Accidents de Travail et Maladies Professionnelles : L’INPS a pied d’œuvre pour la prise en charge des victimes

0

L’Hôtel de l’Amitié de Bamako a abrité, le lundi 4 octobre 2021, la cérémonie d’ouverture de l’atelier de formation des médecins et gestionnaires des Accidents de Travail et des Maladies Professionnelles (AT/MP) sur l’application des tableaux de la liste des maladies professionnelles harmonisée et du barème de référence d’indemnisation des séquelles des AT/MP des Etats membres de la zone CIPRES (Conférence Interafricaine de la Prévoyance Sociale). Le présent séminaire, organisé par l’Institut National de Prévoyance Sociale (INPS), vise à renforcer les capacités des acteurs impliqués dans la gestion des AT/MP.

La cérémonie d’ouverture des travaux de cet atelier était présidée par le représentant du ministre de la santé et du développement social, Aly Diop, en présence de la directrice générale de l’Institut National de Prévoyance Sociale (INPS), Mme Sidibé Zamilatou Cissé, de Modibo Diarra de la CIPRES et d’autres personnalités. Dans ses mots de bienvenue, la directrice générale de l’INPS, Mme Sidibé Zamilatou Cissé, a fait savoir que la présente rencontre s’inscrit dans le cadre de l’information de tous les publics concernés par les accidents de travail et les maladies professionnelles, leur reconnaissance et leur prévention.

Avant d’ajouter que le régime de prévention et de réparation des dommages résultant des accidents de travail et des maladies professionnelles est en constante évolution. Selon elle, plusieurs rapports d’audit et de contrôle des organismes de prévoyance sociale membres de la CIPRES (Conférence Interafricaine de la Prévoyance Sociale) ont relevé des insuffisances dans le cadre juridique de la prise en charge des victimes des accidents de travail et des maladies professionnelles au sein des Etats membres. « Suite à ces insuffisances, les plus hautes autorités des pays membres de la CIPRES ont marqué leur volonté d’élaborer des outils de gestion harmonisés.

D’ores et déjà, je puis vous affirmer que ces outils constituent une avancée notoire dans notre système de reconnaissance et de réparation des AT/MP, le nombre de tableaux de la liste des maladies professionnelles passe de 44 tableaux à 88 tableaux », a-t-elle conclu. A sa suite, le représentant du ministre de la santé et du développement social, Aly Diop, secrétaire général dudit département, a indiqué que suite à des constats, et conformément à ses objectifs, le Conseil des Ministres de la Conférence Interafricaine de la Prévoyance Sociale (CIPRES), qui regroupe 17 pays et 26 organismes de prévoyance sociale, a, en février 2005, par la recommandation n°25, préconisé l’actualisation et l’harmonisation de la liste des maladies professionnelles des Etats membres.

Selon lui, cet atelier s’inscrit dans la logique de mettre à la disposition des acteurs, des outils pour une meilleure prise en charge des victimes d’accident de travail et des maladies professionnelles. « Je voudrais ici féliciter et encourager l’INPS, son Conseil d’Administration et particulièrement sa Directrice Générale pour les efforts considérables déployés dans le cadre de la prévention des risques professionnels.

Par l’organisation du présent séminaire, la Direction de l’INPS vient de prouver une fois de plus son engagement d’anticipation et de résolution des problèmes. Aussi, le présent séminaire vise à renforcer les capacités des acteurs impliqués dans la gestion des AT/MP. Pour ma part, mon département s’attèlera à transcrire ces outils dans l’arsenal législatif et règlementaire du Mali », a conclu le représentant du ministre de la santé.

Aguibou Sogodogo

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here