Barouéli : Une caravane de Plan-Mali contre les MGF

0

Le directeur de Plan international Mali, Lazare Charles Djibodé, a lancé lundi une caravane médiatique qui va sillonner cinq jours durant le cercle de Barouéli afin de constater les résultats réalisés sur le terrain et véhiculer la bonne information dans le cadre de la lutte pour l’abandon des mutilations génitales féminines (MGF).

Plan International Mali et ses partenaires mènent des activités depuis plus d’une décennie dans le cadre de la promotion des droits de l’enfant, de la femme et de lutte contre la pratique de l’excision. De 2010 à maintenant, il y a eu plusieurs caravanes de ce genre notamment à Kangaba, Kati, Kita.

La caravane médiatique rencontrera l’unité de programme de Plan Mali international du cercle de Barouéli,  le Comité local de la lutte pour l’abandon de la pratique néfaste (CLAPN) du cercle et les animateurs des radios qui diffusent des messages de sensibilisation, a indiqué le directeur de Plan International Mali.

La caravane échangera également avec le médecin chef du CS-Réf de Barouéli et  avec toutes les forces vives du cercle, a-t-il souligné. L’équipe de la caravane, a, en croire le directeur du Plan International, Lazare Charles Djibodé,  visité les villages et s’entretiendra avec des victimes qui ont été prises en charge par Plan International Mali jusqu’à leur guérison complète.

Les hommes de médias sillonneront les trois communes couvertes par Plan International du cercle que sont Sanando, Kalaké et Konobougou. A ses dires, l’équipe médiatique échangera avec les autorités administratives, coutumières et les associations féminines de six villages parmi les 15 villages de ces trois communes, notamment les villages de Sanando, Kalako, Tissala, Wélakoura, Konobougou, Wélé Koro.

Moribafing Camara

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here