« Evasion » du commissaire divisionnaire Oumar Samaké : le SAM et le SyLima parlent de « moment sombre pour la République » et mettent en demeure le gouvernement malien

50

maliweb.net– Suite à l’inculpation suivie de l’incarcération du commandant de la FORSAT, le commissaire divisionnaire Oumar Samaké, dans l’affaire des tueries des 10,11, et 12 juillet 2020, les policiers en colère l’ont libéré par la force. Les syndicats des magistrats tout en condamnant cette libération parlent de « moment sombre pour la République ».

Inadmissible ! Inacceptable ! Surréaliste ! Ce sont les mots qui reviennent sans cesse depuis que des policiers en colère ont réussi à faire libérer par la force le commandant de la FORSAT. Le commissaire divisionnaire, Oumar Samaké, a été inculpé et incarcéré par la justice dans l’affaire des tueries des 10, 11 et 12 juillet.

Ce coût de sang des policiers a été condamné unanimement par les maliens. Des politiques aux syndicats des magistrats et des surveillants de prison, tous à l’unisson jugent cette affaire inadmissible et inacceptable. Dans un communiqué conjoint daté du samedi 04 septembre, le Syndicat Autonome de la Magistrature (SAM) et le Syndicat Libre de la Magistrature (SyLiMa) rappellent à tous et à toutes que le Mali est un Etat de droit ou tous demeurent sujet de droit quelque soient leurs titres, grades ou qualités.

Les 02 syndicats de magistrats exigent que ces décisions soient exécutées par le gouvernement et que force doit rester à la Loi et à elle seule. « Faute d’actions vigoureuses et vérifiables dans les meilleurs délais contre les autres et complices de cette rébellion, les syndicats de magistrats en tireront les conséquences par des actions syndicales dissuasives pour vaincre toute forme d’atteinte à l’autorité et à l’indépendance du pouvoir judiciaire ».

Les syndicats sont déterminés à aller jusqu’au bout dans cette affaire, estime le magistrat Moussa Guindo, contacté par Maliweb.net. « C’est juste une question de principe », a-t-il dit. Avant de demander le retour en prison du commissaire divisionnaire Oumar Samaké. Faute de quoi, les syndicats des magistrats peuvent décider de la cessation de toute activité.

Le commandant de la FORSAT n’était pas dans l’enceinte de la prison au moment des faits

Une grève des magistrats appelle pour sa part Alexandre Ouédraogo, magistrat.  « Tous les magistrats doivent arrêter de travailler sur toute l’étendue du territoire jusqu’à ce que l’évadé réintègre la prison et que ses complices répondent de leurs faits », a-t-il écrit sur sa page Facebook. À défaut, martèle-t-il, si les magistrats maliens se respectent, qu’ils prennent tous des dispositions pour libérer tous les détenus des prisons maliennes.

« Ce qui s’est passé hier ne devrait pas se passer », déplore Daouda Konaté membre de la synergie des syndicats de Surveillant de Prison. Il a indiqué que le commissaire divisionnaire Oumar Samaké n’était pas dans l’enceinte de la prison centrale au moment où les policiers prenaient d’assaut la devanture du bâtiment. « Ceux qui l’ont amené en prison sont venus le récupérer pour l’amener ailleurs », a-t-il expliqué. Ce qui ne l’empêche pas de condamner le comportement des policiers.

Tout en appelant les uns et les autres au calme et à l’esprit du suivisme, Daouda Konaté a appelé les autorités du pays à prendre des mesures qui s’imposent. Faute de quoi, les surveillants de prison se verront le droit d’agir. « Nous n’accepterons plus que quelqu’un vienne nous déranger dans notre lieu de travail », a-t-il menacé.

Pour sa part, l’ancien Premier ministre, Moussa Mara, se dit scandalisé et appelle les autorités de la transition de faire strictement respecter la loi et de consacrer le principe du « nul n’est au-dessus de la loi ». La réaction du gouvernement est pour le moment attendue.

Abdrahamane SISSOKO/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

50 COMMENTAIRES

  1. D’ici dans la semaine il doit se rendre à la maison d’arrêt, sinon il risque de être radier la police pour toujours .

  2. LES FORCATS SONT DES BOULANGERS!
    ILS FONT DU PAINS, C EST A DIRE DES MORTS DANS LES CAMPS DES ENEMIS DE LA NATION!
    LE FORSAT DOIT TUER, NOUS AVONS BESOIN D EUX SINON NOUS NOUS PROMENONS NUS A LA FOIRE!

  3. Bamake: je demande au Commandant Samake de se rendre a sa justice et de dire toute la verite et rien que la verite sur les tueries et il va sortir grand du process, sinon il n’a pas d’autre choix car tot ou tard il sera arrete, donc vaut mieux se rendre et comme patriote et contribuer a l’eclatement de la verite car le peuple Malien et sa justice ne vont pas reculer devant les crimes contre des mainifestants aux mains nues qui ne demandaient que la fin de la corruption et de la mal gouvernance de Boua le ventru IBK, sa famille, ses regimes et Manassa Dagnoko!

    • SOUCIEZ VOUS DE L AVENIR MAINTENANT, LA PREVENTION EST MEILLEURE A SE DEPENSER APRES LA MORT

      Va l arreter hahaha!

      🙂 CHOGUEL M5 RFP SE FAIT CREDIT POLITIQUE AVANT LES ELECTIONS , POUDRE DANS LES YEUX DES IDIOTS IMPULSIFS 🙂

  4. ” … Suite à l’inculpation suivie de l’incarcération du commandant de la FORSAT, le commissaire divisionnaire Oumar Samaké, dans l’affaire des tueries des 10,11, et 12 juillet 2020, les policiers en colère l’ont libéré par la force… ” …///…

    :
    L’ennui maintenant, c’est que ça risque de faire jurisprudence ou en tout cas donner des tentations. Chaque fois que désormais un LEADER politique, de corporation, un LEADER associatif ou même communautaire aura maille à partir avec la JUSTICE, s’il est amené à être incarcéré… Ses partisans pourraient être tentés d’aller le faire libérer par la force.

    Vivement le Mali pour nous tous.

    • Meme si tel etait le cas c’est pourquoi la FORSAT devrait tuer les manifestants aux mains nues qui ne demandaient que la fin de la corruption et la mal gouvernance dans leur pas? Quelle idiotie! Quelle honte!

      • QUFAAROHW, SACHEZ QUE LE NEGRO-ARABE-MUSULMAN EST UN CRIMINEL PAR SON EGO, POUR SON EGO CRIMINEL POUR SON LIBIDO SAUVAGE SEX, POUVOIR ET ARAGENT.

        Tu vois Kinguiranke?
        En 1881 ceux la meme qui ont fait tuer les Maliens pour acceder au pouvoir, n rien fait pour ce Mali, donc ceux que vous appelez les martyrs 1881 sont des morts pour rien.
        Des gens ont desormais pour strategie ultime et complementaire a leurs revendications, majoritairement HYPOCRITES ET DEMAGOGIQUES, oui ils y ajoutent le SANG DES MALIENS, OUI CE SANG QUE FEU SOUMAILA CISSE avait menacer de verser, c est ce sang que Choguel et l imam DICKO ont verse, pour acceder au pouvoir!
        🙂
        C’ EST ”VERSER LE SANG DES MALIENS POUR ACCEDER AU POUVOIR” QUI DOIT ETRE INTERDIT PAR NOTRE CONSCIENCE MEME, CEUX LA QUI L UTILISENT POUR ACCEDER AU POUVOIR N ONT JAMAIS REUSSI AUTRE CHOSE QUE REMPLACER UN POUVOIR POURRI PAR UN AUTRE PIRE QUE LE PRECEDENT! 🙂
        tu comprends ca KINGUIRANKE, alors tu es intelligent, alors….C EST TOUT,

        🙂 LES GENS DU NORDS ET DU CENTRE ONT DES STRATEGIES ARABO-MUSULMANES SANS RESPECT DE LA VIE ET DE LA DIGNITEE HUMAINE QUAND IL SAGIT DE LEUR ”LIBIDO ANIMAL ET EGOISTE DU POUVOIR ET DE L ARGENT” 🙂

        🙂 QUFAAROHW, SACHEZ QUE LE NEGRO-ARABE-MUSULMAN EST UN CRIMINEL PAR SON EGO, POUR SON EGO CRIMINEL POUR SON LIBIDO SAUVAGE SEX, POUVOIR ET ARAGENT. 🙂

        • 1991 je dirait

          QUFAAROHW, SACHEZ QUE LE NEGRO-ARABE-MUSULMAN EST UN CRIMINEL PAR SON EGO, POUR SON EGO CRIMINEL POUR SON LIBIDO SAUVAGE SEX, POUVOIR ET ARAGENT.

          🙂 EST CE QU UN MEMBRE DE LA FAMILLE D UN DES GENS QUI ONT ENVOYE LES JEUNES-IDIOTS EN CONFRONTATION AVEC LES FORCES DE L ORDRE, A PERI, MORT OU BLESSE DANS LES EVENEMENTS?
          NON, ILS MANGENT BIEN CHEZ EUX, CHOGUEL FINIRA MAL , L IMAM DICKO FINIRA MAL, KAOU DJIM FINIRA MAL …IL NE SAGIT PAS DE LA CHUTE DE L INCAPABLE IBK, MAIS LA TUERIE DES MALIENS PAR CEUX LA DES DEUX CAMPS:)

  5. @ le roi MAUDIT de segou: tu es un FILS D’IMBECILES, WURUWAYE DEN ani MALANKOLON DEN avec ton BOUA LE VENTRU IBK QUI EST AUSSI UN FILS D’IMBECILES ET DE VOLEURS! Tout le monde sait que ton Boua le ventru IBK l’enfant maudit de Sebenikoro n’etait pas president legitime car il a vole les elections presidentielles et ensuites les legislatives avec la complicite de la grande maudite Manassa Dagnoko! Zanga je suis tout a fait d’accord avec toi a la fois le criminel Commandant Samake doit retourner en prison et tous ses suppots soient renvoyes de la Police, que des voleurs et des criminels eux tous!

  6. Ce n’est pas que les magistrats. Cette affaire sera celle du peuple malien contre un comportement inacceptable de la part de policiers. Le chemin reste très long pour la réconciliation tant souhaitée entre le peuple et sa police

    • Merci Gouzno, tu as tout a fait raison, ces delinquents doivent repondre de leurs acts, nous n’allons pas laisser les criminels sans jugement et sans sanction. Nous sommes 100% derriere la justice Malienne et il faut la soutenir pour que nous puissions nous reconcilier et nous refonder comme Republique car sans justice pas de paix et sans paix pas de developpment!

  7. Kinguiranke, reste a savoir que va faire l’actuel ministre de la securite et de la protection civile, le Col Daoud.Je ne le connais pas mais il a l’air tres serieux, travailleur et competent.
    Si j’etais le Col Daoud, soit Oumar Samake retourne en prison et les policiers qui ont foutu le bordel a la prison sont sanctionnes, soit moi Daoud je rends le tablier.Pas d’autres alternatives.
    Comme je l’ai dit l’autre jour, je remarque que ce sont nous Bambara qui foutent tout en air parce qu’on est majoritaire dans le pays.Et si nous travaillons plus serieusement parce qu’on est majoritaire?
    Kinguiranke, sous Modibo Keita et meme GMT que tu ne supportes pas.As-tu vu un groupe de policiers, militaires ou meme civils aller liberer de la prison quelqu’un sous mandat de depot??? Jamais jamais jamais.
    Un etat qui se respecte meme un tout petit peu ne le permet pas.
    Cet acte constitue une opposition, une rebellion aux autorites du pays.Cela veut dire qu’il pas d’autorite.

  8. Zanga tu as raison que ce syndicat de la police est une association de delinquents et d’imbeciles qui doit reviser ses lecons sur ses responsabilites et ses devoirs vis-a-vis de la Republique du Mali. Tous des gros voleurs et des grands criminels qui doivent tous etre limoges des rangs de la police nationale et traduits devant la justice Malienne!

  9. La police une structure qui fait respecter la loi.
    Qui represente la loi dans nos coins les plus recules? La police.
    Et si cette meme police se soustrait de la loi et de l’ordre par la force?
    Cela veut dire que la justice pour tout est un mirage.
    Une journee tres tres sombre pour notre pays.
    Chaque jour nous devevons la lie du monde entier.
    Quand tu fais evader quelqu’un d’une prison c’est encore pire que l’acte pour lequel tu es en prison!
    C’est le moment de nous montrer il ya une autorite dans ce pays.
    Alors, pourquoi garder le gal Diawara, SBM, Mme Bouare….en prison? Je ur certains que ceux-ci aussi ont obeit aux ordres.
    Le dernier CEMA de GMT le colonel feu Ousmane Coulibaly.Lors du proces on l’a pousse a dire que c’est GMT qui a donne l’ordre de tirer sur la foule.Le colonel a ete digne jusqu’a sa mort.Il a confirme que c’est lui qui a dit aux FDS d’aller etablir l’ordre car les etudiants incenciait tout le patrimoine du pays.
    Mais quand les FDS se font acceuillir par les callous ils vont se defendre, et ils n’ont que leurs armes.
    Tu dis a nos forces d’aller etablir l’ordre c’est certain qu’il aura des morts et des blesses.
    Rare sont des chefs qui disent d’aller tirer sur la foule.Le probleme c’est que nos forces sont incapables etablir l’ordre sans casse.Et les politiciens poussent les jeunes a la boucherie pour en tirer profit.
    Tout cela c’est la justice qui dont debattre et decider.Et puis il ya la presomption d’innocence.
    Mais que groupe de policier tire, par force de la justice, un des leurs….c’est le comble dans un etat de droit.D’ailleurs sommes nous encore un etat?

  10.  Vive la Police Nationale du Mali !
     Si la justice malienne craint d’interpeller les instigateurs et fauteurs de troubles, c’est inquiétant.
     Franchement !
     Que voulait-on : que la Police croisât les bras en restant bouche bée devant des voyous vandales ?
     Non, la Police est et le désordre n’est pas ou le désordre est car la Police n’est pas.
     Chacun doit faire, mais bien faire son boulot ; c’est encore et toujours cette justice qui nous déçoit, parce qu’elle n’arrive pas à se délivrer des bottes des politiques et bien faire son travail.
     Vive la Police Nationale du Mali !
     Interpellez Choguel Kokalla MAÏGA, ex-président du comité stratégique des voyous vandales, et la justice retrouvera toute sa dignité et toutes les lettres de sa Noblesse.
     Sans quoi, c’est honteux.
     Et qu’attend cette même justice pour interpeller les récidivistes du crime imprescriptible, si elle était vraiment digne de son nom ?

  11. Policier ou pas la justice pour tous, la transition veut assainir le pays avant fin de sa mission notre pays était très salé par le régime corrompu .

  12. Le Mali est devenu le théâtre de quelques imbéciles. Il faut les licencier tous, ce sont de mauvaises graines qui veulent détruire ce que nos vaillants procureurs et magistrats sont entrain de construire.
    En plus ces policiers ne servent à rien avec l’insécurité grandissante, si ce n’est de tirer sur leurs frères et sœurs sur demande d’un ou d’une femme supérieure. S’ils sont responsables pourquoi n’ont ils pas refusé de tirer à balles réelles sur de pauvres citoyens à mains nues?
    Une bonne leçon doit être donnée afin de lancer un message fort aux maliens et à nos partenaires.
    On dirait que nous jouons un film de comique au Mali. C’est honteux, irresponsable et lamentable… et à la limite…

  13. ON FAIT DES …. ERECTIONS (JE NE ME TROMPE PAS, JE DIS BIEN ERECTIONS ET NON REACTIONS) PARCE QUE LA POLICE A FAIT LIBERER UN COMMISSAIRE QUI A ETE’ ARRETE’ EN VIOLATION DE LA PROCEDURE LEGALE EN PLACE!
    ON A ARRETE’ DEUX PRESIDENTS DU MALI EN 9 MOIS, EST-CE QU’ON A VU CES IDIOTS DIRE QUE CE QUI A EU LIEU ETAIT UNE VIOLATION DE LA CONSTITUTION DU MALI QUI EST LA LOI SUPREME DE NOTRE FASO?
    CES VOYOUS NOUS PRENNENT POUR DES CONS!!!

    • Cette )” évasion rocambolesque” du cjef de la compagnie “Forsat” ne peut être que la conséquence de l’mpasse judiciaire – un système en lambeaux- et jette un discrédit sur la compétence et la sincérèité des magistrats à rendre le droit “juste” pour une “bonne administration de la justice”.Les juges ont démissionné face à leur mission.

    • Cette “évasion rocambolesque” du chef de la compagnie “FORSAT” ne peut être que la conséquence de l’mpasse judiciaire – un système en lambeaux- et jette un discrédit sur la compétence et la sincérèité des magistrats à rendre le droit “juste” pour une “bonne administration de la justice”.Les juges ont démissionné face à leur mission.

    • LES FORSATS ONT FAIT LEUR BOULOT!

      ATTENDEZ, VOTRE BAMAKO SERA INFILTRE PAR DES ENTURBANNES NEGRO-ARABES-MUSULMANS DU DJIHAD D ALLAH, ET LES FORSATS NE LES TUERONT PAS AUSSI ” PARCE QU ILS SONT MALIENS? ”

      🙂 LES FORSATS TUENT ET DOIVENT TUER, CEUX QUI ENVOIENT LES CONFRONTER LE SAVENT BIEN 🙂

  14. Il faut les licencier tous. En plus ils ne servent à rien avec l’insécurité grandissante.
    Une bonne leçon doit être donnée afin de lancer un message fort aux maliens et à nos partenaires.
    On dirait que nous jouons un film au Mali. C’est honteux, irresponsable et lamentable.

  15. Ce qui est hélas affligeant c’est l’absence de réaction du gouvernement contre ce rébellion , je peux comprendre la réticence du premier ministre à condamner pour ne pas être suspecté de parti pris , mais s’agissant d’une décision de la justice , il ne fallait pas hésiter de le faire.

  16. Le Mali est le pays de toutes les possibilités ça nous étonne pas ce comportement des policiers car ils pensent qu’ils sont la loi et pourtant ils ne le sont pas.
    Jusque là le commandant à la FORSAT est un présumé coupable il y’a la présomption d’innocence il n’a été jugé coupable.
    Il faut le gouvernement s’assume surtout le principe de la loi “nul n’est au dessus de la loi”.

  17. Quand notre faso traverse une crise profonde, on evite de creer des situations explosives! LA SAGESSE DOIT PREVALOIR!!! QUAND DES GENS DISENT QU’ILS FERONT CE QU’ILS VEULENT ET QUE LA REPUBLIQUE ECLATE, CELA M’ INQUIETE!!! LES POLICIERS N’ONT JAMAIS DIT QU’ILS NE SE SOUMETTENT PLUS AUX LOIS EN VIGUEUR! ILS ONT DEMANDE’ LE RESPECT DES PROCEDURES LEGALES. LESDITES PROCEDURES EXISTENT POUR DES RAISONS EVIDENTES!! SANS ELLES ON PEUT JETER N’IMPORTE QUI EN PRISON SANS AUCUNE CONSIDERATION POUR SES DROITS!!!
    L’ AFFRONTEMENT QUE CERTAINS VEULENT VOIR ENTRE LES ELEMENTS DES FAMAS N ‘ AURA PAS LIEU!!!
    ILS VEULENT NOUS DISTRAIRE PARCE QU’ILS ONT ECHOUE’!!!!! DEPUIS PLUS D’UN AN ILS SONT AU POUVOIR ET ILS N’ ONT RIEN FAIT DE BON!!! ILS NE SAVENT PAS GOUVERNER!!! RIEN QUE DES GRANDES BOUCHES QUI CONTINUENT A’ NIQUER NOTRE FASO! SHAME ON THEM!!!!

  18. La justice doit denier aux policiers le titre d’auxiliaires de justice, ils ne le méritent pas! Choisissez la gendarmerie et la garde, envoyez “ses corps habillés” que l’on appelle policiers réglés la circulation( mettee les tous au compte du ministère des transports). Trouvez un moyen de recruter de nouveaux agents de police.
    Un conseil, envoyée les prévenus militaires et paramilitaires chez les gendarmes ou dans un camp.

    • VOUS NOUS LAISSEREZ RESPIRER AVEC VOTRE JUSTICE A’ DEUX VITESSES!
      LE PROBLEME DU MALI EST A’ 99% UN PROBLEME DE JUSTICE! LES JUGES ET LES PROCUREURS SERONT LES PREMIERS A’ VOUS DIRE QUE CERTAINES PARMI EUX SONT DES MERDES!!!

    • Une justice à 2 vitesse ne peut pas être respectée Pour preuve (source Jeune Afrique) :
      “…En est également exclu l’émir jihadiste malien Iyad Ag Ghali, preneur d’otages multirécidiviste désigné comme terroriste par la France et les États-Unis. Si l’armée française l’a depuis longtemps placé dans son collimateur, le chef du Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans (GSIM) affilié à Al-Qaïda n’a étrangement jamais été poursuivi par la justice malienne, pas plus que son affidé Amadou Koufa.” Qui empêche la justice malienne de poursuivre ces 2 tueurs de masse de civils et de militaires. Votre imam Dicko sans doute, avec sa clique de larbins décervelés.

    • “…En est également exclu l’émir jihadiste malien Iyad Ag Ghali, preneur d’otages multirécidiviste désigné comme terroriste par la France et les États-Unis. Si l’armée française l’a depuis longtemps placé dans son collimateur, le chef du Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans (GSIM) affilié à Al-Qaïda n’a étrangement jamais été poursuivi par la justice malienne, pas plus que son affidé Amadou Koufa.” (Source Jeune Afrique)
      Qui empêche la justice malienne de poursuivre ces deux grands assassins de masse, militaires comme civil

  19. Le seul responsable de cette situation est le M5 RFP. Les acteurs de ce mouvement, dont ceratains partagent la paternité de la situation avec IBK, auraient dû touver un terrain d’entente avec IBK au lieu d’aller jusqu’au boutisme. Ils ont provoqué une coup d’état et initié la chienlit dans pays. Ce sont eux qui ont poussé les manifestants à aller occuper les services publics, ce qui a provoqué les casses, les pillages, les vandalismes les rançonnement et l’intervention de la police, qui comme d’habitude, a utilisé la force excessive. Tous doivent être jugés. Tous les responsables de M5 RFP et les porteurs d’uniforme tueurs.

  20. Le fugitif doit être recherché, appréhendé et incarcéré. Ses complices doivent être licenciés de la notre police nationale puis traduits en justice pour leur forfaiture. C’est sans aucun doute une belle épreuve sur la table du duo transitionnel. On verra ce que vaut vraiment le Mali koura…

    Pensées rebelles.

    • Vous perdez votre temps. On ne peut pas parler de discipline quand ceux qui nous gouvernent tirent leurs pouvoir des armes. Assimi et ses copains savent ce que ça veut dire. C’est la deuxième alerte après celle de Boni. S’ils écoutent leurs laudateurs, ils l’apprendront à leurs dépens. On ne peut pas assainir un pays sous un régime d’exception. C’est du leurres. Vous ne pouvez pas avoir utilisé hommes pour commettre des crimes et ensuite aller les prendre comme ça, au milieu de leurs hommes. Où étaient ces magistrats au moment où déployaient Forsat ?Tant que nous ne serions pas sortis de cette politique du bouc émissaire, on restera ainsi

      • tout pouvoir est garantie par les armes… c’est le genre de pensée tordue comme ça qui nous a mis dans cette merde des politiciens! N’oublies pas que c’est les militaires qui avaient amené la démocratie en 1992 et que les mêmes civils ont trahi le peuple en la transformant en démocratie de façade de pillage de biens publics pour s’enrichir et maintenir l’injustice et des mensonges avec conséquence des nouveaux coup d’états ….
        tu crois vraiment que le simple fait que des civils voleurs (politicien de carrière) soient au pouvoir a travers des élections truquées aurait suffit ? Si cela était le cas nous n’en seront pas dans ces troubles institutionnels continus! Il faut simplement voir la gestion catastrophique de IBK tu crois vraiment ça marché?

        Vous n’êtes pas plus démocrates que nous autres, hen! Mais on préfère des militaires disciplinés n’importe quel moment aux civils politiciens carrieriste et autres arrivistes qui n’ont aucune pitié du peuple! Les militaires c’est juste un moment pour remettre les choses sur pieds….sinon je vous jure que ces civils businessmen politiquement et financièrement endettés jusqu’au ne jamais pouvoir installer une veritable démocratie au Mali! Ils vont continuer a faire du business-politique et les conséquences vont revenir en cercle vicieux jusqu’à 2050 ….laissons la Transition nettoyer le pays!

        • C’est notre soit à tous, JPMachin, que la transition nettoie le pays. Le défi est de savoir si la transition est elle-même propre. Moussa Traoré et sa clique de cow-boys ont promis la même chose le 19 novembre 1968. On connait le résultat.
          JPMachin, je ne sais pas si la situation de ce pays te coupe le sommeil. C’est vrai que les politiciens l’on ruiné. Mais ces colonels qui les remplacent sont leurs boys, ne l’oublie pas, leur fruit. C’est eux qui les ont forgés. Ce sont les petits de Amadou Haya Sanogo. Certains d’entre eux étaient parmi les assassins des Bérets Rouges, leurs propres compagnons d’armes. Même en mille ans, ils ne pourront pas redresser ce pays. Ils n’en ont ni l’intelligence, ni le courage ni la volonté. Il faut être naïf pour croire à leur laudateurs

    • absolument absolument!

      Cette situation représente un précédent extrêmement dangereux pour l’avenir de notre pays je vous jure de Dieu. Le proverbe bambara le dit Dièya kagni Saga la ni baa yé … notre police devrait être la dernière des entités a accepter de saboter notre justice …surtout en ces moments critiques où le peuple a gagne un peu d’espoir pour le changement tant souhaité!

      Pensées rebelles.

  21. Merci SAM et SYLIMA les vrais syndicats patriotes. Vraiment c’est du jamais vu dans toute l’Afrique ce comportement de mobseters ….

    • Maintenant, il y a un début d’explication. Il reste cependant à faire respecter la loi dans toute sa rigueur. Le chemin est encore long.

      Pensées rebelles.

  22. eh bien ces clown n’ont qu’à aller chercher Assimi Goita et ses complices en premier. Car ils ont commis le crime le plus grave de la république. C’est à dire coup d’état.

      • tu respectes Assimi, n est ce pas?….tu n attends qu il soit affaibli pour l attaquer aussi? c est ta strategie du sable-mouvant, c est connu ici sur Maliweb, c est peut etre ta psychologie inconsistante!

  23. La justice pour tous et tous pour la meme justice, il faut aller au fond et ne pas ecouter des cons de sndicats de policiers qui ne savent meme pas ce qu’ils font!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here