Conférence des évêques : Afin qu’advienne un Mali nouveau !

0

Du 16 au 18 janvier 2019, les évêques du Mali ont tenu leur rencontre ordinaire à l’Archevêché de Bamako. A l’issue de ce conclave, ils ont formulé une déclaration dans laquelle, ils ont examiné particulièrement le projet d’une lettre pastorale à caractère  social. Cette lettre est à situer  dans la ligne de la célébration  du 130e anniversaire de l’évangélisation au Mali. Cette lettre sera adressée aux fidèles chrétiens du Mali et à tous les Maliens de bonne volonté, les invitant à une vraie conversion afin qu’advienne un Mali nouveau.

A l’entame de la lecture de la déclaration, Monseigneur Jonas Dembélé (évêque de Kayes et président de la Conférence épiscopale du Mali), au nom des évêques, a sollicité la clémence de Dieu pour qu’il accorde la grâce au peuple malien et au Mali, qu’il pacifie les cœurs des Maliens pour un dialogue franc et ouvert, gage d’une paix durable. Il a prié pour que Dieu donne la force et le courage aux Mali afin d’avoir pitié les uns des autres pour bâtir un vivre ensemble harmonieux et que Dieu accorde sa grâce à ceux et celles qui nous ont devancés auprès de lui.

Il a ensuite déclaré que la présente session de la Conférence des évêques du Mali a été précédée de l’Assemblée plénière des évêques du Grand séminaire Saint Auguste Bamako, sis à Samaya du 12 au 15 janvier 2019.

Une lettre pastorale en vue

“Durant l’Assemblée, les évêques ont prié avec les formateurs et les grands séminaristes. Ils ont examiné différents rapports et projets relatifs à la vie et au devenir du Grand séminaire Saint Augustin Bamako, lieu où l’Eglise forme des prêtres. De cette session de la conférence qui s’est déroulée du 16 au 18 janvier 2019, les évêques se sont penchés sur les projets et budgets de la Conférence des évêques du Mali. Cette session est la deuxième de l’année pastorale 2018-2019. Durant cette session, les évêques ont examiné particulièrement le projet d’une lettre pastorale à caractère  sociale. Cette lettre est à situer  dans la ligne de la célébration  du 130e anniversaire de l’évangélisation au Mali. Cette lettre sera adressée aux fidèles chrétiens du Mali et à tous les Maliens de bonne volonté, les invitant à une vraie conversion afin qu’advienne un Mali nouveau. Aussi, les évêques ont analysé et adopté différents bilans financiers et budgets prévisionnels de certains services et structures relevant de la Conférence épiscopale du Mali”, a-t-il affirmé.

Sur la célébration du 47e pèlerinage national et de la célébration de 130e  anniversaire de l’Evangile au Mali et de l’accueil de Son Eminence Cardinal Parolline Pietro, il a indiqué que les évêques profitent de l’occasion pour remercier sincèrement le président de la République, le Premier ministre et le gouvernement, les hommes et les femmes de bonne volonté qui ont aidé l’Eglise du Mali à organiser ces événements et à les vivre en paix.

“Que la bénédiction du Dieu descende  sur chacun et chacune en surabondance. Les évêques du Mali remercient toutes les personnes de bonne volonté qui soutiennent leur action pastorale et leur accorde leurs bénédictions apostoliques en ce premier mois de l’année civile 2019. Que Dieu vous bénisse”, a-t-il prié.      

Siaka Doumbia

 

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here