Projet d’Information et de Sensibilisation sur les Risques et dangers de la Migration Irrégulière : Le bilan satisfaisant!

0

Le lundi 29 novembre, s’est tenue à l’hôtel de l’Amitié de Bamako la cérémonie de clôture des activités du projet d’Information et de Sensibilisation sur les Risques et Dangers de la Migration Irrégulière et de la Promotion de la Libre circulation dans l’Espace CEDEAO couplée à la remise des prix aux meilleures productions à 6 hommes de médias.

L’évènement présidé par la Secrétaire Générale du Ministère des Maliens Etablis à l’Extérieur et de l’Intégration Africaine, Mme Tangara Néma Guindo, a enregistré la présence de la coordinatrice dudit projet, Mme Touria Chaugdani, du représentant de l’Union Européenne, Moustapha Zlaf et celui de l’Agence Espagnole pour la Coopération Internationale au Développement (AEICD), Juan Antonio Ovejero Dohn.

Faut-il le signaler, ce projet de coopération délégué entre l’Union Européenne (UE) et l’Agence Espagnole pour la Coopération Internationale au Développement (AEICD) portant sur l’information et la sensibilisation sur les risques et dangers de la migration Irrégulière et de la Promotion de la Libre circulation dans l’Espace CEDEAO, avait  pour objectif de contribuer au renforcement de la gestion des migrations au Mali dans le cadre du Fonds fiduciaire d’urgence en faveur de la stabilité et de la lutte contre les causes profondes de la migration irrégulière et du phénomène des personnes déplacées en Afrique. Il intervenait dans les principales zones de départ du Mali notamment le district de Bamako et les régions de Kayes et Sikasso et avait démarré en octobre 2018 pour finir en novembre 2021. La cérémonie du lundi 29 à l’hôtel de l’Amitié de Bamako consacrait ainsi sa clôture officielle.

Après la présentation du bilan dudit projet par sa coordinatrice, Mme Touria Chaugdani, le représentant de l’Agence Espagnole pour la Coopération Internationale au Développement (AEICD), Juan Antonio Ovejero Dohn a fait savoir que l’appui espagnol a commencé par le financement de l’accord Espagne-CEDEAO qui est une initiative pilote, qui fut un succès.

« Nous sommes très satisfaits de pouvoir constater par l’évaluation finale externe du projet les nombreux atouts de ce projet. Plus de 700.000 individus ont pu bénéficier du projet. »a-t-il fait savoir.

Quant au représentant de l’Union Européenne, Moustapha Zlaf, il a exprimé son satisfécit face à l’accomplissement des activités du projet. Il estime qu’en plus des réalisations satisfaisantes, l’UE salue fortement la mise en place des cadres de concertation pour la gouvernance de la migration au niveau national, régional et communal et aussi au niveau des PTFs.

De son côté, la SG du Ministère des Maliens Etablis à l’Extérieur et de l’Intégration africaine, Tangara Néma Guindo a indiqué que face à ces enjeux importants dans le secteur de la migration et de l’intégration africaine, les plus hautes autorités de notre pays à travers son département ont fait adopter respectivement la politique nationale de migration et son plan d’actions en 2014 et la politique nationale en matière d’intégration africaine en 2018. D’autres outils techniques, dit-elle, tels que la création de services rattachés pour mieux répondre aux enjeux migratoires ont été également conçus et ce projet est à la croisée des deux politiques susmentionnées.

« Les migrations constituent l’une des caractéristiques majeures de nos populations et s’inscrivent dans la stratégie de lutte contre la pauvreté et le développement de certaines localités. Par la même occasion, je voudrai signaler que les migrations constituent un vecteur essentiel de l’intégration des peuples qui est au cœur de la formation des sociétés humaines » a formulé Mme le SG.

Avant de conclure, elle a assuré qu’avec l’arrivée à terme du projet d’Information et de Sensibilisation sur les Risques et dangers de la Migration Irrégulière et de la Promotion de la Libre circulation dans l’Espace CEDEAO, d’autres initiatives similaires sont en cours de formulation et de discussion très avancées avec les partenaires.

Ladite cérémonie était également celle de la remise des prix des meilleures productions sur la migration irrégulière à 6 hommes de médias. Pour la catégorie, ‘’Presse écrite’’, les récipiendaires sont : Dognoume Diarra du journal ‘’Le Confident’’ ; Modibo Koné, ‘’Info Matin’’ et Madihawa Kébé, ‘’Le Jour’’. Pour la catégorie ‘’Radio’’, ils sont Sékou Gambi, ‘’Mikado FM’’ et Abdoulaye Kanouté, ‘’Savoir FM’’ et enfin pour la Télé, le lauréat a été Ibrahim Sofa Diarra de la chaîne nationale (ORTM). A noter que l’éclat de l’évènement a été rehaussé par la prestation musicale et de Sketch sur la lutte contre la migration irrégulière.

Par Mariam Sissoko

 

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here