Grand Rassemblement du M5-RFP demain à Bamako : L’Imam Mahmoud Dicko promet d’y prendre part

14

Le Mouvement du 5 juin-Rassemblement des forces patriotique (M5-RFP) prévoit un grand rassemblement, le vendredi 4 juin 2021, à 14 heures sur le boulevard de l’indépendance de Bamako pour, d’une part célébrer la date anniversaire de la première grande sortie du Mouvement et apporter son appui au processus de « Rectification de la Transition » en cours, et d’autre part marquer sa volonté de maintenir sa force de veille, de proposition et d’action citoyennes de la Transition et au-delà pour s’assurer de la poursuite du processus de changement de système et du raffermissement des bases du Nouveau Mali refondé. Et l’imam Mahmoud Dicko promet de prendre part à ce grand rassemblement. Il a donné l’information le 31 mai 2021 lors d’une audience qu’il a accordé à la délégation du M5-RFP conduite par Jeamille Bittar. « J’invite les Maliens à se rassembler le vendredi 4 juin 2021 sur le boulevard de l’indépendance après la prière du vendredi. Et s’il plait à Dieu je serai sur le lieu du rassemblement », a déclaré l’imam Dicko au cours de cette rencontre.

Le lundi 31mai 2021, la délégation du M5-RFP, avec à sa tête, Jeamille Bittar, s’est rendue chez l’Imam Mahmoud Dicko. Par la voix de Jeamille Bittar, le M5-RFP souhaiterait que l’Imam Dicko prenne part à la célébration de sa première année d’existence, le vendredi 04 juin 2021 sur le boulevard de l’indépendance de Bamako. « Si le M5-RFP existe aujourd’hui, c’est grâce à vous. Il vous appartient aujourd’hui et demain. C’est impossible de ne pas évoquer votre nom ; tout le monde en est témoin, tant sur le plan national qu’international», a dit Jeamille Bittar à l’endroit de l’imam Dicko. Il se sent reconnaissant à l’égard de Mahmoud, car c’est grâce à ce dernier qu’il fait partie de ce mouvement qui n’a d’autre but que de s’unir pour la stabilité au Mali. Ainsi, le remercie-t-il pour tout ce qu’il lui a prodigué comme conseils. Compte tenu de la situation actuelle que traverse notre pays, Jeamille Bittar se sent dans l’obligation d’en parler avec l’Imam DickoSelon Jeamille Bittar, « l’Imam Mahmoud Dicko est une encyclopédie, car avec lui on apprend toujours de nouvelles choses ».

Pour sa part, l’imam Dicko a affirmé avoir été honoré de la visite de la délégation du M5-RFP conduite par Jeamille Bittar, membre du Mouvement. L’Imam  Mahmoud Dicko qui a été une figure emblématique de ce mouvement, promet d’honorer de sa présence à cette manifestation. « J’invite les Maliens à se rassembler le vendredi 4 juin 2021 sur le boulevard de l’indépendance après la prière du vendredi. Et s’il plaît à Dieu, je serai sur le lieu du rassemblement », a déclaré l’imam Mahmoud Dicko au cours de cette rencontre. Selon l’imam Dicko, il n’ ya aucun différend entre lui et le M5-RFP. «  Jeune Afrique est venu chez moi pour me poser des questions.  J’ai seulement  voulu m’écarter des questions politiques pour retourner dans la mosquée. Je suis un homme de foi, et mes sincères excuses à tout le monde.  Personne ne m’a offensé. Les gens interprètent mal », a expliqué l’Imam Dicko. Pour l’Imam, il est temps que les Maliens mettent de côté leurs différends  pour bien traverser cette étape.  « L’extrême dans toute chose n’est pas bon et ensemble, nous pouvons relever le défis. Beaucoup de choses sont passées et qui sont regrettables. En effet ce n’est pas le moment pour les détails, il est temps d’aller vers l’essentiel, c’est-à-dire comment sauver notre nation qui est menacée », a-t-il expliqué. Le Mali a traversé des situations très difficiles à cause des Coups d’Etat dernièrement, mais il faut continuer d’aller de l’avant. « J’ai compris pourquoi notre pays se trouve dans cette situation, et nous devrons en tirer des leçons pour éviter d’autres erreurs. Les choses pourront prendre du temps. Avec l’aide de Dieu tout ira mieux un jour. Il faut beaucoup d’endurance et de patience. Je crois en ce pays », a expliqué l’Imam Dicko. L’échange s’est terminé par des demandes de pardon ainsi que des bénédictions pour la stabilité au Mali. «  Les Maliens doivent se donner la main se pardonner et avancer ensemble dans la paix et la cohésion. Merci beaucoup pour votre considération à mon égard, qu’Allah nous montre vendredi. Je crois en ce pays », Conclut-il.

Aïssé Tounkara, stagiaire

Aguibou Sogodogo

Commentaires via Facebook :

14 COMMENTAIRES

  1. PKagame: Et pourtant c’est votre Imam digne qui a dit au monde entier apres le 18 aout jour du coup d’etat contre l’enfant maudit de Sebenikoro Boua le ventru IBK qu’il va rentrer dans sa mosquee pour continuer son travail de religieux!! Est-ce qu’il commence a avoir faim?

  2. Laissez ces guignols bientôt les rebelles viendront régler leur compte à Bamako, avec le félon indigne Assimi au lieu d’aller se battre pour reconquérir le territoire il est là à se pavaner dans les bureaux climatisés ,j’ai honte d’être malien , car la dignité , l’honneur ont laissé la place à l’argent, on verra qu’en sera le Mali dans 2 mois . Des politiciens véreux en quête de ressources mettent notre pays à plat. Des gens au lieu d’aller au front veulent que certains le font à leur place, la Russie, la Chine vous croyez que ces gens ont le temps pour des inconscients.

  3. Pour tout bon analyste et patriote, le M5RFP n a vraiment pas besoin de Dicko; les maliens ont craché sur lui. Il ne cherche que des intérêts personnels.

  4. La fainéantise c’est quelque chose cas même. Comment voulez vous que ce pays ne soit pas le dernier? Au lieu de travailler les gens se baladent tous les vendredis 😂😂😂

  5. Je ne comprends pas très bien pourquoi ces grands rassemblement sont systématiquement organisés les ” vendredis ” et pourquoi pas un samedi ou dimanche qui sont fériés par le plus grd nombre ? , tout ça me donne l’impression qu’on attend toujours un miracle venant du ciel , dieu nous vient à l’aide que lorsque qu’on apprend à nous aimer et travailler ensemble. Pourquoi dieu , tout simplement à cause de la photo au dessus de l’article qui donne forcément une connotation religieuse à un rassemblement qui se veut pacifiquement républicain, au Mali on parle beaucoup de dieu , MAIS.. .. Mon vœux le plus ardent est que l’esprit de la République soit désormais au dessus de tous les clivages pour soigner les divisions multiples qui minent dangereusement la société malienne , la rançon d’un pays ingouvernable n’est rien d’autre que sa perte de crédibilité, je me demande bien si ce n’est pas ça qui est entrain de nous arriver.

    • N’en déplaise aux Mécréants République ou royaume ou même
      état islamiquee ou encore République bannière on est d’accord homme avec une fois fils d’Adam toutes les démocraties sont fondées sur des croyances les USA sontj judo chrétiens l’Israël juive la France judo chrétiens si on est endemicratie la majorité des Maliens est de confession Musulmane

  6. Notre digne Imam ne manque jamais au rendez-vous avec l’Histoire …il a toujours été aux cotes de la vérité sans arrière pensée. Nous seront sur le terrain INCH ALLAH.

    • Et pourtant c’est votre Imam digne qui a dit au monde entier apres le 18 aout jour du coup d’etat contre Boua le ventru IBK qu’il va rentrer dans sa mosquee pour continuer de travail de religieux!!!

  7. Tantôt l’imam dit retourner dans sa mosquée, tantôt retourner sur le Boulevard de l’Indépendance pour des causes politiques après la prière du vendredi… Il faut que l’imam Dicko fasse preuve d’un peu de cohérence.
    Si son combat est vraiment pour le Mali, quelque chose je souhaite ardemment, il doit avoir le courage de se dissocier des hommes politiques corrompus. Sa crédibilité en tant que imam et leader de la société civile dépend entièrement de son indépendance vis-à-vis des hommes politiques.
    Les Maliens ne sont pas dupes, depuis un certain nous observons à la loupe tout ce que l’imam et son CMAS dirigé par son beau-fils sont en train de faire dans ce pays.

  8. L’obscurantisme réligieux s’est implanté dans ce pays.
    Il faudra compter avec ce phénomène pendant des années.
    Depuis bientôt 30 ans que l’éducation a renoncé, les réligieux ont pris le relais.
    Nous allons inexorablement vers un pays dirigé par les fanatiques réligieux.
    Il faudra se souvenir à tout moment que le Mali est un pays pauvre.
    La seule et unique richesse dont on disposait jusque-là était notre liberté.
    Désormais, cette liberté sera réduite à sa portion congrue.
    Les maliens découvrirons les délices des régimes réligieux.
    Nous toucherons le fond. Et peut être à ce moment et seulement à ce moment que nous ouvrirons les yeux pour rébondir.
    Des indvidus incultes et fanatisés parmi nous sont convaincus que nous n’avons de culture que la culture islamique. Ils méconnaissent l’histoire en général et particulièrement la nôtre. Ils nous dénient toute autre identité.
    Ils veulent que l’on imite les arabes jusque dans leurs erreurs.
    Nos n’avons d’autres Dieu que le Dieu des arabes. Du matin au soir, nous n’avons que ALLAH dans la bouche. Nous lui attribuons tous nos malheurs.
    L’animisme qui est notre réligion originelle est devenue une tare et une honte. Elle est pourtant plus ancienne que l’islam et le christianisme.
    Nous sommes encore incapable de subvenir à nos besoins de base: alimentation, accès à l’eau potable et à l’électricité, santé éducation mais ce qui nous préoccupe en premier est de prier et de se conformer aux préceptes de l’islam.
    Les orientaux sont les premiers étonnés de notre enthousiasme. Ils ne savent pas s’il faut rire ou pleurer. Alors, ils disent: Allahou Akbar !!

  9. Au lieu de se rassembler raconter des balivernes sur la place de l’indépendance allez y au front , un pays ne se construit pas dans la propagande, le mensonge , la démagogie, depuis le départ d’IBK qu’est qui a changé ? Le pays est occupé à 100%, le vol , la gabegie continuent , cet imam sans vergogne est loin d’Allah sinon quelque chose de fondamental allait être visible toujours rien .

  10. L’Imam DICKO est un phénomène, nous le mettons dans le cadre des sadiques narcissiques, il est atteint dans son mental, cela est sans aucune équivoque. Après avoir rabattu de grandes prouesses en juin, juillet et aout 2020, au lieu d’être patient en voyant l’évolution des évènements avec le M5-RFP et la junte, il se met du côté de cette dernière en excluant le M5-RFP du jeu de la mise en place de la transition, quelle honte? Quelle ignominie? Nous étions abasourdis et sidérés, l’histoire vient enfin de nous donner raison, nous sommes retournés à la case départ, c’est regrettable car neuf mois ont été consommés sans aucune avancée, c’est dommage. Ce grand malade compte encore s’impliquer dans cette rectification, nous n’avons aucunement confiance en lui, car il risque de divertir la galerie encore en jetant les acteurs en pâture fois de plus et se serait le chaos total pour ce pays.

  11. Tounkara Muso, on va prier et on va marcher, quand est-ce que nous allons travailler? Il faut sortir de ce cercle improductife et se mettre au travail car seul le travail va batir le Mali

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here