Institut national de prévoyance sociale : Le DG s’engage à insuffler un nouveau dynamisme pour le bien être des retraités.

0

Jadis cette grande structure, qui constituait un casse-tête pour les retraités est devenue de nos jours une fierté nationale et une référence dans la sous-région grâce à la volonté politique des   plus hautes autorités du pays et au dynamisme de l’équipe dirigeante. Les faits sont là et les preuves sont irréfutables.  Aujourd’hui, organisme gestionnaire  de l’assurance maladie obligatoire, l’INPS est engagé  dans une grande phase de modernisation sous la houlette et la clairvoyance de son manager général, Bréhima Noumoussa Diallo, afin de moraliser la gestion des ressources.

Dans   un   passé   récent,  ce fleuron du Département  de la Solidarité et de l’Action Humanitaire avait   des   difficultés   pour   mobiliser  les ressources nécessaires   pour   son   bon fonctionnement. Il a fallu qu’un diagnostic sérieux soit fait et que  la direction générale agisse avec rigueur auprès des structures publiques et privées affiliées à l’INPS. Force  est de reconnaitre que des réformes majeures   ont été engagées par les premiers responsables de la structure pour relever les défis qui sont à sa portée.  Pour ce faire, ces responsables ont fait de leur cheval de batail la modernisation et l’innovation pour le bonheur et le bien être des pensionnaires du Mali.  Qui dit mieux. Il s’agit entre autres de la mise en réseaux de l’ensemble des services INPS du Mali, la multiplication des services INPS sur toute l’étendue du territoire national pour être proche des prestataires. Pour combler les attentes et atteindre les objectifs, la Direction Générale a mis un accent particulier sur un certain nombre de points. Il s’agit  de renforcer les rapports sociaux tel est la volonté manifeste du Directeur Général et de son équipe. Ayant tiré les  leçons du passé et accumulé des expériences dans la gestion des Hommes, le dialogue semble être le maitre mot du développement du service. C’est ainsi que des séries de rencontres ont été initiées. Selon le Directeur Général rien ne vaut qu’un dialogue permanent et régulier entre l’instance dirigeante et la base, bref  entre tout le personnel. Cette action hautement appréciée par le personnel de l’INPS est  à  saluer. En plus, il est important de  renforcer les compétences du personnel.  A cet effet,  c’est un projet de formation que la  direction envisage pour son personnel afin de le mettre en phase avec le monde. Ce qui permettra  de familiariser les agents avec  les nouvelles technologies de l’information et de la communication pour l’efficacité dans leurs prestations.  D’autres cadres d’échanges et de concertations vont être instauré et pérenniser au sein de l’ensemble des représentations des services de l’INPS sur le territoire National.  L’objectif recherché est d’insuffler un nouveau dynamisme pour enclencher un développement harmonieux au bénéfice du peuple Malien.

Ce résultat auquel l’INPS est parvenu, est l’œuvre commune de tous mais singulièrement de cet homme très discret, travailleur acharné et dévoué pour la cause du Mali qui n’est autre que Bréhima Noumoussa  Diallo, l’enfant de Yanfolila dit bréma pour les intimes qui n’a cessé de ménager des efforts.

Avec sa riche expérience de gestion, ce publiciste, ancien élève des professeurs  Annic Tessereau et  Jean Yves Montange,      ressortissant  de la 3ème  région du Mali, mérite un soutien fort des autorités pour la continuité de ses actions de développement de l’INPS.

En somme, c’est dire que ces ambitions que se fixent la Direction Générale de l’INPS ne sauraient être une réalité sans l’adhésion de l’ensemble du personnel  et de leurs partenaires.

La rédaction

Commentaires via Facebook :

PARTAGER