Imam Oumarou clache ses ex-camarades du M5 : « Ceux qui sont entrés pour avoir de l’argent ou être ministre l’ont été, mais nous, les bâtisseurs, y sommes restés »

12

L’influent imam oumarou Diarra du mouvement du 5 juin-Rassemblement des forces patriotiques (M5-RFP) finit par dévoiler la raison pour laquelle certains ont rejoint le mouvement. Contrairement à ce que d’aucuns s’imaginaient, les mots de l’imam Diarra témoignent à suffisance que certains avaient des agendas cachés.

Trois (3) mois durant (du 5 juin au 18 août 2020), des leaders religieux, ceux des partis politiques, des mouvements et différentes associations du pays s’étaient réunis au sein du M5-RFP pour barrer la route au régime d’Ibrahim Boubacar Keita. Un régime qui faisait l’objet des accusations à cause de la mauvaise gouvernance, du favoritisme, de la corruption, de l’incapacité et du manque de vision politique à se relever à la hauteur des attentes du peuple .Ainsi, trois mois durant, des citoyens se sont battus, des manifestations engendrant des pillages et saccages des édifices publics et des biens privés ont eu lieu, des morts et des blessés ont été malheureusement dénombrés. Pourtant, nombreux sont ces citoyens qui faisaient presque chacun de ces leaders du mouvement M5 des cleans, voire des bâtisseurs avérés qui n’avaient d’autres ambitions que l’émergence et la sortie du pays dans le gouffre.

Suite à la démission du régime IBK, la vérité vient d’être sue. Elle vient d’être dite par l’un des membres du M5-RFP, en l’occurrence imam Oumarou Diarra. A le comprendre, chacun des leaders du M5 a eu sa part dans le renversement du régime IBK. « Dans le combat du M5-RFP, tout le monde a eu sa part. Ceux qui sont entrés dans le mouvement pour devenir ministre le sont aujourd’hui. Ceux qui cherchaient à se faire connaitre à travers le mouvement M5 ont pu se faire connaitre. Ceux qui  ne cherchaient que de l’argent l’ont eu de nos jours. Mais nous, les bâtisseurs y, sommes restés », a-t-il dit. Quant aux braves hommes et femmes soucieux du pays, dit-il, ceux-ci continuent de se battre à présent pour le changement sollicité par le peuple. « Les dignes et honnêtes hommes qui sont entrés dans le M5-RFP par confiance et pour la construction du pays y sont restés ».

Au sujet du combat que mène le M5, Imam Oumarou Diarra raconte ceci :  « Ça me rappelle l’un des propos tenus par un jeune  mort après avoir reçu de balles lors des évènements des 10,11 et 12 juillet dernier. Avant sa mort, le jeune disait ceci : certes je vais mourir, mais je demande aux membres du M5 de continuer le combat jusqu’à l’obtention du Mali nouveau ».Loin d’être obtenue, la lutte pour ce « Mali nouveau » doit, selon imam, se poursuivre à tout prix jusqu’à la satisfaction du peuple. À cet effet, imam Diarra estime que toutes celles et ceux qui vont trahir le M5 et les 23 jeunes martyrs du mouvement ne seront pas en paix. « Tous ceux qui vont trahir la cause et l’esprit M5 seront hantés dans leur sommeil. Ce n’est nullement une dispute, mais nous aimons simplement ce pays », a-t-il clarifié. Même si le M5 n’est plus dynamique comme il l’était avant la chute du régime IBK, l’influent imam préfère ainsi être fidèle aux martyrs que de rejoindre un camp qui n’est pas celui du « Mali nouveau ».

Mamadou Diarra

Commentaires via Facebook :

12 COMMENTAIRES

  1. DIARRA parle de quels martyrs ? Est-ce que lui-même a parmi eux un fils biologique ? Si DIARRA est sincèrement digne, peut-il simplement dormir après avoir offert, ne serait-ce que des voyous, à la mort ? Lui-même n’est-il pas hanté en pleine journée ? Qu’il prépare ses réponses d’outre tombe car lui et tous les autres du m5-rfp, ils iront tous en enfer pour y demeurer éternellement …

  2. Je pense que cet article s’adresse principalement à Kaou Djim, le 1er déserteur et je n’en suis pas surpris car je m’attendais d’une manière ou d’une autre à ce que ce dernier lâche ses compagnons de lutte. Le cirque ne fait que commencer. Point final !

  3. un faux iman qui ne métrise même pas le coran seulement il a eu juste la chance d’être parmi les personnes sélectionnées par le roi Mohamed du Maroc. dans le cursus de la formation des imams. dire qu’une dirige une mosquée est totalement faux. raison pour la quelle il reste hybride, et fait comme son idole imam Dicko . se caché dernière la religion pour satisfaire leurs ambitions politique ou personnelle . Certes ils ont puent acheter le désir des maliens maintenant reste leur amour.

  4. Diarra ke doit retourner dans sa mosquee comme l’Imam Dicko l’a fait pour s’occuper de ses fidels, et au moment venu s’il faut netoyer la presidence nous allons l’appeler pour venir aider car il reste un patriote.

  5. Imam Diarra acknowledgement is another great proof of younger men more readily acknowledge truth even when it is not what they want it to be. Many older men especially highly educated men from all walks of life would have applied rhetoric to turn tale of conditions to viewpoint that support what they have been doing all along.This acknowledgement could set many on passage to accepting plus realizing our number one priority is winning war as soon as possible. Failure to win war results to no Malian government. Taking to long to win war increase poverty plus contaminate citizens perception plus acceptance of what is in their best interest.
    In order to quickly win as conditions allow we must have military that firepower equipment is in abundance plus far better as oppose to terrorists equipment. Terrorists equipment is getting better. They now use rockets seemingly everywhere. Our military need also have supplies readily available. Thereof our military with good to great leadership may win every battle they fight against terrorists. These things cost money plus winning was is essential to Mali future existence however, legislature propose under transitional government is not essential unto or/ plus unless we win war against terrorists. Therefore fulfilling military war needs, keeping our schools functioning at high level plus making way to essentials for maintaining life for Malian citizens are of higher priority as oppose to creating legislature to facilitate corruption that will do little of value plus prolong war.
    If all of those desiring to be members of legislature is as intelligent as they want to be perceived surely they are able to earn living by other means unto this critical period in our war have been addressed in winning way we are capable.
    Henry Author Price Jr akaKankan

  6. Le M5-RFP fait toujours l’erreur de se prendre comme une force homogene, mais tres loin de la, tous les politiciens dans le M5-RFP doivent savoir qu’ils ne peuvent pas etre membres du CNT et doivent rejoindre leur parti politique pour s’organiser afin de lutter pour gagner le pouvoir par les urnes et le reste des membres qui sont independants peuvent entrer dans le CNT sans probleme, mais ne demandez pas aux politiciens d’aller sieger au CNT car ils vont tout faire pour leurs gains et benefice, soyons tres raisonables et nous disons a Choguel Maiga d’ arreter de nous prendre pour des enfants!

  7. Cet Iman a vraiement du cran, je le cite “Les dignes et honnêtes hommes qui sont entrés dans le M5-RFP par confiance et pour la construction du pays y sont restés »

    Cela veut dire que ceux qui ont quittes sont indignes et malhonnetes. Il n’a que sa bouche pour pareler, mais ce qui est clair lui il ne peut pas etre ministre car analphabete et il restera Iman toute sa vie ou il ira mendier ou voler.
    Le Mali nouveau se fera sans les gens trop negatifs comme Iman Diarra.

  8. Dans quelques mois, vous les membres du M5-RFP qui sont sortis et ceux qui y sont actuellement la dans et qui n’ont pas encore compris que cette étape est une phase importante de la vie de ce pays, à ce titre il faut faire tous les efforts possibles pour permettre de mettre ce pays sur ses rails sinon nous irons dans la décrépitude totale, cela très bientôt et ces jours là nous et vous n’aurons que nos yeux pour pleurer, c’est dommage. Tout le monde agit en mettant devant ses propres intérêts, alors que cette étape n’accepte pas ça, il faut travailler dans la gestion sans intérêt, car le pays est dans un trou noir, un abîme sans limite, mais comme ce pays est une terre bénie, c’est les malfaiteurs qui serons détruits sans aucune équivoque et le pays restera en attendant demain où surgirons de vrais fils et filles qui ne volerons pas, qui ne tricherons pas, qui ne trahirons pas, et qui ne driblerons pas leurs siens. Nous attendons ces vrais fils et filles qui ne se soucierons que de la bonne marche des institutions de ce pays. Les mauvaises personnes font ombrages aux bonnes personnes et manipulent les ténors des pouvoirs successifs depuis l’indépendance du pays, ceux d’aujourd’hui ne sont pas à l’abri de ces manipulations, ils d’ailleurs plus mauvais que les précédents, c’est regrettable, pauvres BAH NDAO et son Assimi vous regretterez très prochainement.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here