Visite de Mme Sanogo Aminata Mallé à la Cour Suprême et à la Cour Constitutionnelle : La meilleure distribution de la justice au cœur des échanges

0

La ministre de la Justice, des Droits de l’Homme, Garde des Sceaux Mme Sanogo Aminata Mallé a effectué, le mercredi 16 décembre 2015, une visite de travail à la Cour Suprême et à la Cour Constitutionnelle dans le but de renforcer le cadre de partenariat existant entre son département et  ces institutions, mais également dans le souci d’une meilleure distribution de la justice.

La première étape de cette visite a eu lieu à la Cour Suprême ou la ministre et sa délégation ont eu une séance de travail et d’échanges avec le personnel dont le président et les responsables des sections de cette institution.

Après cette séance de travail, le  président de la Cour Suprême Nouhoum Tapily a exprimé sa joie et ses remerciements à l’endroit de la ministre pour l’initiative de cette visite. Pour Nouhoum Tapily, cette visite de la Garde des Sceaux dans son institution a été transformée en visite de travail au cours de laquelle, la ministre  a brossé tous les problèmes récurrents que les acteurs de la justice rencontrent sur le terrain. Ces problèmes, souligne le Président de la Cour Suprême, ont  longuement été discutés avec Mme Sanogo Aminata Mallé pour que des solutions idoines et pérennes soient trouvées. Pour lui, il est urgent de restaurer la distribution de la justice, l’état de droit surtout au nord pour que tous les citoyens du pays qui sont en quête légitime de justice puissent bénéficier de ce droit. C’était l’un des points évoqués par la Grade des Sceaux lors de sa visite, a-t-il dit. Avant d’exprimer sa satisfaction de cette visite  et de promettre l’accompagnent de son institution dans la bonne distribution de la justice.

Après la Cour Suprême, la délégation s’est rendue à la Cour Constitutionnelle. Là-bas également, il a été question du même souci de bon partage de la justice et du renforcement du cadre de relation existant entre le département de la Justice et ses  structures rattachées.

Dans ses mots de bienvenue, la présidente de la Cour Constitutionnelle du Mali, Manassa Dagnoko a aussi exprimé la disponibilité de son institution à accompagner la ministre dans sa politique de distribution saine de la justice. Et s’en est suivie une séance de travail à huis-clos à l’issue de laquelle,  Manassa Dagnoko a souligné que les discutions ont porté sur la bonne collaboration entre le département de la Justice et son institution dans le cadre de la saine distribution de  la justice.

Modibo Dolo

PARTAGER