaillants. Il œuvre à apporter un appui considérable aux efforts d’élargissement de l’assiette fiscale, à l’amélioration des recettes fiscales intérieures, le renforcement et l’organisation des acteurs commerciaux.
Siaka DIAMOUTENE/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here